Le Printemps français contre le Grand d’Orient (FM) des ministères de la Défense et de l’Intérieur : un appel au putsch des Généraux et au coup d’Etat !

Un groupe royaliste qui se revendique du Printemps français appelle à un «coup de force» de la part d’officiers catholiques et rêve d’une «révolution des oeillets» tricolore. Un magazine largement diffusé sur Internet par un groupe maurrassien baptisé « Lys Noir » cite le nom de généraux de premier rang, connus pour leur position « catho-tradis ». Leur appel intervient alors que les esprits s’échauffent dans les milieux militaires sur fond de rumeurs faisant état d’un fichage par les franc-maçons des officiers et de leurs familles engagés dans la Manif pour tous. Le groupuscule pro-catho, traditionaliste et proche de l’extrème-droite, le Lys Noir,  dont le n°1 de la revue Arsenal rapporte qu’il y a comme un air de rebellion parmi les généraux en ce moment… Armée Médias, blog indépendant et sérieux,  a commenté comme suit: “un mouvement anarcho-royaliste, vient de sortir “la Revue de l’Arsenal”, dans lequel on peut y lire un article titré “Valls craint-il un coup d’Etat?“”….et “comment le Grand-Orient a pris le contrôle de l’Armée…”.

Lire dans cette revue notamment les pages 15 à 18…ICI sur le site de Jovanociv !

Extrait : Contre les flics, appelons l’armée (dont voici un extrait : Un ou deux colonels et une douzaine de capitaines séditieux… Deux régiments dans Paris et les autres qui ne s’y opposeraient pas… Nous n’avons besoin que de cela pour imposer nos vérités aux flics franc-maçons et aux flics racailles qui nous ont encore montré, dimanche, de quel coté ils étaient avec un score de 300 arrestations – et une centaine encore lundi – alors que l’on ne dénombrait que 30 arrestations lors de la descente de la Katiba racaille qui commença à piller le centre de Paris lors de la fête donnée par les Quataris du PSG …)”

Lire ICI sur l’Opinion.fr…

Dans le sillage du Printemps français, ce mouvement informel apparu avec la Manif pour tous, des militants d’extrême-droite s’adressent aujourd’hui aux militaires en des termes inquiétants. « Ceux qui évacuent d’un revers de main toute possibilité de coup d’Etat militaire en France feraient bien de réviser leurs classiques », lit-on dans un journal diffusé sur Internet. Selon les animateurs du groupe Lys Noir, qui viennent de publier le premier numéro du magazine Arsenal, « un coup de force est à nouveau imaginable ». Fantasme?? Assurément. Mais un fantasme nourri d’un malaise palpable dans une partie minoritaire de l’institution militaire. Le coeur de cible de cette extrême-droite, ce sont les officiers « cathos-tradis », choqués à la fois par la « rupture anthropologique » que constituerait le mariage gay et par le poids des francs-maçons dans l’entourage du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian.

Lire ICI sur ArméeMédia…

Arsenal ne prend pas de gants pour désigner ses héros?: les généraux Benoît Puga, Pierre de Villiers et Bruno Dary. Ils forment le casting de leur « junte » Ce n’est pas n’importe qui?: le premier est le chef d’état-major particulier du président de la République, le deuxième est le numéro deux des Armées, le troisième l’ancien Gouverneur militaire de Paris. Le top de la hiérachie militaire.Pourquoi eux? Benoit Puga est le frère de l’abbé Denis Puga, un prêtre intégriste qui officie à Saint-Nicolas-du Chardonnay. Pierre de Villiers est le frère cadet du vendéen Philippe de Villiers. Quant à Bruno Dary, qui n’est plus en activité depuis 2012, il s’est engagé avec la Manif pour tous, pour “donner  un coup de main” en matière d’organisation. Représentant de la sensibilité “catho-tradi”, ces trois officiers n’ont évidemment rien à voir avec le groupuscule du Lys Noir et n’ont pas encore réagi à cette feuille”.

