2 commentaires

  1. Effectivement, l’OTAN est tapis et attend de fondre sur sa nouvelle proie. Un accès garanti à la Turquie et au delà à la syrie…et des grandes oreilles aux portes de la Crimée.

  2. Un détail- qui a toute son importance – et qui n’a pas été évoqué est l’OTAN, le grand vainqueur qui domine ce qui est devenu l’Union européenne depuis 1945. On comprend que Poutine, ancien du KGB, veuille se prémunir de ce voisinage coincé entre l’OTAN en Turquie et, demain, en Crimée.
    Tant que l’Europe n’aura pas pris son indépendance et, mieux encore, son envol, elle ne représente pas un interlocuteur fiable.
    Un pensée toutefois pour le peuple ukrainien, la guerre des hommes se moque bien des individus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>