Wenlock (W), la mascotte des JO de LONDON 2012, révèle la face cachée des jeux planétaires de l’OIympe

Wenlock, le charmant petit nom de cette alien londonien, est une création de l’agence IRIS (ça ne s’invente pas…claire allusion à l’oeil d’Horus,  fils d’ISIS ??…) : lire ICI !

L’oeil cyclopien de Wenlock est une représentation des caméras selon les créateurs ( caméras de surveillance et de retransmission des JO)

Sur sa tête, une pyramide signée d’un étrange « W » (pour Wenlock) soit le chiffre « 6″ en hébreu. Référence également à la célèbre trinité de « W » du WWW soit 666… (3 barres au dessus du W)…ou au Prince-Roi William V de Windsor (V=W)   ?

Sur son torse, le très célèbre logo LONDON 2012 assimilable selon certains à « ZION 2012″. (relire ICI notre post du 3 mars 2011)

Rappel : les JO de LONDON et l’allumage de la flamme olympique au nom d’Athéna, démarrent un soir de Shabbat du 27 juillet soit le 9 av dans le calendrier hébraïque. C’est un jour de destruction et de deuil…

Plus étrange, la répartition des bracelets et couleurs au poignet gauche (en bas à droite donc)  de « W » : ROUGE-VERT-NOIR sur fonc BLANC-argenté…soit encore les 4 couleurs des 4 chevaux de l’apocalypse ou des drapeaux des états islamistes.

Ces couleurs proviennent des 5 anneaux olympiques mais leur répartition aux deux poignets de la mascotte aurait pu être tout autre. Le fruit d’une volonté donc ? 

Approfondir le sujet ? Ci-après, la retranscription de notre post du 3 mars 2011… 

 

du 27 juillet au 12 août, évitez d’aller vous promener à LONDON.

Pourquoi ? Parce que dans le doute, on s’abstient !

Et parce que le vendredi 27 juillet au soir (shabbat), cérémonie d’ouverture et de rallumage de la flamme mondialement retransmise, c’est aussi le 9 AV dans le calendrier juif : un jour de colère et de destruction de TEMPLE : celui de ZEUS ?

Le but n’est pas de faire peur ou nous travaillons de fait et inconsciemment avec les terroristes, mais d’inviter à la prudence…

Espérons que tous se passe bien et que la fête en l’honneur de Zeus ne soit pas associée à quelques sacrifices humains !!!

ICI, le site officiel de l’OrganisaZION !

cliquez sur

Ces montages photos morbides pullulent sur le net et témoigne de la réalité du danger dans une ville qui a déjà été complétement rasée par le feu en l’an…mille et 666 !

Les autorités sont sur les dents : risques maximum annoncés sur les sites sportifs, dans le tunnel sous la manche, sur les ferries !

A ce propos, regardons de plus près cet Olympic stadium of LONDON 2012 :

- par définition, une forme ovoïde d’oeil, comme tous les stades dédiés aux dieux de l’olympe.

_____________________________________________________________________________

Mais l’éclairage nocturne semble « signé » d’une séries de pyramides des plus ésotériques.

________________________________________________________________________________________

Les mascotes à l’oeil d’HORUS de cet évènement mondial renforçent cette intuition, OVER THE RAINBOW…

 

Quand au logo officiel des jeux, il a déjà provoqué le boycott annoncé de l’IRAN, en attendant les autres pays musulmans, car révélant une signature de type « ZION » à l’aide des chiffres stylisés. Argument : le point au milieu du logo sigant la lettre – i.

Le boycott de l’Iran n’est pas fâcheux en soi ; mais la pub’ inutile faite au sionisme à l’occasion de ce rendez-vous, pose question. Ceux qui jouent, jouent avec le feu…

Si c’est le cas, ceux qui travaillent dans l’ombre cherchent une fois de plus, à faire porter le chapeau aux juifs que l’on accuse déjà de manipulation mondiale. (idem World Trade Center)

« Ils se disent juifs, les menteurs…ceux de la synagogue de Satan. » (Apocalypse)

Dans tous les cas, cet évènement mondial à la gloire des olympiens ne semble pas né sous de bons auspices.

rallumage de la flamme de VENUS-ASTARTE-ISIS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>