Armée européenne et gouvernance mondiale selon MAcron : pour quoi faire ?

NdlR : superbe logo ! Un triple 6 dans les doigts, portant une ménorah (une fausse) !

Macron usurpe les commémorations du centenaire de la Grande Guerre pour lancer ses projets de gouvernance mondiale

Emmanuel Macron a choisi la date ô combien symbolique du 11 novembre 2018 pour ouvrir à Paris un Forum dont l’objectif est la mise en place de la gouvernance mondiale !

Sous le nom passe-partout de Forum de Paris sur la paix, c’est bel et bien le Nouvel Ordre Mondial qui se dessine.

Et pour qu’on ne vienne pas dire que nous exagérons, concentrons-nous simplement sur ce que chacun peut lire sur le site web officiel de ce Forum.

« Le premier Forum de Paris auquel nous vous inviterons le 11 novembre prochain sera aussi l’occasion de réfléchir à l’organisation du monde en marge des commémorations de la fin de la Grande Guerre pour bien souligner quelle est notre responsabilité collective à nous qui devrions savoir mieux que tous nos prédécesseurs ce qui a conduit l’humanité au malheur dans le passé et ce qui pourrait causer sa perte à l’avenir. »

Emmanuel Macron, le 4 janvier 2018

Autre extrait :

Le Forum de Paris sur la Paix est une organisation indépendante dont l’initiative a été lancée par le président Macron au cours de l’été 2017. La première édition du Forum de Paris sur la Paix se tiendra du 11 au 13 novembre 2018 à La Grande halle de La Villette à Paris. Elle sera inaugurée par les chefs d’État et de gouvernement des pays invités par le président de la République française à la suite des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale.

Présentation des lieux :

L’espace des débats : des idées et initiatives y seront discutées et développées dans des formats de discussion innovants pour aboutir à des conclusions opérationnelles.

L’espace des solutions : des projets de gouvernance mondiale y seront présentés par des organisations et des individus qui ont été retenus à la suite d’un appel à candidatures.

L’espace de l’innovation : un hackathon portant sur la transparence des données financières y sera mené en collaboration avec des challengers et des mentors.

Et lorsque le lecteur clique sur projets de gouvernance mondiale, il peut lire :

Le Forum de Paris sur la Paix est la plateforme annuelle des projets de gouvernance mondiale. Conçue comme une réponse aux tensions croissantes dans le monde contemporain, il est fondé sur la conviction qu’une paix durable ne peut être atteinte que par une coopération transnationale. Le Forum de Paris sur la Paix vise ainsi à être le lieu de toutes les solutions de coopération dans les domaines de la paix et de la sécurité, de l’environnement, du développement, des nouvelles technologies et de l’économie inclusive. Chaque année, il convoquera jusqu’à 20 000 personnes issues de la politique, de l’économie, des universités, des médias et de la société civile pour discuter et faire progresser les projets de gouvernance dans ces domaines.

Le Comité de sélection du Forum de Paris sur la Paix a reçu près de 900 candidatures issues de 116 pays. Parmi celles-ci, 119 projets ont été sélectionnés pour être présentés dans le cadre de la première édition du Forum de Paris sur la Paix qui se déroulera du 11 au 13 novembre 2018 à La Grande Halle de La Villette à Paris.

Pour les porteurs de projet sélectionnés c’est l’occasion unique de rencontrer des acteurs de la gouvernance mondiale, de faire connaître et de discuter de leurs idées avec des experts ou des décideurs et de faire avancer leurs initiatives.

Le Comité de sélection a étudié toutes les candidatures et a fait son choix au regard de la qualité des projets ainsi que d’une représentation géographique équilibrée. Les porteurs de projet sélectionnés représentent les acteurs clés de la gouvernance mondiale, notamment les organisations internationales ainsi que la société civile et, plus particulièrement, les ONG, les fondations, les think tanks, les universités et les entreprises.

C’est Jacques Attali qui doit être fier de son Macron.

Armée européenne selon les vœux de Merkel ! 

Emmanuel Macron a fait la même suggestion la semaine dernière dans une entrevue à la chaîne de télévision Europe 1 lorsqu’il parlait des agressions russes et de la décision de Donald Trump de se retirer d’un important pacte relatif aux missiles datant de la guerre froide.

Il a déclaré : « Je crois au projet d’une Europe souveraine.  Nous ne protégerons pas l’Europe si nous ne décidons pas de constituer une véritable armée européenne ».

« Nous devons avoir une Europe qui puisse se défendre seule, et sans compter uniquement sur les États-Unis, d’une manière plus

 souveraine. »

« Nous devons nous protéger en ce qui concerne la Chine, la Russie et même les États-Unis d’Amérique. »

Cette dernière remarque a provoqué la colère de Donald Trump, qui a rencontré Emmanuel Macron vendredi dernier et qui avait tweeté avant la réunion : « Le président français Emmanuel Macron vient de suggérer que l’Europe construise ses propres forces militaires afin de se protéger des États-Unis, de la Chine et de la Russie ».

