Iron Dome déployé au Nord d’ISRAËL : vers un conflit libano-syrien ?

AFP Publié le 05/02/2013 à 21:04
 
Une troisième batterie du système anti-missile Iron Dome a été déployée dans le nord d’Israël, après le raid israélien de la semaine dernière contre des installations militaires syriennes, rapportent aujourd’hui les médias israéliens. Une porte-parole de l’armée a confirmé la présence de batteries Iron Dome dans le nord du pays, sans donner davantage de détails: “Le déploiement de plusieurs batteries Iron Dome dans le nord du pays s’inscrit dans le cadre de la mise en place opérationnelle du système”. Le déploiement d’une batterie supplémentaire intervient alors que le ministre israélien de la Défense, Ehud Barak, a assumé implicitement dimanche un raid aérien mené le 30 janvier près de Damas.
Ce raid a visé des missiles sol-air SA-17 de fabrication russe ainsi qu’un ensemble de bâtiments adjacents, soupçonnés d’abriter des armes chimiques, selon des sources militaires américaines. Fin janvier, les médias israéliens avaient rapporté le déploiement de deux batteries du système anti-missiles Iron Dome dans le nord d’Israël pour parer à d’éventuels tirs en provenance du Liban ou de Syrie. Ces batteries permettraient à Israël de pouvoir déclencher rapidement, si nécessaire, une action militaire contre des cibles en Syrie ou au Liban, qui provoquerait inévitablement des représailles, avait expliqué à l’AFP une source de sécurité israélienne.
Le système Iron Dome permet d’abattre en vol des engins d’une portée de 4 à 70 km. Il s’est avéré particulièrement efficace lors de la dernière offensive israélienne dans la bande de Gaza en novembre 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>