Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU et Israël : le CLASH sous les applaudissements de l’Autorité palestinienne et du Qatar

Israël va claquer la porte du CDH : ICI sur GuysenNews…

Israël a annoncé son intention de couper les ponts avec le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, après que ce dernier ait décidé d’envoyer une mission d’enquête pour évaluer l’impact des implantations israéliennes sur les droits de l’homme des Palestiniens, en Judée-Samarie. Bref, une enquête sur le colonisation…comme l’avait réclamée à Doha, l’émir du Qatar.

Cette rupture, annoncée par le ministère des Affaires Étrangères, signifie que la mission d’information que le CDH espérait envoyer ne sera pas autorisée à entrer en Israël. « Nous ne collaborons plus avec eux », a indiqué Yigal Palmor, porte-parole de la diplomatie israélienne. « Fini les participations à des rencontres, des discussions ainsi que l’organisation de visites en Israël ».

ICI sur JSS News…

 

Israël a annoncé son intention de couper les ponts avec le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, après que ce dernier ait décidé d’envoyer une mission d’enquête pour évaluer l’impact des implantations israéliennes sur les droits de l’homme des Palestiniens, en Judée-Samarie.

Le ministère des Affaires étrangères d’Israël a décidé lundi 26 mars de couper les ponts avec le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies (CDH), d’après un haut diplomate israélien.Cette initiative fait suite à la décision prise par le Conseil, jeudi dernier, d’envoyer une mission d’enquête en Judée-Samarie afin d’évaluer l’impact des implantations israéliennes sur les droits de l’homme des Palestiniens.A partir de maintenant, d’après les officiels, l’ambassadeur d’Israël auprès des organisations des Nations Unies à Genève ne comparaîtra plus devant le Conseil, ne répondra plus aux appels téléphoniques du Conseil, et ne coopérera avec lui en aucune façon. L’ambassadeur ne quittera cependant pas Genève, car il ya beaucoup d’autres organisations des Nations Unies avec lesquelles Israël coopère pleinement et entend continuer de coopérer.Le diplomate a ajouté qu’Israël ferait tout son possible pour obtenir que d’autres pays au sein du Conseil lui emboîtent le pas, même s’il a reconnu que ce serait difficile.

Néanmoins, aucune décision n’a encore été prise quant aux sanctions à adopter contre l’Autorité palestinienne, qui a initié cette action au sein du Conseil des droits de l’homme de l’ONU. Une des spéculations avancées serait qu’Israël coupe à nouveau le versement des recettes fiscales qu’il transfère mensuellement à l’Autorité palestinienne.

Cette mesure avait déjà été prise par Israël, à la suite de la décision de l’UNESCO d’accepter les Palestiniens au sein de leur organisation, en Novembre dernier. La source diplomatique a déclaré qu’il y avait d’autres options quant aux mesures qui peuvent être prises. Elle n’a cependant pas apporté de précisions.

*********************************************************************************

Israël rompt (enfin !) tout contact avec le CDH de l’ONU

 
 
 

L’État Juif a finalement annoncé lundi 26 mars avoir cessé toute coopération avec le Conseil des Droits de l’Homme (CDH) de l’ONU à la suite de la décision de ce dernier d’ouvrir une enquête internationale sur les implantations israéliennes… Alors même que les pires pays en matière de droits de l’homme, (pays musulmans, Chine, Russie, etc…) ne sont jamais inquiétés par cette organisation.

Cette rupture, annoncée par le ministère des Affaires Étrangères, signifie que la mission d’information que le CDH espérait envoyer ne sera pas autorisée à entrer en Israël. « Nous ne collaborons plus avec eux », a indiqué Yigal Palmor, porte-parole de la diplomatie israélienne. « Fini les participations à des rencontres, des discussions ainsi que l’organisation de visites en Israël ». Cette mesure n’a pas encore été notifiée au Conseil, a-t-il précisé. Israël ne fait pas partie de ce Conseil, mais a le droit de s’y exprimer dans certaines conditions. Il ne peut ni voter ni présenter de motions. L’État hébreu dispose par ailleurs d’une mission permanente auprès des Nations unies à Genève.

Inscrivez-vous à la newsletter de JSSNews

Le 22 mars, l’organisme onusien avait condamné la construction annoncée par Israël de nouveaux logements pour les Juifs de Judée et de Samarie, y voyant une « entrave au processus de paix » ainsi qu’une « menace pour la solution à deux États » et la création d’un État palestinien indépendant.

Le Premier Ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, a dénoncé une initiative « hypocrite », ajoutant que le CDH disposait d’une « majorité automatique hostile à Israël ». « Cet organisme hypocrite n’a rien à voir avec les droits de l’homme. Son parti pris et son manque d’objectivité sont évidents, et nous n’avons aucune raison de coopérer avec lui », avait affirmé dimanche le chef de la diplomatie israélienne, Avigdor Lieberman. « Nous ne serons pas acteurs dans ce théâtre de l’absurde car 70 % des décisions de ce Conseil sont hostiles à Israël. Nous envisageons de demander aux pays libres, comme les États-Unis, de s’en retirer », avait ajouté M. Lieberman.

L’ambassadeur des États-Unis en Israël Dan Shapiro a déclaré « comprendre » la décision d’Israël. Lors d’une réunion avec des étudiants de l’Université de Tel-Aviv, Shapiro a dit que le Conseil « se concentre de manière obsessionnelle » sur Israël, tout en négligeant d’autres questions relatives aux droits de l’homme qui sont beaucoup plus importantes et urgentes.

Le Conseil des Droits de l’Homme, qui siège à Genève et compte 47 pays membres, a voté pour une enquête internationale par 36 voix, dont celles de la Chine et de la Russie. Les États-Unis ont été le seul pays à se prononcer contre.

En se retirant de cette organisation extrémiste qu’est devenue le CDH, Israël tient également à montrer toute sa solidarité avec les victimes des dictateurs de part le monde, dont les nations n’osent à peine épeler le nom de leurs dictateurs. Sur les 3 dernières années, plus de 60% des condamnations du Conseil des Droits de l’Homme étaient dirigées contre Israël.

Benjamin Amsellem – JSSNews

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>