ISRAËL et ses nouveaux amis arabes : “les ennemis de mes ennemis sont-ils vraiment mes amis” ?

IAF-8Dans un entretien accordé jeudi au Figaro, le premier ministre Netanyahou a prévenu : « Nous sommes clairement sur la même longueur d’ondes, ce qui constitue peut-être une première à l’époque contemporaine. Quand Israël et les pays arabes parlent d’une même voix, cela mérite que les dirigeants des grands pays prêtent l’oreille ».

Si Israël ne lance pas de frappes préventives contre le nucléaire offensif iranien, l’Arabie saoudite et l’Egypte, deux pays sunnites, se procureront des armes nucléaires au Pakistan, pour contrer la puissance nucléaire chiite iranienne.

En revanche, si Israël porte un coup dur au nucléaire militaire des ayatollahs iraniens, alors les pays sunnites ne feront pas tout pour se procurer au plus vite des armes nucléaires. Le fait est que le feu vert saoudien aux Israéliens est à nouveau d’actualité depuis quelques jours.

Le régime iranien réussira-t-il l’exploit de susciter un rapprochement entre Israël et les monarchies du golfe Persique? Si la question peut, ainsi posée, paraître fantasque, un nombre croissant de responsables israéliens mettent en avant leur convergence d’intérêts avec l’Arabie saoudite et ses voisins.

Le ton conciliant adopté par Barack Obama vis-à-vis du président Hassan Rohani a ainsi suscité une égale exaspération à Riyad et à Jérusalem, où l’on se méfie comme de la peste de la nouvelle « diplomatie du sourire » pratiquée par Téhéran.

 Mais ce qui est vrai en diplomatie “les ennemis de mes ennemis sont mes amis” est-il vrai sur le terrain ? A suivre…

 

Israël frappera l’Iran avec l’accord des Arabes

Posted On 18 nov 2013

 

IAF-8

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  Dans le passé, l’Arabie saoudite a déjà fait savoir qu’elle n’est pas hostile à des frappes israéliennes en Iran. De plus, l’Agence Internationale de l’Energie Atomique, une filiale de l’ONU, confirme depuis 2011 que l’Iran fabrique la bombe atomique.

Si Israël ne lance pas de frappes préventives contre le nucléaire offensif iranien, l’Arabie saoudite et l’Egypte, deux pays sunnites, se procureront des armes nucléaires au Pakistan, pour contrer la puissance nucléaire chiite iranienne.

En revanche, si Israël porte un coup dur au nucléaire militaire des ayatollahs iraniens, alors les pays sunnites ne feront pas tout pour se procurer au plus vite des armes nucléaires. Le fait est que le feu vert saoudien aux Israéliens est à nouveau d’actualité depuis quelques jours.

Ainsi, David Ilouz, sur Koide9enIsrael, écrit (extraits ; source en bas de page) : Selon le journal Sunday Times, des agents du Mossad et du Mi5 britannique coopèrent activement avec les autorités saoudiennes pour préparer un plan B au cas où les Etats-Unis et l’Iran ne se mettraient pas d’accord sur l’avenir de leurs sites nucléaires.

Selon le journal, qui s’appuie sur des sources diplomatiques, l’Arabie Saoudite a accepté de permettre à Israël d’utiliser son espace aérien ainsi que de fournir une assistance logistique à travers l’utilisation des drones, des hélicoptères de sauvetage et d’avions de ravitaillement. Le journal rapporte que l’Arabie saoudite est furieuse de la tournure des pourparlers et serait prête à fournir toute l’assistance dont Israël aura besoin pour faire face militairement à l’Iran.

Pour les ministres israéliens et pour le gouvernement saoudien, les discussions avec les autorités iraniennes ne donneront pas de progrès importants et ne servent aux iraniens qu’à gagner du temps. Selon le journal, les deux pays ont un bon sens commun et ils ont compris qu’il est nécessaire de maintenir l’option militaire sur la table.

