Archives JFK : le complot consiste à faire croire qu’il n’y a pas de complot ?

On comprend mieux pourquoi la CIA était si réticente à déclassifier ces documents (et encore, ce serait bien étonnant que certains documents plus compromettants n’aient pas été fortement caviardés).  Kennedy a affirmé un jour qu’il voulait briser la CIA en mille morceaux. Dans un autre document déclassifié, le président Hoover évoque la « nécessité de convaincre le public qu’Oswald est le vrai assassin

 

Les archives déclassifiées sur JFK révèlent un complot de la CIA visant à mettre en scène des attentats à Miami et à en rejeter la responsabilité sur Fidel Castro 

La CIA a envisagé de bombarder Miami et d’autres villes pour créer une menace terroriste tout en en accusant le gouvernement du leader révolutionnaire cubain Fidel Castro, selon les « fichiers JFK » récemment déclassifiés.
Les dossiers ont été publiés dans le cadre des quelque 3 000 documents recueillis par les Archives nationales des États-Unis sur l’assassinat de l’ancien président John F. Kennedy et sur plusieurs autres questions.
Le rapport indique que la CIA, l’Agence centrale de renseignement, a envisagé d’organiser plusieurs événements terroristes impliquant des citoyens cubains pour chercher à en accuser le gouvernement de Castro.
 
« Nous pourrions développer une campagne de terreur communiste cubaine dans la région de Miami, dans d’autres villes de Floride et même à Washington », note-t-on dans les dossiers. Le plan prévoyait également une attaque possible contre les migrants quittant Cuba pour s’installer aux États-Unis.
« Nous pourrions couler une cargaison de Cubains en route vers la Floride (réelle ou simulée). Nous pourrions encourager les tentatives visant à assassiner des réfugiés cubains aux États-Unis, même au point de blesser des personnes dans des circonstances qui doivent être largement médiatisées« .
 
La publication de 2 891 dossiers auparavant classifiés jette également la lumière sur des tactiques plus agressives de la CIA, notamment le placement de bombes et la création d’un environnement terroriste.
 
« L’explosion de quelques bombes dans des endroits soigneusement choisis, l’arrestation d’un agent cubain et la publication de documents prouvant l’implication cubaine seraient également utiles pour projeter l’idée d’un gouvernement irresponsable », est-il noté dans les dossiers.
Le rapport mentionne également comment la CIA a essayé d’assassiner Castro à travers des vêtements imprégnés de bactéries mortelles et de coquillages explosifs cachés sous l’eau, profitant du goût du leader cubain pour la plongée.
 
« Il était connu que Fidel Castro aimait plonger », ont déclaré les rapports. « Le plan de la CIA était de dépoussiérer l’intérieur du costume de plongée avec un champignon produisant le pied madera, une maladie de peau invalidante et chronique, et de contaminer également son costume avec des bacilles de tuberculose dans son masque à oxygène. »
 
Enfin, les dossiers ont révélé qu’après plusieurs allégations, des enquêtes ont montré que le gouvernement cubain n’aurait pas été responsable du meurtre de Kennedy « parce qu’un tel acte, s’il avait été découvert, aurait donné aux États-Unis l’excuse pour détruire Cuba. Le risque n’en valait pas la peine. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>