L’Europe politique antisioniste avance…

Israël-bashing: 62 Euro-députés pour la suspension de l’Accord d’association UE-Israël

Malgré l’énorme crise que traverse l’Europe et le rejet croissant par les citoyens des institutions européennes, 62 membres du Parlement européen s’attaquent à Israël (pas à l’Arabie Saoudite, pas au Qatar, pas à l’Iran, pays qui, comme on sait, respectent les droits de l’homme).  Il s’agit d’une bande de gauchistes, communistes et d’écolos – à l’exceptions de quatre socialistes Ana Gomes, Nessa Childers, Tanja Fajo, Maria Arena et de cinq de droite: Javier Nart, Marian Harkin, Ivo Vajgl, Fernando Maura Barandiarán, Sirpa Pietikäinen).

On apprend donc que “Un groupe de 63 députés européens  influents a interpellé Federica Mogherini, Haute représentante de l’Union pour les affaires étrangères, en faveur de la suspension de l’Accord d’Association UE-Israël qui est le principal traité entre l’UE et Israël [en fait 62 - la Française Marie Christine Vergiat est répertoriée 2 x]. Par cette initiative transpartidaire unique, c’est la première fois qu’autant de députés européens se prononcent pour des mesures aussi sévères contre Israël depuis le massacre de plus de 2 300 Palestiniens l’été dernier à Gaza.”  Ce qui saute aux yeux c’est que parmi les signataires ne se trouve aucun représentant de partis d’extrême-droite, de soit-disant eurosceptiques et populistes.  Ca ferait évidemment mauvais genre au milieu de cet aréopage d’Israël-bashers prescripteurs de morale politique sélective, mais leur présence aurait permis d’allonger singulièrement la liste…  La palme revient aux femmes – majoritaires – et aux Espagnols dont 17 parlementaires ont signé l’appel – et on y trouve Pablo Iglesias le nouveau génie de la politique ibérique.  Pour ajouter un peu de folklore l’un s’identifie comme Basque (Josu Juaristi) et une autre comme Galicienne (Lidia Rodriguez Senra)… Les Israël-bashers français sont: Patrick Le Hyaric, Younous Omarjee, Marie Christine Vergiat,  José Bové, Karima Delli, Pascal Durand,Yannick Jadot, Eva Joly et Michèle Rivasi.

Bruxelles, le 23 janvier 2015 (traduction de la lettre par l’Association Belgo-Palestinienne Wallonie-Bruxelles)

À l’Honorable Haute Représentante,

Comme vous le savez, plus de 300 groupes de défense des droits humains, de syndicats et de partis politiques de toute l’Union européenne vous ont écrit appelant l’UE à suspendre l’Accord d’association entre l’UE et Israël. Amnesty International et des organisations palestiniennes ont documenté qu’Israël a délibérément ciblé des civils et commis d’autres crimes de guerre lors de sa récente offensive contre les Palestiniens à Gaza. Ce sont des violations graves du droit international et du droit international humanitaire qui ne peuvent être tolérées.  [...]

À tout le moins, nous demandons instamment à la Commission d’examiner quelles mesures doivent être prises pour que l’UE et ses Etats membres répondent à leur obligation légale, comme indiqué dans la décision de 2004 de la Cour internationale de Justice, de ne pas apporter reconnaissance, aide ou assistance aux violations israéliennes du droit international, y compris en imposant des mesures restrictives sur le commerce et les relations économiques qui facilitent l’existence et l’expansion des colonies israéliennes illégales.

Nous vous exhortons à prendre des mesures fortes en faveur d’une paix juste entre Israël et les Palestiniens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>