La source qui a fourni l’information au Sunday Times a déclaré qu’une fois que les gesticulations de Genève seront terminées, l’Arabie saoudite fournira à Israël tous ce dont il a besoin pour passer à l’action. Des pourparlers secrets entre Israël et l’Arabie saoudite ont convenu que les saoudiens permettront aux avions israéliens de passer sur leur territoire dans le cas d’une attaque en Iran.

De son côté, Cyrille Louis, sur lefigaro.fr écrit (extraits ; source en bas de page) : Le régime iranien réussira-t-il l’exploit de susciter un rapprochement entre Israël et les monarchies du golfe Persique? Si la question peut, ainsi posée, paraître fantasque, un nombre croissant de responsables israéliens mettent en avant leur convergence d’intérêts avec l’Arabie saoudite et ses voisins.

Le ton conciliant adopté par Barack Obama vis-à-vis du président Hassan Rohani a ainsi suscité une égale exaspération à Riyad et à Jérusalem, où l’on se méfie comme de la peste de la nouvelle « diplomatie du sourire » pratiquée par Téhéran.

Dans un entretien accordé jeudi au Figaro, le premier ministre Netanyahou a prévenu : « Nous sommes clairement sur la même longueur d’ondes, ce qui constitue peut-être une première à l’époque contemporaine. Quand Israël et les pays arabes parlent d’une même voix, cela mérite que les dirigeants des grands pays prêtent l’oreille ».

Reproduction autorisée avec mention :

© Michel Garroté réd en chef www.dreuz.info

- See more at: http://www.dreuz.info/2013/11/israel-frappera-liran-avec-laccord-des-arabes/#sthash.kuEBId67.dpuf

*******************************************************************************************************************************

Israël et l’Arabie Saoudite préparent activement un plan pour frapper l’Iran

Selon le journal ” Sunday Times “, des agents du Mossad et du Mi5 Britaniques coopèrent activement avec les autorités saoudiennes pour préparer un plan B au cas ou les états-Unis et l’Iran ne se metteraient pas d’accord sur l’avenir de leurs sites nucléaires. Selon le journal, qui s’appuie sur des sources diplomatiques, l’Arabie Saoudite a accepté de permettre à Israël d’utiliser son espace aérien ainsi que de fournir une assistance logistique à travers l’utilisation des drones, des hélicoptères de sauvetage et d’avions de ravitaillement. Le journal rapporte que l’Arabie saoudite est furieuse de la tournure des pourparlers et serait prête à fournir toute l’ assistance dont Israël a besoin pour faire face militairement a l’Iran.

Pour les ministres israéliens et pour le gouvernement saoudien, les discussions avec les autorités iraniennes ne donneront pas de progrés importants et ne servent aux iraniens qu’a gagner du temps. Selon le journal, les deux pays ont un bon sens commun et ils ont compris qu’il est nécessaire de maintenir l’option militaire sur la table. La source qui a fourni l’information au ” Sunday Times ” a declaré qu’ ” une fois que les gesticulations de Geneve seront terminées, l’Arabie saoudite fournira a Israel tous ce dont il a besoin pour passer a l’action “. Des pourparlers secrets entre Israël et l’Arabie saoudite ont convenu que les saoudiens permettront aux avions israéliens de passer sur leur territoire dans le cas d’une attaque en Iran, n’oublions pas que l’Iran est l’ennemi commun entre les deux pays ce qui oblige a des rapprochement pourtant improbable en temps normal. Toutes ces négociations se déroulent dans un contexte de crise dans les relations entre Israël et les Etats -Unis autour des négociations avec l’Iran. Alors que le Premier ministre Netanyahu a declaré qu’il ne faut pas faire confiance aux iraniens, les Américains sont déterminés à élaborer un accord pour réduire les sanctions imposées à l’Iran. Aujourd’hui ( dimanche) va atterrir en Israël le président français François Hollande. Le Premier ministre Benjamin Netanyahu devrait demander le soutien continu de la France afin qu’un accord soit signé avec les iraniens. Source Koide9enIsrael

Publié par
******************************************************************************************************************************************************

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>