2 commentaires

  1. Nous sommes bien d’accord.
    En ce qui nous concerne, nous n’avons jamais abandonné le 7ème jour…
    en essayant de faire du 8ème juste un prolongement du 7ème, et ainsi avec le 9ème, etc.
    A 14, on s’arrête encore, à 21…
    Puis le 7ème mois, on s’arrête aussi…
    Puis la 7ème année,
    Puis la 7*7 année…JUBILE !

  2. Très encourageant pour ce Juif pieux.
    Je lui citerais volontiers la précieuse promesse divine transmise par Isaïe (56: 4-8)
    N’est-elle pas en cours de réalisation?

    Belle leçon à donner au chrétien, à celui qui se dit “disciple de Yeshuah” qui, en principe, commémore le 8ème jour (1er de la semaine) -celui de la résurrection de son Sauveur et Seigneur.

    Nous devons à tous de la conserver

    La bienheureuse rencontre de Jean 20: 19-29 aurait pu être manquée, de même que le privilège des frères de Troas en Actes 20: 7 et suivants !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>