Israël : la fronde de David… contre les Goliath ?

Le ministère de la Défense israélien commence à déployer la Fronde de David

L’armée de l’air devrait recevoir les principaux composants du système au cours des prochaines semaines

Un test du système de défense antimissile Fronde de David (Crédit : Ministère de la Défense)

Un test du système de défense antimissile Fronde de David (Crédit : Ministère de la Défense)

« Après une série d’essais concluant du système de défense aérienne Fronde David, l’organisation de défense antimissile d’Israël au ministère de la Défense, en collaboration avec l’Agence de défense antimissile des États-Unis, a commencé à livrer les principaux composants du système à l’Armée de l’Air israélienne », a indiqué le ministère dans une déclaration.

Il faudra plusieurs semaines pour que tous les composants soient livrés en commençant par le radar, les systèmes d’interception, de commandement et de contrôle. « Dans un avenir proche, le processus de test de tous les composants du système et la déclaration finale de l’armée de l’air que le système est prêt à l’emploi va arriver », a poursuivi la déclaration. Les tests de la fin de l’année dernière ont examiné les capacités et les performances de l’ensemble du système Fronde de David.

Pendant les essais, plusieurs cibles simulées ont été interceptées par les missiles intercepteurs Stunner du système dans le cadre d’engagements en temps réel et réalistes. Ces cibles comprenaient des missiles balistiques, qui sont tirés avec un ensemble de trajectoires, ainsi que des avions plus manoeuvrables.

Le système Fronde de David est le niveau intermédiaire de la défense d’Israël. Le niveau la plus bas est le système du Dôme de Fer, qui est capable d’intercepter des missiles de courte portée. La Fronde de David est destinée à engager des missiles d’une portée de 70 à 250 kilomètres ; et l’Arrow-2 (qui est opérationnel) et Arrow-3 (qui est en développement) sont destinés à engager des missiles de longue portée. La Fronde de David a été fabriquée principalement par la société israélienne Rafael, avec la société Raytheon Missile Systems basée aux Etats-Unis en tant que sous-traitant.

Le système de radar du système a été fabriqué par la société israélienne Elta, filiale d’Israel Aerospace Industries. Battle Management Center a été développé par Elisra, une filiale de la société israélienne Elbit.

Judah Ari Gross et l’équipe du Times of Israel ont contribué à cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>