Guerre israélo-arabe dans le Cyber-monde : échec d’Anonymus !

Il semble que les pirates d’Anonymous ne sont pas si anonyme, après tout , les « hacktivistes » apparemment pas si anonymes ont été arrêtés en Jordanie. En effet, la sécurité jordanienne a arrêté plusieurs jeunes soupçonnés d’avoir attaqué des sites internet israéliens dans le cadre de la cyber-attaque à grande échelle sur Israël déclaré par le groupe appelé Anonymous.

Un groupe Facebook appelé « La troisième Intifada – Jordan » se vantait que 100.000 sites internet israéliens avaient été désactivés. Aujourd’hui, nous envahissons leurs sites internet et leurs forteresses électroniques, et demain, nous allons les attaquer dans leurs maisons, qui ont été construites sur notre territoire et qui nous ont privés de nos droits», a écrit le groupe.

La vague de piratage avait été fixé pour  le 7 avril « par solidarité avec les Palestiniens », et avait pour objectif « d’effacer Israël de la toile d’Internet »« Il s’agira de la plus grande opération jamais lancée contre un pays, cela va être énorme ! », explique, le site  The Hackers Post, selon le pirate informatique AnonGhost qui est à l’origine de cette méga-attaque et qui à déjà à son compte plusieurs centaines d’attaques informatiques contre des sites web, plus particulièrement israéliens. L’État hébreu n’a pas ignoré cette menace qui semble être pris au sérieux selon Ofir Ben Avi, étant le directeur des services et systèmes « online » dans le gouvernement israélien,selon « Haaretz » :« Ce qui différencie ce plan des attaques précédentes c’est le fait qu’il soit préparé par plusieurs groupes affiliés au réseau Anonymous à travers le monde », explique-t-il au journal israélien. 

opIsrael“Le gouvernement israélien a ignoré des avertissements répétés sur les violations des droits de l’homme, il faut cesser l’Internet en Israël et l’abus de ses citoyens », a dit l’organisation Anonymus: «cette cyber guerre a été déclarée dans un espace virtuel en Israël et vous verrez exactement ce que nous pouvons faire. Nous allons attaquer plus de  600 sites et serveurs, et nous avons l’intention d’attaquer de nombreuses banques, des écoles , des entreprises et des sites Web gouvernementaux tels que la Banque d’Israël, la Banque Leumi, le ministère des Affaires étrangères, les Arabes d’Israël, l’Université hébraïque et l’Université de Tel Aviv. Si vous utilisez des cartes de crédit en ligne sur Israël, nous vous conseillons de vérifier votre compte bancaire dans un proche avenir.”  a ajouté l’organisation Anonymus. «Dans votre meilleur intérêt Israel doit cesser toute action militaire, ou le résultat sera pire selon chaque heure qui passe. »

La cyber attaque a débuté un peu précocement en Israël, ayant affecté des milliers de comptes facebook israéliens. Les sites qui ont été piratés par soir, sont le site de la SEC du ministère de l’Intégration  et des sites du ministère du Renseignement. Des dizaines de sites israéliens ont été détruits, mais quelques sites relativement mineurs sans un grand nombre d’utilisateurs qui ne représentent pas les grandes organisations. Trois sites gouvernementaux ont été restaurés et sont de nouveau sur le web. Ce qui n’a pas découragé les soldats de la cyber guerre en Israël (ou ailleurs) qui ont piraté le site de Anonymus OpIsrael. Cette guerre cybernétique fut un grand échec pour les pirates informatiques d’Anonymous contre les Juifs d’Israël. Leur propre site a été piraté  quelques heures après avoir déclaré leur cyber-guerre, surnommé # OpIsrael par des hackers israéliens. Car en parallèle, des hackers israéliens ont commencé à attaquer des sites pro – palestiniens. Les pirates israéliens ont riposté immédiatement, entre autres, sur des sites d’information pakistanais, le deuxième plus grand pays dans le monde musulman, et aussi le site de l’Association des Sculpteurs iraniens où le drapeau israélien a été planté sur la première page. Ce site était censé être la base pour les attaquants, de la campagne Opisrael. On pouvait découvrir sur la  page principale la Hatikvah et une liste de faits pro – Israëlien.

La semaine dernière des  hackers turcs lié aux Anonymous, nommé les Red Hack, ont affirmé hacké le compte Twitter du site du Mossad, le service de renseignements israélien et volé les noms, les adresses et les numéros de téléphone de plus de 30 000 agents du service.
A noter : le choix de la date du dimanche 7 avril était hautement symbolique. Viser Israël le soir de la commémoration de la Shoah est plus qu’une provocation: une insulte profanatoire !

