La guerre avec le HAMAS se profile…

Hamas

 Analyse: Israël et le Hamas dans une course contre la montre

Le gouvernement américain va investir 120 millions de dollars dans un projet conjoint avec Israël pour le développement et la fabrication d’un système capable de détecter les tunnels, suite à l’approbation du Congrès pour le transfert des fonds nécessaires. Israël va investir un montant similaire. S’il y avait eu l’ombre d’un doute quant à l’efficacité des nouvelles technologies inventées, le Congrès n’aurait pas approuvé le transfert d’un seul centime.

Le vice-ministre américain de la Défense s’est rendu en Israël il y a quelques semaines et a vu les premiers balbutiements du projet anti-tunnel autour de la bande de Gaza. Impressionné, il a débloqué 40 millions de dollars pour couvrir la première année du projet.

Les Etats-Unis ont besoin d’un tel système à leur frontière avec le Mexique et avec l’implication des Américains dans le projet, les chances sont bonnes pour qu’il progresse en Israël. L’injection de l’argent et de la technologie américaine vont raccourcir le processus et le système sera mis à jour. Cela signifie qu’il sera déployé plus rapidement. Dans quel délais exactement? Le Hamas paierai beaucoup d’argent pour connaître ce secret.

Al Qassam BrigadeIsraël est dans une course contre la montre pour terminer le projet et faire fonctionner le système à son niveau optimal. Il est supposé être capable de détecter s’il y a creusement ou toute autre activité, jusqu’à une profondeur de plusieurs dizaines de mètres.

Al Qassam Brigade
“Des membres du Hamas sous un tunnel”

 

Le Hamas est aussi dans sa propre course contre la montre. Du point de vue de l’organisation, elle a déjà fini ses préparatifs pour une confrontation militaire avec Israël et se demande maintenant quand sera le meilleur moment pour qu’elle ait lieu. Et ce calendrier sera grandement affecté par le rythme auquel le projet israélien progresse.

Le Hamas prépare une attaque surprise. S’ils croient qu’Israël a une solution qui exhibera ses tunnels sur la place publique, cela les poussera à lancer une attaque. Et c’est précisément ici qu’est la mauvaise nouvelle: deux trains accélèrent l’un vers l’autre et la collision est susceptible d’avoir lieu dans quelques mois. L’armée israélienne a déjà évalué cette possibilité.

Une série de décisions et d’événements survenus au cours des dernières semaines témoignent de la préoccupation que la prochaine série de combats entre Israël et le Hamas arrivera tôt ou tard. Cela a commencé avec les médias, en particulier en Israël, assurant que des tunnels du Hamas ont déjà pénétré en territoire israélien.

Récemment, l’effondrement d’un tunnel a tué sept personnes. Même s’il n’a pas été précisé où se situait ce tunnel, il est clair qu’il avait pénétré le territoire israélien. Les affirmations hâtives qui ont découlé de cet incident ont poussé le Hamas à accélérer considérablement ses activités de creusage, conduisant à un accident.

Ce récent accident a embarrassé la direction du Hamas. Au début, ils ont couvert les décès et transformé l’effondrement en un héroïque “accident opérationnel”. Ismaïl Haniyeh a prononcé un rare discours dans lequel il a détaillé les préparatifs militaires de son mouvement pour une guerre contre Israël.

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou n’a pas non plus manqué de saisir l’occasion. Le leader de l’opposition, Isaac Herzog, a lancé un appel pour attaquer les tunnels? Netanyahou va lui démontrer comment il faut menacer le Hamas en créant le sentiment que la guerre est aux portes. Et les politiciens israéliens visitent les communautés frontalières, où ils reconnaissent que l’inquiétude est palpable, sans toutefois divulguer aucune information précise.

Le Hamas est témoin de tout cela et est convaincu qu’Israël se prépare à lancer l’assaut. Cette paranoïa pourrait entraîner le même type d’erreur qui a précédé l’opération “Bordure protectrice” en 2014 et conduit à une guerre de 51 jours.

Alex Fishman est analyste et spécialiste des questions de défense.

 

Un ministre israélien affirme que l’Egypte a inondé les tunnels du Hamas à Gaza à la demande d’Israël

‎Aujourd’hui ‎6 ‎février ‎2016, ‏‎il y a 44 minutes | Alyaexpress-NewsAccéder à l’article complet

Ce contenu est un article du site Alyaexpress-News.com

 

tunnels gaza
Le ministre de l’énergie d’Israël a déclaré samedi que l’armée égyptienne avait inondé plusieurs tunnels de contrebande sous la frontière sud de la bande de Gaza à la demande d’Israël.

« Certains tunnels du Hamas ont été inondés, dans une certaine mesure à notre demande », a déclaré le ministre Yuval Steinitz.

Le ministre de l’énergie a déclaré que le président égyptien Abdel-Fattah el-Sissi avait ordonné la destruction de nombreux tunnels construits par le groupe terroriste du Hamas.

Steinitz a expliqué lors d’une manifestation dans la ville méridionale de Beersheba que la coordination de la sécurité entre Israël et l’Egypte était « mieux que jamais. »

Au moins trois effondrements de tunnels ont eu lieu dans la bande de Gaza cette semaine, tuant plusieurs terroristes du Hamas, selon des rapports arabes.

Le Hamas a enterré ce mercredi deux terroristes tués dans l’effondrement d’un tunnel,et suite à cette hécatombe de tunneliers enterrés vivants sous la terre , la  préoccupation a grandit en Israël sur la reconstruction de passages souterrains qui pourraient être utilisés pour des attaques terroristes.

Le mouvement islamiste qui dirige la bande de Gaza a déclaré que les deux terroristes tués dans le tunnel de l’effondrement de la nuit de mardi appartenaient à sa branche armée, les Brigades Ezzedine al-Qassam.

Des centaines d’hommes, tous cagoulés et armés ont pris part à l’enterrement.

Ismail Haniyeh, le chef du Hamas à Gaza, a appelé les deux terroristes « martyrs » et a salué « ceux qui travaillent en silence dans les tunnels souterrains pour que les palestiniens puissent vivre dans la dignité sur leur terre. »

Un effondrement d’un tunnel a été provoqué par le mauvais temps, le 26 Janvier et a tué sept terroristes d’Al-Qassam.

Les préoccupations israéliennes ont augmenté vendredi après que Haniyeh, a dit lors de l’enterrement de sept terroristes, qu’il y avait plus de tunnels qu’avant l’Opération Tsouk Eran en 2014.

Mais Mahmoud al-Zahar, un haut responsable du Hamas, a atténué  la rhétorique, ce mercredi,  avec une déclaration sur le site Internet du Hamas refusant les commentaires attribués à lui que les tunnels avaient déjà atteint le territoire israélien.

« Les tunnels de résistance sont des tunnels défensifs pour la protection de notre peuple face à toute agression israélienne », at-il dit.

Israël a détruit un grand nombre de tunnels dans la guerre 2014 à Gaza, ce fut le troisième conflit qui a frappé l’enclave palestinienne depuis 2008.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a averti que « si nous sommes attaqués par des tunnels de la bande de Gaza, nous prendrons des mesures très fortes contre le Hamas. »

****************************************************************************************************************

Gaza: mort d’un deuxième Palestinien dans l’effondrement d’un tunnel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>