Passeport sanitaire : l’initiative Suisse

Seuls les vaccinés auront-ils droit aux restos?

Le Conseil fédéral plancherait sur la possibilité de n’autoriser l’accès aux restaurants et lieux culturels qu’à ceux qui peuvent prouver qu’ils ont été vaccinés.Guy Parmelin et Alain Berset plancheraient sur des privilèges accordés aux vaccinés.Guy Parmelin et Alain Berset plancheraient sur des privilèges accordés aux vaccinés.

Guy Parmelin l’avait laissé entendre dimanche dans la presse: il trouvait normal que les compagnies aériennes exigent un certificat de vaccination pour voyager et estimait qu’il serait compréhensible qu’en Suisse on en fasse autant pour des matches ou des concerts. Or, c’est bien dans cette direction qu’irait le Conseil fédéral, selon le Blick mardi. Les sept Sages en auraient même décidé le principe, mercredi dernier, dans un document confidentiel que le journal a pu lire.

Selon le document, tout le monde continuerait de porter le masque dans les transports publics, les hôpitaux et les établissements publics. En revanche, les établissements commerciaux et culturels privés pourraient accorder un traitement préférentiel aux personnes vaccinées. Ainsi seules celles-ci pourraient se voir autorisées à retourner dans les discothèques, théâtres ou les restaurants, affirme le Blick. Ceci via une preuve de vaccination.

Pas avant mai-juin

Quid des autres Suisses qui ne veulent pas, ne peuvent pas se faire vacciner pour des raisons de santé ou n’ont pas encore reçu de rendez-vous pour se faire piquer? lls devront alors présenter un test négatif, voire faire un test rapide sur place, selon la solution envisagée par le Conseil fédéral.

À noter cependant que Berne n’imagine cette manière de procéder que lorsque la majorité de la population adulte aura la possibilité de se faire vacciner. Soit à partir de mai ou juin au plus tard. Cette stratégie prendrait fin dès que l’immunité collective sera atteinte, peut-être à la fin de l’été.

Il reste encore des flous en ce qui concerne le travail, souligne le Blick. En effet, employeurs et syndicats doivent encore se mettre d’accord pour savoir si les employeurs pourraient ou devraient accorder des avantages aux personnes vaccinées. La stratégie à adopter dans les hôpitaux et les EMS n’est pas plus clair. Selon le document du Conseil fédéral, il est possible de rendre la vaccination obligatoire pour le personnel soignant grâce à la loi sur les épidémies. Cependant, comme la question est controversée, Berne pourrait refiler la patate chaude aux cantons.

Davantage de libertés pour les personnes non contagieuses? Un allègement des mesures anti-Covid pour les personnes non contagieuses est toujours plus soutenu par les autorités suisses. Des accès facilités pour les personnes vaccinées seraient même envisageables dès le mois de mai.

 L’idée d’un passeport vaccinal en Suisse suscite toujours davantage de soutien. La Commission des institutions politiques du Conseil des États (CIP-E) a recommandé mardi au Conseil fédéral de lever les mesures restrictives portant gravement atteinte aux droits fondamentaux des individus, notamment la quarantaine, pour les personnes dont la non-contagiosité est avérée.

Ces dernières devraient pouvoir prouver qu’elles ne sont plus contagieuses dès lors qu’elles sont vaccinées, qu’elles aient déjà contracté le virus ou par le biais d’un test négatif.La commission demande au Conseil fédéral de créer, le moment voulu, les bases nécessaires pour garantir la mise en œuvre d’un certificat de vaccination et d’un système de certification fiable et simple en vue de la délivrance d’un justificatif de vaccination.

Les hôteliers favorables

La CIP-E souligne qu’avant de permettre une levée de certaines mesures, il devra être «scientifiquement avéré que la vaccination protège efficacement de toute contagion». Selon des informations du «Blick», le Conseil fédéral pense que les conditions pourraient être réunies pour de tels allègements à partir de mai ou de juin.

Le journal alémanique s’est procuré un document prouvant que le gouvernement et le parlement soutiennent l’approche d’une levée de certaines restrictions pour les personnes non contagieuses. Les autorités veulent aussi que la mise en place d’un certificat se fasse au moment où suffisamment de doses seront disponibles pour que toutes les personnes désirant se faire vacciner puissent le faire.

Le «Blick» écrit encore ce mercredi que le président d’HotellerieSuisse, Andreas Züllig, se montre ouvert à une approche sélective des clients vaccinés ou présentant un test négatif.

Par contre, l’introduction d’un passeport vaccinal ne permettrait pas la levée de l’obligation du port du masque dans les transports publics, dans les hôpitaux et les administrations publiques, selon le quotidien alémanique, car il serait notamment trop difficile d’y contrôler le passeport vaccinal de toutes les personnes.

Martin Ackermann, chef de la Task Force Covid-19, explique pourquoi le danger lié à la pandémie n’est pas encore écarté.

Interviewé par «20 Minutes», le chef de la Task Force Covid-19 revient sur les derniers mois passés à lutter contre la pandémie et lance quelques pistes pour l’avenir. Ce biologiste est à la tête du groupe de scientifiques qui conseillent le Conseil fédéral sur les décisions à prendre concernant la stratégie à appliquer pour faire face au virus. Bien qu’il n’ait pas toujours été d’accord avec le collège des Sages, il sent que le Conseil fédéral écoute désormais davantage la Task Force.

Un passeport vert comme en Israël?

«Les gens en ont marre du coronavirus et aimeraient être vaccinés. J’ai l’espoir que le pourcentage de personnes vaccinées sera si important qu’aucune autre restriction ne sera nécessaire» a-t-il indiqué. Interrogé sur l’introduction en Suisse d’un modèle similaire à celui appliqué en Israël avec un «passeport vert» pour les gens déjà vaccinés, il déclare: «C’est une question éthiquement sensible». Dans ce pays, où 80% de la population est immunisée, les personnes vaccinées ont davantage de liberté comme aller au cinéma ou au musée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>