Obama, Netanyahou et le nucléaire iranien : la tension monte !

obama-pointsLe président américain Barack Hussein Obama a fustigé dans une interview à CNN l’ingérence sans précédent du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu dans les affaires des États-Unis sur le dossier du nucléaire iranien.

« Je n’ai pas souvenir d’une telle ingérence », a déclaré le dirigeant américain alors que le journaliste lui demandait s’il se souvenait d’une telle démarche d’autres chefs d’Etat. M. Obama avait stigmatisé l’Etat d’Israël, l’accusant d’être le seul pays au monde à s’opposer à l’accord nucléaire conclu avec l’Iran, qualifié par l’Etat juif de « mauvais » et « d’erreur historique ».  Selon le dirigeant américain, les groupes de pression pro-israéliens veulent pousser les États-Unis à entrer en guerre contre l’Iran. Un rejet de l’accord par le Congrès américain conduirait Israël à en payer le prix en subissant les tirs de missiles du Hezbollah, a-t-il mis en garde.

Le président américain Barack Hussein Obama a mis en garde mardi contre un déluge de feu du Hezbollah sur Israël, si les États-Unis devaient être conduits à frapper militairement l’Iran« Israël paiera le prix d’une attaque américaine contre l’Iran. Si le Congrès bloque l’accord, les roquettes vont pleuvoir sur Tel-Aviv « , a estimé le dirigeant américain lors d’un entretien avec des dirigeants juifs américains.Selon M. Obama, en représailles l’Iran n’attaquera pas directement les États-Unis ou Israël mais sous-traitera ses attaques par le biais de sa milice supplétive, l’organisation terroriste chiite libanaise du Hezbollah ou par des attentats contre des intérêts américains et israéliens dans le monde. Au cours de l’entretien, M. Obama a de nouveau stigmatisé la détermination du Premier ministre israélien à faire échouer l’accord conclu avec les mollahs. « Netanyahu ne souhaite pas me rencontrer pour discuter de l’accord. Me rencontrer serait pour lui une capitulation. Il est déterminé à faire échouer l’accord », a-t-il dénoncé. Le dirigeant israélien s’est adressé directement mardi aux Juifs américains pour les exhorter à convaincre leurs élus au Congrès de s’opposer à l’accord

Headline imageLe Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a fustigé l’accord nucléaire finalisé mardi matin entre l’Iran et les grandes puissances à Vienne.

« D’après les premiers éléments qui nous parviennent, il est déjà possible de dire que cet accord est une erreur historique pour le monde », a dénoncé le dirigeant israélien lors d’une conférence de presse commune avec le ministre hollandais des Affaires étrangères, Bert Koenders.  « Ceci est le résultat lorsqu’on négocie à tout prix, précisément lorsqu’en Iran on scande au même moment – Mort à l’Amérique -. Les Iraniens ont obtenu des concessions importantes dans tous les domaines. L’Iran va recevoir des centaines de milliards de dollars qui vont lui permettre de faire fonctionner sa machine de terreur, son agression et son expansion au Moyen-Orient et dans le monde entier », a poursuivi M. Netanyahu. « Nous n’avons pas renoncé et nous ne renoncerons jamais à empêcher l’Iran d’acquérir la bombe atomique », a-t-il assuré. M. Netanyahu a par ailleurs appelé la classe politique israélienne à l’union sacrée pour empêcher l’accord d’être ratifié au Congrès américain.

«Je ne suis pas contre cet accord parce que je veux la guerre. Je m’oppose à cet accord parce que je veux éviter la guerre. Et cet accord va apporter la guerre,” a-t-il dit. “C’est le temps de se lever et de se faire entendre. Opposons nous à cet accord dangereux.”

Interrogé sur la dégradation continue des relations entre les deux alliés, le Premier ministre israélien a assuré que le différend ne pourrait ébranler les liens historiques entre Israël et les Etats-Unis. Une campagne intense est en cours à Washington où les élus du Congrès voteront en septembre sur l’accord conclu le 14 juillet entre les grandes puissances et Téhéran. Des groupes d’intérêts juifs américains comme Aipac (droite) et J-Street (gauche) dépensent des millions de dollars en lobbying et publicités pour influencer l’opinion publique et les parlementaires.

Les chefs républicains de la Chambre des représentants ont apporté plus tôt mardi leur soutien à une résolution de désapprobation de l’accord nucléaire, déposée le même jour. Deux tiers du Congrès devra in fine la soutenir pour surmonter un veto de Barack Obama.  “Il est évident que c’est un mauvais accord, et la Chambre votera pour le désapprouver en septembre”, a déclaré Kevin McCarthy, chef de la majorité républicaine.