Le journaliste le mieux informé de France des affaires militaires, ajoute sur son blog : « Au ministère de la Défense, on prend très au sérieux cette publication bien informée et dont l’appel au coup d’Etat est une première. »

Le LYS NOIR, c’est quoi ? ICI, sur SecretDéfiance…

 

Des haut-gradés de l’armée française rêvent-ils d’un putsch contre le gouvernement ?

Une revue militaire appelle certains membres de l’armée française à renverser le gouvernement… C’est l’accusation portée par un spécialiste des questions de défense

Même si cette information ne concerne qu’une infime minorité des militaires français, la présence dans la liste de haut-gradés suspectés d’être factieux pose question.

La “Revue de l’Arsenal”, publication militaire d’extrême droite, appelle des haut-gradés de l’armée française à provoquer un coup d’État en France, en 2013.  C’est sur son blog que Jean-Dominique Merchet, le journaliste le mieux informé de France sur les questions militaires a dévoilé l’information dans un billet intitulé : “Cette extrême-droite qui fantasme sur un coup d’Etat militaire.” Il y explique : “Un groupe royaliste qui se revendique du Printemps français appelle à un «coup de force» de la part d’officiers catholiques”. Galvanisés par les manifestations contre le mariage gay, à l’extrême droite “catho-tradi”, certains ont manifestement envie de ne pas s’arrêter là…

Qu’apprend-on sur le blog de Jean-Dominique Merchet ? Que certains militaires, y compris au plus haut sommet de l’Etat, seraient dans une dérive factieuse. Et Jean-Dominique Merchet donne des noms. A l’origine de l’affaire, une Revue militaire intitulée la “Revue de l’Arsenal” qui, dans un article évoque “le grand mécontentement” des armées et qui contient un appel au putsch.  Autour de cette revue, gravitent des groupes extrémistes et traditionalistes : le printemps Français, Lys Noir (et le Mouvement du 6-Mai jusqu’à présent inconnu), qui se sont illustrés par leur jusqu’au boutisme dans le combat contre le mariage homosexuel.

 

Ce n’est pas l’appel au putsch qui est jugé préoccupant en tant que tel, mais le fait que plusieurs officiers généraux catholiques de renom soient, pour l’occasion, présentés comme les fers de lance d’un combat contre “le cabinet franc-maçon” du ministre Jean-Yves Le Drian : Benoît Puga, chef d’état-major particulier du président de la République François Hollande, Pierre de Villiers, major général des armées, et Bruno Dary, ancien gouverneur militaire de Paris qui a quitté ses fonctions actives depuis un an”, estime le Monde daté de samedi dans un article très détaillé sur le sujet.

Interrogé par la Dépêche de ce samedi, Jean-Dominique Merchet ajoute : Les militaires “qui ne sont pas dans cette mouvance me félicitent d’avoir écrit un article, mais ceux qui sont dans la mouvance du Printemps français me font la gueule. Il y a 250 000 militaires dans le pays, mais le «Lys Noir» est une infinie minorité qui cherche à avoir un impact sur les autres, car elle est très présente”.

*****************************************************************************************************************

Armée

Cette extrême-droite qui fantasme sur un coup d’Etat militaire
EXCLUSIF – Un groupe royaliste qui se revendique du Printemps français appelle à un «coup de force» de la part d’officiers catholiques et rêve d’une «révolution des oeillets» tricolore

Cette extrême-droite qui fantasme sur un coup d’Etat militaire
Publié le mardi 04 juin à 20h00 – Mis à jour le jeudi 06 juin à 17h24

Par Jean Dominique Merchet, Journaliste

Les faits - Un magazine largement diffusé sur Internet par un groupe maurrassien baptisé « Lys Noir » cite le nom de généraux de premier rang, connus pour leur position « catho-tradis ».  Leur appel intervient alors que les esprits s’échauffent dans les milieux militaires  sur fond de rumeurs faisant état d’un fichage par les franc-maçons des officiers et de leurs familles engagés dans la Manif pour tous.

