« Mesdames et messieurs, nous allons à Auschwitz. Tous les Juifs sont priés de descendre prendre une petite douche ».

« Mesdames et messieurs, nous allons à Auschwitz. Tous les Juifs sont priés de descendre prendre une petite douche ». C’est l’invitation nauséabonde qu’ont entendue, à travers les haut-parleurs, les voyageurs du train reliant Namur à Bruxelles, le 31 janvier dernier vers 17h15.
Parmi ceux-ci, un navetteur qui a rapporté la chose à Viviane Teitelbaum, une députée (MR) de la région bruxelloise, auteur d’ouvrages sur l’antisémitisme et la persécution des juifs pendant la seconde guerre mondiale notamment. Celle-ci avait déjà dénoncé des faits similaires survenus en 2012, à nouveau dans un train entre Namur et Bruxelles. Les propos d’alors, « Bienvenue dans ce train à destination d’Auschwitz. Tous les Juifs sont priés de descendre à Buchenwald », avaient été confirmés par la SNCB et fait le tour des médias, jusqu’à une dépêche de l’Agence france presse. Près de deux ans plus tard, la SNCB a également confirmé les nouveaux faits, hier à la rédaction de RTLinfo.be.

 

Train belge: « Nous allons à Auschwitz. Tous les Juifs sont priés de descendre prendre une petite douche »

Le 3 mai 2012, l’annonce suivante était faite dans le train Namur-Bruxelles: « Bienvenue dans ce train à destination d’Auschwitz. Tous les Juifs sont priés de descendre à Buchenwald ». Il y a eu les habituelles condamnations.  Et ensuite, comme d’habitude, silence. L’affaire est oubliée.  Deux ans après, la chose se reproduit.
RTL rapporte: Les haut-parleurs d’un train SNCB détournés pour une annonce nauséabonde: « Mesdames et messieurs, nous allons à Auschwitz. Tous les Juifs sont priés de descendre prendre une petite douche ».  Le 31 janvier dernier, les navetteurs d’un train Namur - Bruxelles ont entendu une annonce rappelant d’autres trains en d’autres temps. Une bande d’adolescents, qui n’en serait pas à son coup d’essai, pourrait être à l’origine du détournement malsain du parlophone destiné à l’accompagnateur de train. L’antisémitisme n’a pas disparu. Entre 1942 et 1944, 28 convois déporteront 24916 Juifs de Belgique. La plupart trouvera la mort dans les prétendues salles de douche du camp d’Auschwitz…
« Mesdames et messieurs, nous allons à Auschwitz. Tous les Juifs sont priés de descendre prendre une petite douche ». C’est l’invitation nauséabonde qu’ont entendue, à travers les haut-parleurs, les voyageurs du train reliant Namur à Bruxelles, le 31 janvier dernier vers 17h15.
Parmi ceux-ci, un navetteur qui a rapporté la chose à Viviane Teitelbaum, une députée (MR) de la région bruxelloise, auteur d’ouvrages sur l’antisémitisme et la persécution des juifs pendant la seconde guerre mondiale notamment. Celle-ci avait déjà dénoncé des faits similaires survenus en 2012, à nouveau dans un train entre Namur et Bruxelles. Les propos d’alors, « Bienvenue dans ce train à destination d’Auschwitz. Tous les Juifs sont priés de descendre à Buchenwald », avaient été confirmés par la SNCB et fait le tour des médias, jusqu’à une dépêche de l’Agence france presse. Près de deux ans plus tard, la SNCB a également confirmé les nouveaux faits, hier à la rédaction de RTLinfo.be. SUITE

5 commentaires:

Anne juliette a dit…

Comme je l’ai déjà dit et d’autres avec moi, sur ce site, l’antisémitisme est le lien qui unit une partie non négligeable des immigrés ou d’enfants d’immmigrés de confession musulmane vivant en Europe quelque soit leur pays d’origine (en Grande-Bretagne, plusieurs enquêtes l’ont démontré). Et l’avenir n’est pas radieux car ces immigrés dont la population ne cesse d’augmenter, à cause des nouveaux arrivants et du fort taux de fécondité, finiront par faire fuir tous les juifs qui habitent ce continent depuis des siècles. Je ne veux pas que l’Europe laisse tous les juifs s’exiler par son inaction, son indulgence, son irresponsabilité. Désolé de le dire mais comme les dirigeants politiques relayés par les médias ont trop laissé faire, il faut à présent un remède de cheval pour résoudre ce grave problème, c’est-à-dire qu’il est indispensable de réduire considérablement l’arrivée de migrants venant de pays musulmans sur le sol français, belge et européen si on veut protéger la communauté juive. Mais ceci n’est qu’un doux rêve.
Remarque : Il y aussi l’antisémitisme d’extrême droite mais nous n’arrivons déjà pas à la gérer. On court à la catastrophe si nous laissons d’autres types d’antisémitisme se développer sur notre continent.
11 février 2014 21:12

Anne juliette a dit…

Je précise : je parle de jeunes d’origine immigrée parce que j’ai lu l’article en cliquant sur SUITE.
11 février 2014 22:02

Anonyme a dit…

@ juliette Le « remède de cheval » est simple: les valises ou la préparation des valises. Franco
12 février 2014 09:28

Anonyme a dit…

@ Franco
Beaucoup de Juifs sont dans le déni.  C’est un malentendu, tout va s’arranger.  Le gouvernement n’est pas antisémite donc tout va plus ou moins bien.
12 février 2014 10:03

Anonyme a dit…

Que pourra faire deux policiers postés trois heures par jour (1 heure 30 le matin, 1 heure 30 le soir) devant les écoles juives quand 600 djihadistes fanatisés, ayant appris à tirer et à tuer reviendront de Syrie? Dans certains pays d’Europe, on envisage de leur supprimer leur titre de séjour, voir même une nationalité acquise récemment, dans d’autres leurs allocations. Et la France, rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>