Christianophobie et discrimination : l’Evêque Di Falco fait de la résistance et s’adresse au gouvernement français

L’évêque de Gap et d’Embrun s’intéresse cette semaine à la visite de Manuel Valls et de Jean-Marc Ayrault à la mosquée de Paris à l’occasion de la célébration de la fête de l’Aïd. Signe de l’ouverture du gouvernement, cette visite a été ponctuée par une déclaration du Premier ministre, que l’évêque aurait espérée similaire s’il s’était agi des catholiques :

À travers vous, je salue une grande religion de France. Je mesure la place qui est la sienne dans notre pays et notre histoire. J’entends la parole que vous portez pour rassembler les femmes et les hommes autour d’un message de paix et de concorde, dans le cadre de la République et en accord avec ses principes et ses valeurs. Je vous le redis avec force : toute atteinte au libre exercice du culte est intolérable et toutes les croyances religieuses doivent pouvoir s’exprimer dans notre pays dans le respect des lois de la République, de la laïcité et des convictions de chacun.”

Jean-Marc Ayrault a également assuré la détermination du gouvernement à combattre les discriminations, à défendre les libertés de conscience et de culte. Alors, pour monseigneur di Falco, dans la logique de la démarche du Premier ministre, celui-ci devrait avoir prévu d’exprimer avec la même conviction la détermination du gouvernement à combattre les discriminations dont les chrétiens font l’objet. Pour cela, il l’invite cordialement à la cathédrale de Gap pour le mercredi des Cendres ou le dimanche de Pâques. À bon entendeur.
[youtube_sc url="http://youtu.be/dS-EzFDxCho?t=30s"]

Le retour de Don Camiilo et Peppone ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>