Conspirationnisme & antisémitisme

Un dessin antisémite publié sur l'application Telegram, le 15 mars 2020, liant les Juifs au coronavirus en utilisant l'image d'un cheval de Troie. (Crédit : ministère de la Diaspora via  ADL/Autorisation)

NdlR : le Plan dans les plans ? Ou comment Utiliser/favoriser les conspirationnistes pour arriver à détruire Israël et les Juifs… Des (faux) Juifs fabriquent des complots pour qu’ils soient dénoncés et œuvrent ainsi à faire accuser les (vrais) Juifs… L’angoisse de Jacob vu depuis la synagogue de Satan.

Pandémie: Avec l’essor des haines, Israël prédit une hausse de l’antisémitisme. Un rapport dit que la pandémie de coronavirus a été utilisée – entre autres par l’Iran – pour propager des théories du complot antisémite

Un dessin antisémite publié sur l’application Telegram, le 15 mars 2020, liant les Juifs au coronavirus en utilisant l’image d’un cheval de Troie. (Crédit : ministère de la Diaspora via ADL/Autorisation)

Le ministère israélien de la Diaspora a prédit dimanche une augmentation nette des incidents antisémites dans le monde entier en 2021, avertissant dans un rapport annuel que la pandémie de coronavirus avait été utilisée – entre autres par l’Iran – pour propager des théories du complot antisémite affirmant que les Juifs avaient été à l’origine de l’épidémie pour pouvoir tirer des profits financiers du chaos qu’elle a entraîné.

Le PDG de Pfizer, Albert Bourla, a allumé les bougies de Hanoukka lors d’une cérémonie virtuelle organisée par l’ambassade d’Israël à Washington mercredi soir, quelques jours seulement après que son entreprise pharmaceutique a reçu le feu vert final pour distribuer son vaccin contre le coronavirus à travers les États-Unis.

Le rapport fait savoir que si les confinements, partout dans le monde, avaient entraîné un net déclin des agressions antisémites en 2020 et qu’il n’y avait pas eu de morts dans de tels incidents pour la toute première fois depuis des années, ils avaient également donné lieu à une augmentation des préjugés contre les Juifs, qui pourrait se manifester une fois la pandémie terminée.

Il explique que l’antisémitisme sur Internet est en plein essor, en particulier avec l’utilisation du hashtag #COVID48 qui compare l’Etat juif au virus – faisant écho aux représentations passées des Juifs sous la forme de virus cherchant à prendre le contrôle du monde. Le rapport note que le hashtag, qui a été utilisé au moins 250 000 fois, semblait être une campagne iranienne.

Il précise aussi que 80 % des Juifs américains pensent que l’antisémitisme a augmenté au cours des dernières années, et il souligne un phénomène croissant de points de vue antisémites parmi les agents de police et les forces de sécurité allemandes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>