C’est le retour de « l’Appel au soldat », façon Maurice Barrès. Dans le sillage du Printemps français, ce mouvement informel apparu avec la Manif pour tous, des militants d’extrême-droite s’adressent aujourd’hui aux militaires en des termes inquiétants. « Ceux qui évacuent d’un revers de main toute possibilité de coup d’Etat militaire en France feraient bien de réviser leurs classiques », lit-on dans un journal diffusé sur Internet. Selon les animateurs du groupe Lys Noir, qui viennent de publier le premier numéro du magazine

Arsenal, « un coup de force est à nouveau imaginable ». Fantasme ? Assurément. Mais un fantasme nourri d’un malaise palpable dans une partie minoritaire de l’institution militaire. Le coeur de cible de cette extrême-droite, ce sont les officiers « cathos-tradis », choqués à la fois par la « rupture anthropologique » que constituerait le mariage gay et par le poids des francs-maçons dans l’entourage du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian. Béatrice Bourges, l’animatrice du Printemps français, affirme « ne pas connaître » le Lys Noir, qui se situe explicitement dans sa « mouvance ». « Nous ne sommes pas une organisation structurée. C’est un peu désagréable de voir certaines personnes se revendiquer de notre esprit de résistance non-violent. Certains Identitaires le font déjà… », dit-elle.

Arsenal ne prend pas de gants pour désigner ses héros : les généraux Benoît Puga, Pierre de Villiers et Bruno Dary. Ils forment le casting de leur « junte » Ce n’est pas n’importe qui : le premier est le chef d’état-major particulier du président de la République, le deuxième est le numéro deux des Armées, le troisième l’ancien Gouverneur militaire de Paris. Le top de la hiérachie militaire. Pourquoi eux ? Benoit Puga est le frère de l’abbé Denis Puga, un prêtre intégriste qui officie à Saint-Nicolas-du Chardonnay. Pierre de Villiers est le frère cadet du vendéen Philippe de Villiers. Quant à Bruno Dary, qui n’est plus en activité depuis 2012, il s’est engagé avec la Manif pour tous, pour « donner un coup de main » en matière d’organisation. Représentant de la sensibilité « catho-tradi », ces trois officiers n’ont évidemment rien à voir avec le groupuscule du Lys Noir et n’ont pas encore réagi à cette feuille.

Au ministère de la Défense, on prend très au sérieux cette publication bien informée et dont l’appel au coup d’Etat est une première : «la libération de la parole peut entrainer des comportements déviants» met-on en garde.

Joint par L’Opinion, un responsable du Lys Noir, qui ne souhaite s’exprimer que sous le pseudonyme de « Netchaev », assure que « Puga parle évidemment de cette fracture civilisationnelle (le mariage gay, NDLR) avec son frère lefebvriste. Et les officiers en discutent à table avec leurs enfants qui se font arrêter par la police » lors des actions de la Manif pour tous. Si l’on ne dispose pas de chiffres fiables, les policiers ont en effet été surpris par le nombre important de fils et de filles de militaires interpellés. Dans un milieu plus habitué aux Journées mondiales de la Jeunesse (JMJ) qu’aux confrontations musclées avec les CRS, l’affaire fait sensation. « La police de Valls se comporte comme en Allemagne de l’Est », s’affole-t-on dans l’Ouest parisien.

Dans les popotes militaires, « les esprits s’échauffent », reconnaît une source bien informée. Une rumeur court : les officiers dont les enfants ont été arrêtés seraient fichés et risqueraient de voir leur carrière freinée. Le ministère de la Défense dément officiellement l’existence d’une telle liste. En revanche, il confirme qu’une enquête a bien été demandée à la DPSD (Direction de la protection et de la sécurité de la Défense) au sujet du mouvement intégriste Civitas, où se retrouvent des familles de militaires.

Cela n’empêche pourtant pas un officier général de raconter que « la liste est sur le bureau du ministre ! ». « C’est le retour de l’affaire des fiches », explique un autre, faisant référence au scandale qui secoua la IIIe République laïcarde : en 1902, le ministère de la Guerre s’appuyait sur les loges franc-maçonnes pour ficher les officiers catholiques pratiquants. Franc-maçons ! Le mot est lâché. Pour le Lys Noir, « le Grand Orient a pris le contrôle de l’armée » et « Netchaev » estime qu’un conflit « pour l’avancement » oppose « les officiers catholiques et les loges ». Un officier souligne que « la méfiance mutuelle croît ».