Après l’échec d’Anonymus, les « militants » disent s’attaquer aux israéliens « dans leurs maisons » – Par Agnès.

9 avril 2013  |  Classé dans: Antisemitisme et Antisionisme,L’Actualité dans le Monde  |  Publié par:

Anonymous attaqué

Il semble que les pirates d’Anonymous ne sont pas si anonyme, après tout , les « hacktivistes » apparemment pas si anonymes ont été arrêtés en Jordanie.

En effet, la sécurité jordanienne a arrêté plusieurs jeunes soupçonnés d’avoir attaqué des sites internet israéliens dans le cadre de la cyber-attaque à grande échelle sur Israël déclaré par le groupe appelé Anonymous.

En réponse, Anonymous a menacé d’attaquer les sites internet jordaniens. Le groupe a exigé la libération immédiate des militants.

Un groupe Facebook appelé « La troisième Intifada – Jordan » se vantait que 100.000 sites internet israéliens avaient été désactivés.

«Aujourd’hui, nous envahissons leurs sites internet et leurs forteresses électroniques, et demain, nous allons les attaquer dans leurs maisons, qui ont été construites sur notre territoire et qui nous ont privés de nos droits», a écrit le groupe.

Cela a vraiment bouleversé la communauté des hackers, qui menacent maintenant d’attaquer la Jordanie. Ils ont également déclaré qu’ une fois qu’ils auront attaquer les sites juifs, ils iront le faire dans leurs maisons. On se demande où sont les limites de ces personnes cachés derrière leurs écrans pour menacer directement les personnes juives physiquement. Ne sommes-nous pas face à des terroristes ?

Cette guerre cybernétique fut un grand échec pour les pirates informatiques d’Anonymous contre les Juifs d’Israël. Comme nous l’avons signalé ce dimance leur propre site a été piraté  quelques heures après avoir déclaré leur cyber-guerre, surnommé # OpIsrael par des hackers israéliens.

Qui pensent encore que ces personnes sont innocentes et pacifistes ?

Par Agnès pour Alyaexpress-News.

Source : © Alyaexpress-News

****************************************************************************************************************************

Alerte Info : le site OpIsrael de Anonymous piraté par des israéliens!

7 avril 2013  |  Classé dans: Bonnes Nouvelles,L’Actualité en Israël  |  Publié par:

piratage

 

Pour ceux qui ne sont pas encore informés sur la vague de piratage fixé pour demain le 7 avril, et qui a pour objectif « d’effacer Israël de la toile d’Internet » et qui a débuté un peu précocement en Israël, ayant affecté des milliers de comptes facebook israéliens, n’a pas décourager les soldats de la cyber guerre en Israël (ou ailleurs) qui ont piraté se soir le site de Anonymus OpIsrael qui pour rappel sont les auteurs de cette campagne contre Israël.

Si vous allez sur le lien ci dessous, vous pourrez constater que le site n’est plus actif et qu’un forum de sympathisants juifs et sionistes de tous les pays s’amusent à plaisanter sur le site de Anonymus. Les pirates israéliens ont ajouté une vidéo en cadeau pour bien faire comprendre aux protagonistes qu’Isarël n’est pas l’ennemi des palestiniens.

Régalez vous et écoutez l’Hatikva sur le site Anonymus :)  Version Enrico MACIAS

Source : © Alyaexpress-News

**************************************************************************************************************************

Le 7 avril, les hackers d’Anonymus menacent « d’effacer Israël d’Internet »par l’opération #opIsrael

28 mars 2013  |  Classé dans: Antisemitisme et Antisionisme,L’Actualité dans le Monde  |  Publié par:

#opIsrael

« Par solidarité avec les Palestiniens » plusieurs groupes de hackers menacent de supprimer toute trace d’Israël sur internet le  7 avril prochain.

Plusieurs pirates informatiques ont annoncé lancer une vague des cyber-attaques contre des sites israéliens le 7 avril 2013.

