OBAMA en ISRAËL : un logo aux 4 couleurs du Tabernacle pour l’Alliance des nations ? Plagia antimessianique !

 

The Obama visit logo (photo courtesy of the GPO)

 

The Obama visit logo (photo credit: Courtesy of the GPO)  The Times Of Israel /Jewis News One

Le Design intègre les drapeaux américains et Israéliens et proclame l’alliance indissoluble des Nations.

Suite à un vote Facebook, le bureau du Premier ministre a présenté mardi le logo qui sera utilisé pour la prochaine visite du président américain Barack Obama en Israël. Le vote de deux jours a choisi le logo ci-dessus à partir des trois modèles commandés par l’agence de publicité du gouvernement. Elle intègre des éléments des drapeaux nationaux Israéliens et Américains. Le logo gagnant a reçu une claire majorité des deux tiers  des milliers de voix exprimées sur la page officielle Facebook PMO et apparaîtra sur tous les panneaux et documents officiels relatifs à la visite. Curieusement, le logo indique «alliance incassable » en anglais, mais son slogan correspondant en hébreu se lit «une alliance de nations. »

« Le voyage d’Obama en Israël relèvera davantage d’une opération militaire, a commenté le journal israélien Haaretz. Il porte un nom de code : Opération Alliance Inébranlable, ou Brit Amin en hébreu (Pacte des Peuples). Le cabinet du Premier ministre a eu un certain nombre d’idées innovantes pour la visite du président américains, mais le protocole diplomatique combiné aux cérémonies, aux discours et à un calendrier surchargé de réunions ont rendu de telles initiatives complètement hors de propos. »барак обама инаугурация президент сша обама улыбка

Bien que le gouvernement n’ait jamais confirmé les dates de la visite, les médias israéliens ont mentionné la période du 20 au 22 mars. (soit juste avant Pessah 5773)  

Le programme nucléaire de l’Iran, le conflit en Syrie et le processus de paix israélo-palestinien, qui est dans l’impasse, seront les thèmes principaux de la visite du président américain Barack Obama en Israël, prévue pour le printemps. C’est ce qu’a déclaré ce dimanche le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu lors d’une réunion de cabinet. Selon Netanyahu, « il s’agira d’une visite très importante, qui montrera la solidité de l’alliance entre les États-Unis et Israël ». Obama avait visité Israël en 2008 en tant que candidat à la présidence américaine. Son voyage sera le premier en tant que président des Etats-Unis.

Ce nom de code, donné à la visite militaire du président américain, est « Unbreakable Alliance » en anglais, « Alliance indestructible/incassable » en français et « Brit Amimi » en hébreu, qui veut dire ‏ »A Covenant of Peoples‏ » (pacte des peuples). Cette appellation n’est pas sans rappeler le passage du livre de Daniel (9:27) :  Il confirmera l’alliance avec plusieurs pendant une semaine [7 années dans le contexte biblique]; et à la moitié de la semaine [3 ans 1/2], il fera cesser le sacrifice et l’oblation; et sur l’aile des abominations viendra le désolateur, jusqu’à ce que la ruine qui a été déterminée fonde sur le désolé.

3 ans 1/2 : soit juste avant Rosh Hashana 5776 !?…
 Blanc, bleu, rouge écarlate et rouge cramoisi : c’est avec consternation que nous remarqons que cette alliance incassable des nations portée par OBAMA revêt outrageusement les 4 couleurs que Moïse (sur ordre !) a donné au Tabernacle itinérant dans le désert !…plagia antichristique et antimessianique…?  

Opération Alliance Inébranlable: la visite sous tension d’Obama en Israë

Le président américain Barack Obama se rendra en mars en Israël pour une rencontre avec le Premier ministre Benyamin Nétanyahou. Une visite minutieusement organisée par Israël afin que les relations déjà tendues entre les deux dirigeants ne dérapent pas.

Le président américain Barack Obama et le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou. © Austen Hufford/Secretary of Defense / Flickr-cc

 

Au Cabinet du Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou, on a donné à la visite du président américain Barack Obama le nom d’« Opération Alliance Inébranlable ».

Opération Alliance Incassable : le voyage de Barack Obama

« Le voyage d’Obama en Israël relèvera davantage d’une opération militaire, a commenté le journal israélien Haaretz. Il porte un nom de code : Opération Alliance Inébranlable, ou Brit Amin en hébreu (Pacte des Peuples). Le cabinet du Premier ministre a eu un certain nombre d’idées innovantes pour la visite du président américains, mais le protocole diplomatique combiné aux cérémonies, aux discours et à un calendrier surchargé de réunions ont rendu de telles initiatives complètement hors de propos. »

Benyamin Netanyahou nerveux

Selon Noga Tarnopolsky, correspondante en Israël de notre partenaire Global Post/JOL Press, le dévoilement de l’Opération Alliance Inébranlable est un signe de la nervosité de Nétanyahou sur la façon dont la visite prochaine d’Obama pourrait être perçue par les médias.

« Je pense que désormais on ne risque plus grand chose à dire que tout le monde connaît la relation houleuse entre Obama et Nétanyahou, avoue Noga Tarnopolsky. Nétanyahou a été affaibli lors des dernières élections, et il est très probable qu’il reçoive Obama le 20 mars prochain sans gouvernement derrière lui. Il a vraiment besoin de cette visite. »

Une victoire nuancée aux dernières élections

« Si tout va bien, celle-ci pourrait redorer le blason de Nétanyahou et refaire de lui un candidat légitime pour être Premier ministre. Mais Nétanyahou et son équipe sont sujets à des gaffes et assez mal à l’aise en ce moment, et selon moi, l’Opération Alliance Inébranlable est la preuve qu’ils sentent que la situation pourrait leur échapper. »

La victoire de Benyamin Nétanyahou a été moins franche que prévue aux dernières élections de janvier. Durant la période précédant les élections américaines de novembre, Nétanyahou semblait soutenir le candidat républicain Mitt Romney pour briguer la présidence. En outre, lui et Barack Obama entretiennent depuis le début de la présidence américaine de ce dernier des relations assez tendues.

Une rencontre autour du nucléaire iranien et de la Syrie

Le cabinet du président israélien Shimon Peres a d’autre part décerné lundi à Barack Obama la médaille présidentielle de la Distinction lors de sa visite en mars. Il s’agit ainsi de reconnaître « la contribution unique [de Barack Obama] au renforcement de l’État d’Israël et à la sécurité de ses citoyens. »

Le cabinet du Premier ministre israélien a même conçu un logo dédié à la visite du président américain.

Bien que le gouvernement n’ait jamais confirmé les dates de la visite, les médias israéliens ont mentionné la période du 20 au 22 mars. La Maison Blanche a de son côté souligné que Barack Obama n’amenait avec lui aucun accord de paix.

Benyamin Nétanyahou a déclaré dimanche que son discours commun avec Barack Obama porterait sur le programme nucléaire iranien, la Syrie et les pourparlers de paix avec la Palestine.

GlobalPost / Adaptation : Antonin Marot pour JOL Press

********************************************************************************************************************

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>