Israël et ses nouveaux alliés arabes (suite)…

Le Prince Bin Talal d’Arabie Saoudite: « Pour la première fois, on a des intérêts communs avec Israël »

Le prince Al Waleed bin Talal d’Arabie Saoudite explique ce matin que les intérêts « de Tel-Aviv et de Riyad concernant l’Iran sont « presque identiques, » confirmant qu’une frappe militaire contre la République Islamique pourrait « neutraliser » les ambitions nucléaires iraniennes.

Dans une interview donnée au Wall Street Journal, le prince milliardaire saoudien a critiqué l’accord entre l’Iran et les puissances occidentales sur le programme nucléaire de Téhéran qui n’inclut pas le démantèlement des usines d’enrichissement d’uranium.

« Les Saoudiens et Israéliens condamnent tout accord qui ne réclame pas le démantèlement de la capacité iranienne à construire une bombe avec du plutonium » explique le Prince saoudien. Et  Waleed bin Talal d’ajouter que « comme le dit Netanyahu, Hassan Rohani est vraiment un loup déguisé en mouton. » Le prince saoudien conclu en expliquant qu’une frappe militaire vaut mieux qu’un mauvais accord diplomatique.

C’est un musulman attaché à sa religion qui accomplit de manière assidue les cinq prières quotidiennes obligatoires, cependant, c’est une personnalité plutôt progressiste de son pays ; en témoigne sa décision de payer à une femme, Hanadi Zakaria al-Hindi, ses frais de formation de pilote aérien avant de l’embaucher, ou le fait d’offrir a des femmes des postes importants dans son entreprise. Il compte créer une chaîne de télévision arabe pour promouvoir le dialogue interreligieux. Ainsi, il finance le Centre pour la compréhension entre musulmans et chrétiens à l’université de Georgetown (États-Unis), où travaille par exemple Margot Badran, une féministe musulmane[12].Dans l’interview, donnée à l’émission de télévision française Zone interdite, il explique que les chrétiens, les musulmans et les juifs, doivent être mis sur un pied d’égalité, et que Ben Laden est un personnage qu’il ne souhaite pas rencontrer. Il se dit révolté par ce « petit groupe d’hommes qui a kidnappé notre religion ».

En 2013 sa fortune est évaluée par Bloomberg LP à 26 milliards de dollars, au 20e rang mondial, c’est donc un homme d’affaires important qui via la Kingdom Holding Company, détient des parts dans de nombreuses multinationales  :

  • dans la banque : Citigroup — Sa plus belle affaire est d’être entré dans le capital de cette banque, aujourd’hui son investissement y a été multiplié par 38.
  • dans la construction  : Canary Wharf, en 2011 il présente le projet de construire la tour la plus haute du monde (1 km) à Jeddah, la Kingdom Tower.
  • dans l’immobilier : le Kingdom Centre, la Kingdom City et les Songbird Estates
  • dans l’hôtellerie  : 50% des Four Seasons Hotel dont l’hôtel George V à Paris, 33,3% des Mövenpick Hotels and Resorts, et les Fairmont Hotels and Resorts, soit plus de 200 hôtels dans le monde.
  • principal actionnaire après Disney d’Euro Disney SCA dont il détient 10 % du capital.
  • propriétaire du label Rotana, soit le plus grand label musical du Moyen-Orient, une compagnie de production de films, un magazine, et six chaînes musicales.
  • dans les médias  : 5,5 % de News Corporation
  • mais aussi Apple, AOL, Motorola, eBay, Twitter et beaucoup d’autres …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>