Une autre « affaire » nourrit les conversations sur les « violences policières ». Une lettre d’un jeune officier de réserve au président de la République circule sur Internet, massivement relayée par la communauté militaire. Cet officier, anonyme, affirme avoir été « arrêté arbitrairement lors de la Rafle des Champs-Élysées le 25 mai 2013 et détenu pendant 24 heures ». Il « prie » le chef de l’Etat de vouloir bien (lui) retirer (ses) décorations militaires ». En haut lieu, on s’inquiète d’une «tentation liguarde qui fait penser aux années 30 ». Et de citer la banderole de la Manif pour tous qu’il a fallu faire retirer de la Tour des Généraux – un immeuble militaire du XVème arrondissement. Ou le cas du colonel Ruffiers d’Epenoux, filmé dans une bagarre contre les Femen et dont la sanction éventuelle est devenu un casus belli pour de nombreux officiers.

Sur fond de nouvelles réductions d’effectifs prévues par le Livre blanc de la Défense, d’un coup de frein sérieux aux avancements et de difficultés dans le versement des soldes à cause du logiciel Louvois, l’ambiance n’est pas au beau fixe. « On sent une profonde lassitude », témoigne un militaire. Dans un milieu où les familles nombreuses sont légion, la baisse du plafond du quotient familial est très mal vécue. D’où la tentation des extrémistes de souffler sur les braises. Le Lys Noir, qui trouve que « l’OAS est un mouvement extrêmement estimable », en appelle ainsi à une « révolution des œillets » à la française, en référence au coup d’Etat de l’armée portugaise en 1974. Un mouvement de capitaines qui mit fin, lui, à une dictature d’extrême-droite… Mais pour mieux brouiller les cartes, les maurrassiens rêvent que « l’armée sorte des casernes pour imposer une solution politique, qui ne viendra ni des urnes, ni de la rue ». Et installer une « union nationale » de tous les souverainistes, de gauche ou de droite, dont Jean-Pierre Chevènement serait le « père de la Nation ».

 

Pour réagir, abonnez-vous à L’Opinion ou connectez-vous :

Abonnez-vous Connectez-vous

Par Catherine Lecomte | le mardi 04 juin à 22h27
Foi et honneur
Je suis totalement aux cotes de ces hommes valeureux et courageux qui ne se soucient pas d être dans l air du temps mais de défendre ce qui leur est plus cher : leurs valeurs et leur identité Maltraiter de cette façon l armée est scandaleux !! Les petits marquis des ministères devraient être plus prudents !!!
Par Christian Mazarian | le mercredi 05 juin à 00h25
Qui sème le vent…
FH et ses ministres distillent une confusion dans les esprits.ils n’ont pas encore compris que les difficultés économiques n’allaient pas se régler avec des réformes societales qui créent de la confusion et de l’incertitude. Ces réactions sont celles de ceux qui pensent parfois à raison qu’il n’est pas nécessaire que la société change aussi vite.ils veulent conserver leur vision de la famille, leur clocher,leur mode de vie. FH ferait bien de prendre cela au sérieux car un embrasement ne règlerait pas notre situation.
**************************************************************************************************************************

Le groupe Lys Noir

2 comm.

posté  par DF1 en juin 5, 2013 dans Blog mili | 2 comm.

Le groupe Lys NoirC’est fou comme on dispose de l’Armée sans son avis ni son consentement, pour la voir mener des révoltes, voire des coups d’Etat.On a eu le mouvement Marc Bloch.On a maintenant le Lys Noir, qui dans sa revue en ligne titre son éditorial » Contre les flics, appelons l’Armée » et dans un de ses articles « Vals craint-il un coup d’Etat » conclut par cette phrase: « Le Lys Noir espère intensément vos chars ».

