Mont du Temple : quand la politique s’en mêle…

Israël : le ministre de la Défense justifie le terrorisme palestinien

YAALON-TERRORISME

Le ministre israélien de la Défense, Moshé Yaalon, a accusé samedi les ministres et députés juifs qui militent pour le libre accès du Mont du Temple aux fidèles juifs, d’être responsables de la vague de terrorisme qui frappe Jérusalem.

Dans un entretien accordé à la chaine israélienne Channel 10, le ministre impute aux ministres et députés des partis Israël Beitenu (Israël notre Maison) et Habayit Hayéhudi (le Foyer Juif), d’exploiter « cyniquement » la violence à Jérusalem « à des fins politiques. », ajoutant que ces « provocations », alimentent la rue palestinienne.

Par crainte d’une propagation des émeutes aux localités arabes, la police israélienne a annoncé samedi relever au niveau 3 (4 étant le niveau maximum) son niveau d’alerte.

Un appel à la grève générale des commerces et des écoles dimanche a été lancé par des représentants de la communauté arabe israélienne pour dénoncer le « meurtre » samedi d’un émeutier arabe israélien par un membre d’une unité d’élite de la police israélienne.

Yaakov Tanenbaum – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

NDLR : A l’époque du Machiah Yéshoua, An 30 de notre ère, le Mont du Temple administré par le Sanhédrin sous surveillance de la forteresse Antonias, était déjà l’objet de tractations politiques des plus sordides. Qui avait le pouvoir sur cette économie parallèle et ce lieu d’influence ? Telle était la question que le Messie a fait exploser en se posant sur l’échiquier ! 2000 plus tard… RIEN n’a changé. Il est dommage qu’ISRAËL ne connaisse pas sa propre histoire !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>