Résultat de recherche d'images pour "mike huckabee israël"Mike Huckabee, un des prétendants républicains à la Maison Blanche, a accusé le président Obama «d’amener les Israéliens aux portes des fours (crématoires, ndlr)» avec l’accord sur le nucléaire iranien. M. Huckabee fait allusion, dans son interview au site conservateur Breitbart, à l’extermination de millions de juifs par les nazis. “La politique étrangère de ce président est la plus irresponsable de l’histoire de l’Amérique. Elle est tellement naïve qu’elle va jusqu’à faire confiance aux Iraniens», a accusé M. Huckabee. L’accord, qui prévoit un stricte contrôle des activités nucléaires iraniennes en échange d’une levée des sanctions a été dénoncé par le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu et l’ensemble de la droite américaine ainsi qu’une partie du camp démocrate du président.

 

La tension monte entres Obama et Netanyahou

obama-points

Le président américain Barack Hussein Obama a fustigé dans une interview à CNN l’ingérence sans précédent du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu dans les affaires des États-Unis sur le dossier du nucléaire iranien.

« Je n’ai pas souvenir d’une telle ingérence », a déclaré le dirigeant américain alors que le journaliste lui demandait s’il se souvenait d’une telle démarche d’autres chefs d’Etat.

Mercredi déjà, M. Obama avait stigmatisé l’Etat d’Israël, l’accusant d’être le seul pays au monde à s’opposer à l’accord nucléaire conclu avec l’Iran, qualifié par l’Etat juif de « mauvais » et « d’erreur historique ».

Selon le dirigeant américain, les groupes de pression pro-israéliens veulent pousser les États-Unis à entrer en guerre contre l’Iran. Un rejet de l’accord par le Congrès américain conduirait Israël à en payer le prix en subissant les tirs de missiles du Hezbollah, a-t-il mis en garde.

 

Obama menace Israël : « Si le Congrès bloque l’accord, les roquettes vont pleuvoir sur Tel-Aviv »

  Le président américain Barack Hussein Obama a mis en garde mardi contre un déluge de feu du Hezbollah sur Israël, si les États-Unis devaient être conduits à frapper militairement l’Iran« Israël paiera le prix d’une attaque américaine contre l’Iran. Si le Congrès bloque l’accord, les roquettes vont pleuvoir sur Tel-Aviv « , a estimé le dirigeant américain lors d’un entretien avec des dirigeants juifs américains.Selon M. Obama, en représailles l’Iran n’attaquera pas directement les États-Unis ou Israël mais sous-traitera ses attaques par le biais de sa milice supplétive, l’organisation terroriste chiite libanaise du Hezbollah ou par des attentats contre des intérêts américains et israéliens dans le monde. Au cours de l’entretien, M. Obama a de nouveau stigmatisé la détermination du Premier ministre israélien à faire échouer l’accord conclu avec les mollahs. « Netanyahu ne souhaite pas me rencontrer pour discuter de l’accord. Me rencontrer serait pour lui une capitulation. Il est déterminé à faire échouer l’accord », a-t-il dénoncé. Le dirigeant israélien s’est adressé directement mardi aux Juifs américains pour les exhorter à convaincre leurs élus au Congrès de s’opposer à l’accord. Katty Scott – © Le Monde Juif info | Photo : DR

Netanyahu : « Cet accord est une erreur historique pour le monde »

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a fustigé mardi l’accord nucléaire finalisé mardi matin entre l’Iran et les grandes puissances à Vienne.

« D’après les premiers éléments qui nous parviennent, il est déjà possible de dire que cet accord est une erreur historique pour le monde », a dénoncé le dirigeant israélien lors d’une conférence de presse commune avec le ministre hollandais des Affaires étrangères, Bert Koenders.

« Ceci est le résultat lorsqu’on négocie à tout prix, précisément lorsqu’en Iran on scande au même moment – Mort à l’Amérique -. Les Iraniens ont obtenu des concessions importantes dans tous les domaines. L’Iran va recevoir des centaines de milliards de dollars qui vont lui permettre de faire fonctionner sa machine de terreur, son agression et son expansion au Moyen-Orient et dans le monde entier », a poursuivi M. Netanyahu.

« Nous n’avons pas renoncé et nous ne renoncerons jamais à empêcher l’Iran d’acquérir la bombe atomique », a-t-il assuré.

M. Netanyahu a par ailleurs appelé la classe politique israélienne à l’union sacrée pour empêcher l’accord d’être ratifié au Congrès américain.

——————————————————————————————————————————————————————————————————–

Netanyahou a lancé un appel aux Juifs américains contre l’accord sur le nucléaire.

Headline image

Aux USA, une résolution contre l’accord nucléaire a été déposée à la Chambre des représentants

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a lancé mardi un appel aux Juifs américains contre l’accord sur le nucléaire iranien défendu par le président Barack Obama et présentement en examen au Congrès, affirmant qu’il risquait de provoquer une guerre catastrophique au Moyen-Orient.

«Je ne suis pas contre cet accord parce que je veux la guerre. Je m’oppose à cet accord parce que je veux éviter la guerre. Et cet accord va apporter la guerre,” a-t-il dit. “C’est le temps de se lever et de se faire entendre. Opposons nous à cet accord dangereux.”

