Réserver vos places dans un bunker de l’apocalypse de l’américain VIVOS : 150.000 dollars pour une famille de 4

Les survivalistes ou « preppers » selon le terme anglo-saxon désignant « ceux qui se préparent…», apprennent à être auto-suffisants et à se protéger de toute attaque extérieure. Privilégiant un habitat sous terrain, une autonomie énergétique et une politique alimentaire auto-suffisante et parfois coopérative, ils dépensent des fortunes pour s’équiper de kits de survie susceptibles de leur assurer une indépendance totale en situation de catastrophes ou face à une désintégration sociétale devenue inéluctable, selon eux. 

Peur de périr dans une catastrophe nucléaire, un tremblement terre, un astéroïde tueur, une éruption volcanique géante, une tempête solaire, une attaque chimique et bactériologique, une guerre civile ? Une société américaine a la solution qu’il vous faut: l’achat d’une place dans un bunker souterrain équipé tout confort. Juste au cas où. 

« On ne peut pas prédire l’avenir, mais on peut s’y préparer », clame sur son site internet le groupe Vivos (www.terravivos.com), qui propose à la vente 4.000 places dans 20 abris anti-atomiques de 200 places chacun, répartis sur tout le territoire américain. Ticket d’entrée de la copropriété: 50.000 dollars. Moitié prix pour les enfants, gratuit pour les animaux de compagnie. « Un jour ou l’autre, quelque chose va nous pousser à vouloir nous réfugier dans un abri », assure à l’AFP le directeur de la société, Robert Vicino, qui se défend d’inciter à la peur: « Nous proposons seulement une solution face à l’anarchie sociale et économique…le gouvernement se prépare à ce type d’éventualité depuis des années et a des abris souterrains, mais si vous ne faites pas partie de l’élite, vous n’en bénéficierez pas », prévient-il. 

 Ces bunkers, en partie flambant neufs, en partie d’anciens abris nucléaires ou silos de missiles nucléaires désafectés datant de la Guerre Froide et en voie de réfection, sont conçus pour rester sous l’eau pendant 500 heures, résister à des températures extérieures de 700 degrés, à des vents de 700 kmh et à des séries de tremblements de terre d’amplitude 10 sur l’échelle de Richter. 

« En tant que copropriétaire d’un abri Vivos, vous avez seulement besoin de vous y rendre. Tout le reste est fourni: nourriture, eau, vêtements, fournitures médicales, communications, et installations très confortables », promet la plaquette commerciale de la société Vivos, qui vend un concept d’arche de Noé, où les clients sont également sélectionnés pour leurs capacités à vivre en groupe. « On travaille sur un très grand bunker chez vous en Europe, dont je ne peux pas révéler l’emplacement. A elle seule cette structure pourra accueillir 3000 personnes », nous assure et nous rassure (?) Robert Vicino.

ICI la brochure pour une « arche de Noé » de 8 (modèle VIVOS 8, mais existe pour 16…)

ICI la brochure pour les « arches de Noé de 1000 personnes » (Modèle VIVOS 1000, des villes souterraines…). Photos, lire la suite…

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>