« Très insultant, mais, peut-être que l’Europe devrait d’abord commencer par payer sa juste part de l’OTAN, que les États-Unis subventionnent énormément ! »

Publié le 14 novembre, 2018 | par admin

0

ARMÉE EUROPÉENNE

Après avoir commencé les deux guerres mondiales, la première et la deuxième, l’Allemagne demande maintenant la création d’une armée européenne massive.

Par Geoffrey Grider – Le 13 novembre 2018

Dans son discours, qui portait sur l’avenir de l’Union européenne, Angela Merkel a déclaré : « Ce qui est vraiment important, si nous examinons les développements de l’année écoulée, c’est que nous devons travailler à la vision d’un jour de créer une véritable Armée Européenne ».  Elle a déclaré que la nouvelle armée travaillerait conjointement avec l’OTAN, mais a ajouté que « seule une Europe plus forte pourra défendre l’Europe ».              « L’Europe doit prendre son destin en main si nous voulons protéger notre communauté », a-t-elle déclaré.  La remarque a suscité de nombreux applaudissements et quelques bouffonneries de la part des observateurs.

Angela Merkel a appelé à la création d’une « véritable et vraie » armée européenne lors d’un discours prononcé devant les ministres de l’Union Européenne, mardi, devant le président Donald Trump.  La chancelière allemande a également appelé à la création d’un Conseil de Sécurité Européen chargé de coordonner la politique de défense sur l’ensemble du continent.

Si l’histoire est un guide pour les événements à venir, l’Allemagne sera effectivement la force motrice du début de la Troisième Guerre Mondiale chaque fois que cela commencera.  Il y a quelque chose dans la mentalité du peuple allemand en Europe qui le conduit vers des rêves de domination mondiale.  Ils sont devenus très proches lors de la Première Guerre Mondiale, ils sont devenus effroyablement proches lors de la Seconde Guerre Mondiale, et on pourrait bien imaginer que la troisième fois pourrait être la bonne.

« Ceux qui ne peuvent pas se souvenir du passé sont condamnés à le répéter. »   (George Santayana, penseur du 20ème siècle)

En 2018, l’Allemagne est le leader de facto de l’Union Européenne.  Son économie est la plus forte et elle souhaite maintenant mener un effort visant à créer une armée européenne capable de se défendre contre « la Russie, la Chine et les États-Unis ».

Angela Merkel demande la création d’une « véritable et vraie » armée européenne en réprimandant Donald Trump.

DU DAILY MAIL UK : Dans son discours, qui portait sur l’avenir de l’Union Européenne, Angela Merkel a déclaré : « Ce qui est vraiment important, si nous examinons les développements de l’année écoulée, c’est que nous devons travailler à la vision d’un jour pour créer une véritable armée européenne ».

Elle a ajouté que la nouvelle armée travaillerait conjointement avec l’OTAN, mais, a ajouté que « seule une Europe plus forte défendra l’Europe ».

« L’Europe doit prendre son destin en main si nous voulons protéger notre communauté », a-t-elle déclaré.

La remarque a suscité de nombreux applaudissements et quelques bouffonneries de la part des observateurs.

Emmanuel Macron a fait la même suggestion la semaine dernière dans une entrevue à la chaîne de télévision Europe 1 lorsqu’il parlait des agressions russes et de la décision de Donald Trump de se retirer d’un important pacte relatif aux missiles datant de la guerre froide.

Il a déclaré : « Je crois au projet d’une Europe souveraine.  Nous ne protégerons pas l’Europe si nous ne décidons pas de constituer une véritable armée européenne ».

« Nous devons avoir une Europe qui puisse se défendre seule, et sans compter uniquement sur les États-Unis, d’une manière plus

 souveraine. »

« Nous devons nous protéger en ce qui concerne la Chine, la Russie et même les États-Unis d’Amérique. »

Cette dernière remarque a provoqué la colère de Donald Trump, qui a rencontré Emmanuel Macron vendredi dernier et qui avait tweeté avant la réunion : « Le président français Emmanuel Macron vient de suggérer que l’Europe construise ses propres forces militaires afin de se protéger des États-Unis, de la Chine et de la Russie ».

« Très insultant, mais, peut-être que l’Europe devrait d’abord commencer par payer sa juste part de l’OTAN, que les États-Unis subventionnent énormément ! »

Le gouvernement français insiste sur le fait qu’Emmanuel Macron signifie que l’Europe doit se protéger des décisions prises par les États-Unis, telles que le retrait du traité sur les missiles, et non d’une invasion, bien que Donald Trump semble l’avoir interprété différemment.

*********************************************************************************************************

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>