Grippe H7N9 : Taïwan touchée, l’OMS s’inquiète …

Le virus H7N9 a tué jusqu’à présent un peu plus de 20% des personnes qu’il a infectées en Chine, contre environ 60% des plus de 370 personnes qui ont contracté un autre virus de la grippe aviaire transmissible à l’homme, le H5N1. Selon le dernier bilan présenté ce mercredi à Pékin par l’OMS, 108 personnes ont été infectées par ce virus aviaire, dont 22 sont mortes.

Lire ICI sur M6info.fr…

Un premier cas de grippe aviaire a été officiellement déclaré à Taïwan. C’est aussi la première victime du virus hors de Chine. Pour l’OMS il s’agit d’un des virus de la grippe “les plus mortels.”

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé vendredi à Pékin étudier le cas de “foyers familiaux” – plusieurs contaminations dans une même famille – tout en se voulant rassurante sur un risque de transmission interhumaine du virus H7N9. Comme pour la souche H5N1 de la grippe aviaire, la plus commune, les scientifiques redoutent qu’une mutation virale ne permette des contaminations entre humains, ce qui pourrait déclencher une pandémie.

Taïwan a confirmé mercredi son premier cas de grippe aviaire de souche H7N9. Il s’agit d’un homme de 53 ans qui travaillait dans la ville chinoise de Suzhou (à 1h30 de Shanghai) Il a présenté des symptômes caractéristiques trois jours après son retour à Taipei, via Shanghaï, le 9 avril, a annoncé le Centre de contrôle épidémiologique de Taïwan, précisant qu’il se trouvait dans un état critique.

La nouvelle, inquiétante n’est pas totalement une surprise malheureusement compte tenu des échanges économiques et touristiques très nourris qui existent entre Taiwan et la Chine. Jusqu’à maintenant, les autorités sanitaires de Taiwan qui font tout pour éviter une propagation de l’épidémie dans l’île, n’avaient pas encore annoncé officiellement de cas.

Alors qu’en Chine continentale la possibilité d’une mutation du virus, le rendant transmissible de l’homme à l’homme, est désormais de plus en plus envisagé, ce cas a de quoi inquiéter. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS) “c’est certainement l’un des virus les plus mortels que nous ayons connus jusqu’ici .”

Le virus H7N9 a tué jusqu’à présent un peu plus de 20% des personnes qu’il a infectées en Chine, contre environ 60% des plus de 370 personnes qui ont contracté un autre virus de la grippe aviaire transmissible à l’homme, le H5N1.

108 personnes infectés et 22 décès

Selon le dernier bilan présenté ce mercredi à Pékin par l’OMS, 108 personnes ont été infectées par ce virus aviaire, dont 22 sont mortes, dont une forte proportion de personnes âgées. A Taiwan à ce jour 129 cas de contamination ont été à un momenet ou un autre suspectés dans l’ile mais sur ce total, mais 128 d’entre eux ont été écartés.

En début de semaine, le Centre de contrôle des maladies (CDC) de Taiwan a pris livraison d’échantillons de virus H7N9, une première en terme de coopération entre Pékin et Taipeï. Les échantillons reçus ont été recueillis sur le premier patient détecté, dans la province de l’Anhui.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>