TSAHAL et les Chrétiens : réactions violentes à Jérusalem

Réactions violentes aux jeunes chrétiens rejoignant TSAHAL

Le Forum de recrutement d’israéliens chrétiens, qui prône aux jeunes chrétiens de langue arabe de rejoindre volontairement l’armée israélienne, a longtemps reçu des critiques virulentes. Maintenant que l’état d’Israël soutient publiquement les efforts du Forum, cette critique a tourné à la violence.

De plus en plus des jeunes chrétiens décident de se porter volontaires pour le service  armée israélien dans un premier temps comme une meilleure intégration dans la société juive israélienne. Et le nombre devrait augmenter de manière exponentielle après que le gouvernement israélien a décidé le mois dernier de commencer à envoyer des lettres de recrutement volontaire à l’IDF pour les chrétiens locaux lorsqu’ils atteignent l’âge de 18 ans.

Quelques jours après la décision officielle faite, des militants liés au parti anti-israélien Balad d’arabes élus à la Knesset, ainsi que certains militants juifs radicaux de gauche, ont manifesté contre le recrutement des chrétiens à l’Université hébraïque de Jérusalem. Il n’a pas fallu longtemps pour que les militants qui protestaient commencent à attaquer violemment tout ceux qui se sont opposés à leur position par vote. Des Policiers ont été contraint de s’impliquer pour rompre une échauffourée entre le groupe d’activistes de Balad et des étudiants qui gèrent le recrutement des chrétiens. Cette semaine, la police a arrêté un militant chrétien arabe du centre d’Israël après qu’il ait posté des commentaires sur Facebook menaçant de violence les autres chrétiens qui se portent volontaires pour l’armée israélienne.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>