Israël : “cellule cancéreuse du Moyen-Orient”

Iran: “Israël est une tumeur cancéreuse créée par l’Occident” (Rohani)

“Israël est une tumeur cancéreuse créée après la Seconde Guerre mondiale au Moyen-Orient par les occidentaux afin de servir leurs intérêts”, a-t-il déclaré.

Il a également désigné Israël de “faux régime”.

Israël a effectué de nombreuses frappes en Syrie depuis le déclenchement de la guerre en 2011, visant les forces du président Bachar al-Assad mais aussi ses alliés, notamment les forces iraniennes ou les combattants du mouvement libanais du Hezbollah.

Et début octobre, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a averti que son pays continuerait son “activité légitime en Syrie contre l’Iran et ses mandataires locaux”.

Lors de son discours, Rohani a également fustigé les États-Unis, notamment pour leur soutien à l’Etat hébreu, à la suite de sévères sanctions imposées par Washington à la République islamique.

“Le monde musulman doit s’unir contre les États-Unis, qui déroule un tapis rouge sous les pieds de criminels”, a lancé le président.

“Choisir de se tenir aux côtés des États-Unis est une trahison au monde musulman”, a-t-il estimé.

En mai, les Etats-Unis ont annoncé leur retrait unilatéral de l’accord international sur le nucléaire iranien conclu en 2015, qualifié de “désastre”, et imposé début novembre de nouvelles sanctions à l’encontre de l’Iran.

Rohani a également appelé l’Arabie saoudite à se joindre à cette unité malgré la rivalité entre l’Iran chiite et l’Arabie saoudite à dominante sunnite qui soutiennent des camps opposés dans des conflits comme la Syrie et le Yémen, ainsi que des factions différentes en Irak et au Liban.

“Nous vous considérons comme nos frères”, a-t-il affirmé.

“Nous sommes disposés à défendre les intérêts des Saoudiens face au terrorisme, à l’agression et aux superpuissances(…) et nous ne demandons pas 450 milliards de dollars en échange”, a poursuivi Hassan Rohani, en faisant allusion à des contrats passés par les Saoudiens avec les Etats-Unis.

Lors de cette conférence, le dirigeant du Hamas Ismaïl Haniyeh s’est également exprimé félicitant l’Iran pour sa “position contre les États-Unis”.

Il a ajouté que le peuple palestinien ne permettrait pas la réalisation du plan de paix préconisé par Donald Trump, et appelé les pays musulmans à s’unir contre Israël.

“Toute coopération avec Israël devrait être interdite par la loi”, a-t-il lancé.

Le Hamas a cependant conclu la semaine dernière un cessez–le-feu avec l’Etat hébreu par l’entremise égyptienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>