New York n’est pas Paris ! Hélas…

Parade annuelle de célébration d’Israël sous la pluie à New York, le 5 juin 2016. (Crédit : Stephanie Keith/Getty Images/AFP)30 000 personnes marchent dans New York pour soutenir Israël

Bill de Blasio promet que tant qu’il sera maire, la ville “sera toujours aux côtés” de l’Etat juif

  • Parade annuelle de célébration d’Israël sous la pluie à New York, le 5 juin 2016. (Crédit : Stephanie Keith/Getty Images/AFP)
  • Malgré une pluie persistante, 30 000 personnes ont marché dans New York dimanche pour la parade annuelle de célébration d’Israël.

Organisée par le conseil des relations de la communauté juive de New York, la parade, qui présentait des danseurs, des groupes et des artistes, a déambulé dans Manhattan entre la 52e et la 74e rue.

« Les habitants de New York croient en Israël et nous avons un amour profond pour le peuple d’Israël », a déclaré le maire de New York, Bill de Blasio, qui était également présent pour l’évènement. « Tant que je serai maire, nous serons toujours aux côtés d’Israël. »

Certains comédiens du spectacle de Broadway « Un violon sur le toit » ont rejoint les marcheurs et chanté des chansons de la comédie musicale qui parle de la vie juive en Europe de l’est.

Le soir précédant la parade, l’emblématique Empire State Building de la ville était éclairé de bleu et blanc pour marquer l’occasion.

« Cela réchauffe le cœur de voir des dizaines de milliers d’Américains sortir dans les rues de New York pour montrer leur amour sans réserve pour Israël, a déclaré Danon. Nous avons de vrais amis aux Etats-Unis, l’alliance entre les deux peuples est plus forte que jamais et est basée sur un engagement profond à des valeurs partagées. »

Selon son site officiel, la parade de célébration d’Israël a commencé en 1965 comme une démonstration improvisée de soutien à Israël. Depuis, un évènement a été organisé tous les ans, et des dizaines de milliers de personnes y participent ces dernières années.

Également dimanche, Cuomo avait ordonné aux agences sous son contrôle de cesser tout commerce avec des compagnies et organisations soutenant le mouvement de Boycott,

Cuomo avait signé un ordre exécutif demandant qu’une liste de commerces soutenant directement ou indirectement le mouvement BDS soit établie.

La demande devait être présentée au commissaire du bureau des services généraux, qui aura six mois pour établir la liste « à partir des informations crédibles disponibles au public ».

Les compagnies seront autorisés à faire appel de leur inclusion sur la liste mais une fois que le processus de désignation sera terminé, « toutes les agences et départements de la branche exécutive – ce qui représente une large partie du gouvernement de l’état – ainsi que les comités publics, les autorités, les commissions et toutes les entreprises d’intérêt public devront se désinvestir de toute compagnie placée sur la liste », selon le rapport.

Danny Danon avait salué l’initiative, parlant d’une « autre victoire dans la bataille contre le BDS ».

« L’annonce du gouverneur Cuomo est une autre frappe efficace contre ceux qui cherchent à nuire à Israël, a déclaré Danon dans un communiqué de presse. Les Etats-Unis sont le plus grand et le plus important allié d’Israël, et l’initiative du gouverneur souligne cette relation particulière. »

Alphonso David, conseiller du gouverneur, a déclaré au New York Times que l’ordre enverrait un message clair au mouvement, l’état de New York n’accepte pas son message ou ses activités.

« Notre position est que le mouvement BDS est déplorable, conçu pour pénaliser Israël et pour infliger des nuisances économiques, donc nous le contestons », a-t-il déclaré.

David a déclaré qu’il y avait une différence entre être engagé politiquement et chercher un débat sur la politique israélienne et dire « je vais vous sanctionner ou vous pénaliser pour avoir des activités commerciales » comme le fait le mouvement BDS.

Il a de plus déclaré qu’il ne savait pas combien d’entreprises finiraient sur la liste, mais qu’il pensait que « ce sera assez significatif ».

Cuomo est un soutien déclaré d’Israël et s’est rendu plusieurs fois dans le pays. Il a également assisté à plusieurs parades de célébrations d’Israël, y compris l’année dernière et cette année.

Le mouvement BDS, qui a été lancé en 2005, fait campagne pour un boycott mondial d’Israël jusqu’à ce que, parmi d’autres demandes, le pays se retire de tous les territoires revendiqués par les Palestiniens, ainsi que du plateau du Golan.

En Israël et parmi de nombreuses communautés juives de diaspora, ce mouvement est vu comme une nuisance au mieux, et une menace à l’image et à l’activité économique d’Israël au pire.

La semaine dernière, Danon avait organisé une conférence anti-BDS à l’Assemblée générale de l’ONU à New York, la première du genre.

Plus de 2 000 personnes, dont des étudiants, des militants, des dignitaires, des juristes et des représentants d’organisations juives avaient pris part à la conférence.

Un commentaire

  1. Alors voici : Je bénirai ceux qui te béniront …. et cela n’est pas une parole d’homme ! Mais une « loi » de YHVH.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>