Retour sur Yom haShoah 2013/5773 : souvenir et négationisme

La journée du souvenir de la Shoah a eu lieu le 8 avril en Israël. Cette journée commémore les six millions de Juifs exterminés par les nazis et leurs collaborateurs. Après presque 70 ans depuis la libération des camps de concentrations, il existe toujours des personnes et organisations niant l’existence même de la Shoah. Parmi eux, le Hamas.

 “Ce soit-disant Holocauste, [...] est une histoire inventée et sans fondement, [...] qui révèle clairement le visage des Sionistes qui croient en la supériorité de la race juive sur le reste des nations.”

“Ce n’est plus un secret que les Sionistes ont été responsables des meurtres de nombreux Juifs, … dans le but de les intimider et les forcer à immigrer en Palestine” – Abdel Aziz al-Rantissi parlant à Al-Risala, aout 2003.

[La Shoah est] une histoire inventée… et exagérée”, déclare Fawzi Barhoum, porte-parole du Hamas, en juillet 2013. En décembre 2005, alors que Mahmoud Ahmadinejad déclare que les Européens ont “créé un mythe nommé Holocauste”, Khaled Meshaal, leader du Hamas, a qualifié ces mots de “courageux”. En aout 2009, le Hamas envoit une lettre ouverte à l’UNRWA refusant que les enfants palestiniens apprennent l’histoire de la Shoah – “un mensonge inventé par les Sionistes”.

Hamas : “l’holocauste est une histoire inventée et sans fondement”

Publié le :

La journée du souvenir de la Shoah a eu lieu hier en Israël. Cette journée commémore les six millions de Juifs exterminés par les nazis et leurs collaborateurs. Après presque 70 ans depuis la libération des camps de concentrations, il existe toujours des personnes et organisations niant l’existence même de la Shoah. Parmi eux, le Hamas.

“Ce soit-disant Holocauste, [...] est une histoire inventée et sans fondement, [...] qui révèle clairement le visage des Sionistes qui croient en la supériorité de la race juive sur le reste des nations.”

Cette réponse donnée en janvier 2000 par le Hamas à la conférence de Stockholm sur le génocide des Juifs, montre clairement comment cette organisation terroriste s’est rapprochée d’autorités comme celle de l’Iran et de son leader Mahmoud Ahmadinejad, connu pour nier ouvertement la Shoah.

Ces dernières années, des hauts placés du Hamas ont nié ou minimisé la Shoah.

“Ce n’est plus un secret que les Sionistes ont été responsables des meurtres de nombreux Juifs, … dans le but de les intimider et les forcer à immigrer en Palestine” – Abdel Aziz al-Rantissi parlant à Al-Risala, aout 2003.

[La Shoah est] une histoire inventée… et exagérée”, déclare Fawzi Barhoum, porte-parole du Hamas, en juillet 2013. En décembre 2005, alors que Mahmoud Ahmadinejad déclare que les Européens ont “créé un mythe nommé Holocauste”, Khaled Meshaal, leader du Hamas, a qualifié ces mots de “courageux”.

En aout 2009, le Hamas envoit une lettre ouverte à l’UNRWA refusant que les enfants palestiniens apprennent l’histoire de la Shoah – “une mensonge inventé par les Sionistes”.

Le leader religieux Younis al-Astal a affirmé : “Enseigner à des enfants palestiniens à propos de l’Holocauste, le populariser et le diffuser est un crime de guerre.

Le Hamas continue de combattre tout type d’étude au sujet de la Shoah dans la bande de Gaza.

En février 2011, le Hamas a exprimé son opposition au programme d’éducation de l’UNRWA concernant la Shoah à Gaza, déclarant que “l’étude de la Shoah dans un camp de réfugiés est méprisable et sert l’entité Sioniste dans le but de créer une réalité et raconter des histoires pour justifier les massacres contre le peuple palestinien”.

En octobre 2012, le Hamas a réaffirmé qu’il était opposé à l’enseignement de l’histoire de la Shoah dans les écoles de la bande de Gaza dirigées par l’agence d’aide et secours des Nations-Unies. Le département des affaires des réfugiés du Hamas a déclaré qu’enseigner la Shoah est un “crime contre les réfugiés, destiné à empêcher leur retour”.

A voir (en Anglais) : un présentateur TV du Hamas critique l’UNRWA d’enseigner l’histoire de la Shoah aux enfants palestiniens, octobre 2012 http://www.memritv.org/clip/en/3633.htm

*****************************************************************************************************************************

Pour le Hamas, la Shoah n’a jamais existé

Le conseiller du Président palestinien Mahmoud Abbas,  Ziad al-Bandak, a visité le mois dernier le camp de la mort Auschwitz. Ce type de déplacement pour les officiels palestiniens, est un évènement rare. Une “visite injustifiée et inutile, servant les intérêts de l’occupant sioniste“, pour le Porte-parole du Hamas Fawzi Barhoum.

Une de fois de plus, le mouvement islamiste n’a pas manqué une occasion de nier la Shoah en affirmant notamment que la visite de Ziad al-Bandak contribuait à faire parler “d’une fausse et prétendue tragédie sioniste“.

Il a par ailleurs affirmé que l’État d’Israël “exagère” quant au nombre de victimes de la Shoah afin de s’attirer “la sympathie de la communauté internationale“.

Antisémitisme et Négationisme : deux leitmotifs du Hamas

Dans sa charte de 1988, le Hamas compare les Juifs et les nazis en utilisant l’argument traditionnel selon lequel Israël utilise les mêmes méthodes contre les Palestiniens que celles des Nazis à l’égard des Juifs pendant la Shoah. Lors d’une conférence de presse donnée en réponse à la Conférence de Stockholm sur la Shoah de janvier 2010, le Hamas déclarait :

“Ce qu’on appelle l’Holocauste est une histoire inventée et sans fondement…L’invention de ces grandes illusions autour d’un crime qui n’a jamais été commis…révèle clairement la face raciste du sionisme, qui croit en la supériorité de la race juive sur le reste des nations”

Les pamphlets du Hamas sont pleines d’allusions antisémites virulentes où les Juifs sont désignés comme des “les descendants de porcs et de cochons.

Avant cette conférence, le Hamas n’avait jamais publiquement nié l’existence de la Shoah. Ceci montre les mutations idéologiques de l’organisation terroriste ainsi que son rapprochement avec le régime iranien dirigé par le plus grand négationiste au monde, Mahmoud Ahmadinejad.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>