Dans un webcast publié par des groupes juifs américains et diffusé à 10.000 personnes, Netanyahou, depuis son bureau en Israël, a attaqué des adversaires anonymes, qui mènent un campagne de “désinformation sur l’accord et la position d’Israël”.

“Plus les gens comprennent ce qu’il y a dans l’accord, plus ils sont opposés”, a-t-il dit, en martelant que les grandes puissances auraient dû ne pas conclure d’accord et continuer à accentuer la pression sur le régime iranien.

Interrogé sur la dégradation continue des relations entre les deux alliés, le Premier ministre israélien a assuré que le différend ne pourrait ébranler les liens historiques entre Israël et les Etats-Unis.

“Notre relation est assez forte pour résister même aux désaccords importants, comme nous l’avons fait dans le passé”, a-t-il dit. “Est-ce que je pense que le président Obama croit que c’est la meilleure façon de régler la menace nucléaire iranienne? Oui, je le pense”.

Une campagne intense est en cours à Washington où les élus du Congrès voteront en septembre sur l’accord conclu le 14 juillet entre les grandes puissances et Téhéran. Des groupes d’intérêts juifs américains comme Aipac (droite) et J-Street (gauche) dépensent des millions de dollars en lobbying et publicités pour influencer l’opinion publique et les parlementaires.

Benyamin Netanyahou est venu lui-même prononcer un discours au Congrès en mars.

L’exécutif tente de convaincre les démocrates de ne pas se joindre à la majorité républicaine, qui tentera de torpiller l’accord.

Barack Obama recevra à la Maison Blanche mardi des dirigeants de la communauté juive américaine.

Les chefs républicains de la Chambre des représentants ont apporté plus tôt mardi leur soutien à une résolution de désapprobation de l’accord nucléaire, déposée le même jour. Deux tiers du Congrès devra in fine la soutenir pour surmonter un veto de Barack Obama.

“Il est évident que c’est un mauvais accord, et la Chambre votera pour le désapprouver en septembre”, a déclaré Kevin McCarthy, chef de la majorité républicaine.

———————————————————————————————————————————————————————————————————–

Obama «amène Israël aux portes des fours»

Mike Huckabee, un des prétendants républicains à la Maison Blanche, a accusé le président Obama «d’amener les Israéliens aux portes des fours (crématoires, ndlr)» avec l’accord sur le nucléaire iranien

M. Huckabee fait allusion, dans son interview au site conservateur Breitbart, à l’extermination de millions de juifs par les nazis. Dans les camps d’extermination, les bourreaux gazaient les victimes et brûlaient ensuite les corps dans des fours crématoires pour s’en débarrasser.

La Maison Blanche n’avait pas encore réagi dimanche à cette comparaison qui se distingue par sa violence de toutes les critiques subies par le président Obama depuis la conclusion d’un accord entre les grandes puissances et l’Iran sur son programme nucléaire.

«La politique étrangère de ce président est la plus irresponsable de l’histoire de l’Amérique. Elle est tellement naïve qu’elle va jusqu’à faire confiance aux Iraniens», a accusé M. Huckabee.

L’accord, qui prévoit un stricte contrôle des activités nucléaires iraniennes en échange d’une levée des sanctions a été dénoncé par le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu et l’ensemble de la droite américaine ainsi qu’une partie du camp démocrate du président.

Excuses exigées

La présidente du parti démocrate, Debbie Wasserman Schultz a exigé des excuses, dans un communiqué diffusé dimanche.

«Ce discours, bien que banal au sein de la primaire du parti républicain pour la présidentielle, n’a pas sa place dans la politique américaine», a-t-elle écrit.

«Des comparaisons avec l’Holocauste, faites à la légère sont inacceptables et Mike Huckabee doit demander des excuses à la communauté juive et au peuple américain pour cette déclaration totalement irresponsable», a-t-elle ajouté.

 

Un commentaire

  1. Barack Hussein Obama, est le plus détestable de tous les présidents américains.Il ne fait pas du tout la fierté des africains.J’ai comme l’impression qu’on l’a éconduit a la tête de ce

    grand pays, pour
    accomplir tout les sales
    boulots;tous les 50 états
    des USA ont légalisé
    l’homosexualité,etc…etc…
    cerise sur le gâteau, il se
    permet de signer un
    accord avec l’un des regimes les plus dangéreux et diaboliques de la planète,sachant très bien que les accords sont signés pour être violé après.Ce monsieur est a l’image de l’accord signé avec l’iran, “une erreur historique”,selon le très aimable BENYAMIN NETANYAHOU,seul contre tous.Obama est le mal de
    ce siècle,et s’il n’est pas le diable,il lui ressemble.
    En fait cet accord est un pavé dans la mare,car ceux qui sont du côté d’ISRAEL ,sont MILLE S FOIS PLUS PUISSANTS que ceux qui sont contre ISRAEL.
    VIVE ISRAEL ,VIVEVLES JUIFS ET VIVE JERUSALEM D’ETERNITE EN ETERNITE.AMEN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>