« Il s’agira de la plus grande opération jamais lancée contre un pays, cela va être énorme ! », explique, le site  The Hackers Post, selon le pirate informatique AnonGhost qui est à l’origine de cette méga-attaque et qui à déjà à son compte plusieurs centaines d’attaques informatiques contre des sites web, plus particulièrement israéliens.
L’État hébreu n’a pas ignoré cette menace qui semble être pris au sérieux selon Ofir Ben Avi, étant le directeur des services et systèmes « online » dans le gouvernement israélien,selon « Haaretz » :
« Ce qui différencie ce plan des attaques précédentes c’est le fait qu’il soit préparé par plusieurs groupes affiliés au réseau Anonymous à travers le monde », explique-t-il au journal israélien. L’opération aura pour nom :  #opIsrael.
Pour rappel en novembre 2012, le collectif de cyberactivistes Anonymous avait mené une vague d’attaques sans répercussion significative qui avait pour objectif de prendre le contrôle des comptes Twitter, Facebook, LinkedIn, Picasa et YouTube du vice-Premier ministre israélien Silvan Shalom, et son blog lors de l’opération Pilier de défense.
Le gouvernement israélien a quand même comptabilisé 44 millions de tentatives de piratages menées par des hackers pro-palestiniens, et bloqué les sites de dizaines d’organisations israéliennes.
La semaine dernière des  hackers turcs lié aux Anonymous, nommé les Red Hack, ont affirmé hacké le compte Twitter du site du Mossad, le service de renseignements israélien et volé les noms, les adresses et les numéros de téléphone de plus de 30 000 agents du service. Information, non confirmée par le gouvernement israélien .
Source : © Alyaexpress-News

**********************************************************************************************************************************

Attaque précoce de l’organisation Anonymus : des dizaines de milliers de comptes Facebook et sites gouvernementaux israéliens piratés

6 avril 2013  |  Classé dans: L’Actualité en Israël,Vidéos  |  Publié par:

anonymus 1

La Campagne de « destruction d’Israel sur Internet » par l’organisation Anonymus a commencé dans le cyber-monde. Elle devait débuter demain, mais certains pirates n’ont  put s’empêcher  de commencer leurs activités sur un certain nombre de sites Web et  comptes Facebook de surfeurs israéliens. D’autre part des hacheurs sionistes ont perturbé des sites musulmans

Cette cyber ​​guerre, qui devait commencer seulement dans 24 heures a commencé aujourd’hui, cet après-midi. Selon le groupe de pirates informatiques « Anonymous » attaque devait commencer demain à partir de 18h00, mais ce n’est pas le cas car 19 000 comptes Facebook israéliens et  plusieurs sites web nationaux ont été  hackés. En parallèle, des hackers israéliens ont commencé à attaquer des sites pro – palestiniens.

Les sites qui ont été piratés par soir, sont le site de la SEC du ministère de l’Intégration  et des sites du ministère du Renseignement. Des dizaines de sites israéliens ont été détruits, mais quelques sites relativement mineurs sans un grand nombre d’utilisateurs qui ne représentent pas les grandes organisations. Trois sites gouvernementaux ont été restaurés et sont de nouveau sur le web.

Les pirates israéliens ont riposté immédiatement, entre autres, sur des sites d’information pakistanais, le deuxième plus grand pays dans le monde musulman, et aussi le site de l’Association des Sculpteurs iraniens où le drapeau israélien a été planté sur la première page. Ce site était censé être la base pour les attaquants, de la campagne Opisrael. On pouvait découvrir sur la  page principale l »Hatikvah et une liste de faits pro – Israëlien.

« Cette attaque a été effectuée par les forces d’élite d’Israël » , c’est ce qu’on pouvait lire  sur la première page des sites compromis, et en dessous d’eux , la citation en anglais des Psaumes: «. Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi: » La photo montre un soldat armé israélien aux côtés du drapeau israélien, le soleil en évidence empêche l’identification du soldat.

« Le gouvernement israélien a ignoré des avertissements répétés sur les violations des droits de l’homme, il faut cesser l’Internet en Israël et l’abus de ses citoyens », a dit l’organisation Anonymus: «cette cyber guerre a été déclarée dans un espace virtuel en Israël et vous verrez exactement ce que nous pouvons faire. Nous allons attaquer plus de  600 sites et serveurs, et nous avons l’intention d’attaquer de nombreuses banques, des écoles , des entreprises et des sites Web gouvernementaux tels que la Banque d’Israël, la Banque Leumi, le ministère des Affaires étrangères, les Arabes d’Israël, l’Université hébraïque et l’Université de Tel Aviv. Si vous utilisez des cartes de crédit en ligne sur Israël, nous vous conseillons de vérifier votre compte bancaire dans un proche avenir. « a ajouté l’organisation Anonymus.

Ils ajoutent :  «Dans votre meilleur intérêt Israel doit cesser toute action militaire, ou le résultat sera pire selon chaque heure qui passe. »

 

Source : © Alyaexpress-News

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>