ISRAËL ELECTIONS : Naftali Bennet du parti “le foyer Juif”, nouveau chef à droite ?

ISRAËL • Naftali Bennett, l’ascension à droite d’un nouveau chef…?

Religieux et moderne, Naftali Bennett, président de Habayit Hayehudi [Le Foyer juif], incarne une conception populaire de l’idéal sioniste. Selon les premiers résultats, son parti a obtenu 12 sièges aux législatives, faisant de lui un allié incontournable pour Nétanyahou.
 
A priori, Naftali Bennett, qui, à 40 ans, n’a jamais exercé de fonctions électives, n’est pas un candidat sérieux au poste de Premier ministre d’Israël. Pourtant, pendant la campagne, il est apparu comme l’élément le plus dynamique et le plus influent de la campagne électorale.  A en croire les politologues, il aurait donné des sueurs froides à Benyamin Nétanyahou pendant la campagne. Le phénomène Bennett pourrait transformer la coalition que devra former Nétanyahou, en équilibrant – ou en remplaçant – le poids des partis ultraorthodoxes par les forces plus nationalistes, modernes et religieuses.
 
La montée en puissance de Bennett est l’une des principales raisons qui poussent Nétanyahou à affermir son positionnement à droite. Naftali Bennett incarne une conception populaire de l’idéal sioniste contemporain. Il se dit convaincu qu’une solution du conflit israélo-palestinien ne verra pas le jour avant longtemps. Alors, au lieu de parler de paix, il plaide pour l’annexion – celle de près des deux tiers de la Cisjordanie considérée comme la Zone C, où 350 000 colons juifs sont installés. Pour Bennett, les Palestiniens qui y habitent pourraient dans ce cas demander la nationalité israélienne, à l’image de ceux qui vivent à l’intérieur des frontières israéliennes de 1948.
 
 

 

ISRAËL • Naftali Bennett, l’ascension à droite d’un nouveau chef

Religieux et moderne, Naftali Bennett, président de Habayit Hayehudi [Le Foyer juif], incarne une conception populaire de l’idéal sioniste. Selon les premiers résultats, son parti a obtenu 12 sièges aux législatives, faisant de lui un allié incontournable pour Nétanyahou
  • The New York Times |
  • Jodi Rudoren |
  • Naftali Bennett celèbre le bon résultat de son parti Habayit Hayehudi [Le Foyer juif] aux législatives, en compagnie de ses partisans, le 22 janvier à Tel Aviv.Naftali Bennett celèbre le bon résultat de son parti Habayit Hayehudi [Le Foyer juif] aux législatives, en compagnie de ses partisans, le 22 janvier à Tel Aviv.AFP
Résultats
Au lendemain du scrutin législatif, le Premier ministre Benyamin
Nétanyahou revendique un troisième mandat mais, après le dépouillement
de 99 % des bulletins, les blocs de gauche et de droite se trouvent au
coude-à-coude, rapporte Ha’Aretz. Chaque camp obtient
60 sièges. La liste du Likoud de Nétanyahou associé au parti Israël
Beiteinou ne recueille que 31 sièges, contre 42 en 2009. Nétanyahou
devrait pourtant être appelé à former le prochain gouvernement. Le parti
centriste Yesh Atid devient la deuxième formation du pays, avec 19
députés.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>