D’apres Monsieur Merchet,

« Au ministère de la Défense, on prend très au sérieux cette publication bien informée et dont l’appel au coup d’Etat est une première. »

L’appel au coup d’Etat n’est pas une première, j’ai fait quelques articles sur ce phénomène qui polluait l’an dernier bon nombre de forums militaires investis par un certain nombre de « trolls », là pour exciter les participants et les inciter à se soulever.

Ce qui est une première est que cela soit fait maintenant ouvertement, sur un blog donnant son numéro de téléphone portable et que des généraux soient nommés afin de les impliquer.

Qui est le Lys Noir ?

Ce groupe n’est pas nouveau. Qu’il se rattache au « Printemps Français » n’est qu’une tactique de coucou qui s’installe dans le nid le plus porteur médiatiquement.

Lys Noir serait lillois, arnacho-royaliste (d’ou leur nom), « une sorte de royalisme libertaire préconisant l’instauration de « cantons-républiques » quasi souverains, à démocratie directe, et peuplés d’environ 35 000 habitants », « l’anarcho-royalisme est une vieille intuition qui date du cercle Proudhon et d’Henri Lagrange avant 1914″, d’aprés le rédacteur en chef de Lys Noir qui ajoute que leur combat serait « anthropologique » et contre « tout ce que la modernité complote contre l’HOMME et ses saines autarcies ». Le Lys Noir a initié le Mouvement du 6 Mai ( M6M en référence aux élections présidentielles du 6 mai 2012 qui serait un « crime anti-peuple »).

Le groupe dit lui-même emprunter ce qu’il y a de mieux dans toutes les idéologies, « la qualité première du révolutionnaire « … » est le réalisme et le« savoir copier », y compris (et surtout..) chez l’adversaire ».

C’est ainsi qu’il s’inspire des méthodes organisationnelles trotskystes qu’il admire, de Georges Bernanos et Philippe Muray, de la Chine de Mao ou la Jamahiriya de Kadhafi…

« Netchaev »

Joint par L’Opinion, un responsable du Lys Noir, s’est exprimé sous le pseudonyme de « Netchaev ». Je suppose qu’il s’agit d’une référence à  Serge Netchaïev, nihiliste russe de la fin du 19e siècle, partisan du terrorisme. Bakounine disait de lui:

« [Serge Netchaïev] est arrivé peu à peu à se convaincre que pour fonder une société sérieuse et indestructible, il faut prendre pour base la politique de Machiavel et adopter pleinement le système jésuite — pour corps la seule violence, pour âme le mensonge. La vérité, la confiance mutuelle, la solidarité n’existent qu’entre une dizaine d’individus qui forment le sanctus sanctorum de la société. Tout le reste doit servir comme instrument aveugle et matière d’exploitation aux mains de cette dizaine d’hommes. Il est permis et même ordonné de les tromper, de les compromettre, de les voler et même au besoin de les perdre. »(Wikipedia)

Netchaïev préconisait donc le mensonge et la manipulation afin d’arriver à instaurer sa société idéale. Ceci est parfaitement net dans son ouvrage Le catéchisme du révolutionnaire  ou il parle de « jeter le trouble dans l’État » et de détruire les sphères gouvernementales. La volonté de Netchaev était de déclencher par son action terroriste une répression violente de l’État.

L’interlocuteur anonyme du journal l’Opinion n’a pas choisi ce pseudonyme pour rien. Nous comprenons donc d’ores et déjà, que rien de ce qu’écrira ou dira ce groupe ne sera crédible, d’une part en raison de ses emprunts à différentes doctrines qui le rend mouvant et peu fiable, car le copié-collé n’a jamais fait une doctrine, tout juste un agglomérat de techniques kleenex. Et d’autre part en raison de son usage politique du mensonge en tant que technique de manipulation: Le fait, par exemple, de « mouiller » en les nommant quelques généraux extérieurs à ce groupe est une technique classique stalinienne qui consiste à jeter le doute sur eux, à déclencher des enquêtes qui peut-être vont créer la situation que le groupe espère.

En indiquant que seuls les officiers catholiques peuvent sauver la société, cela par contre va contre l’intérêt du Lys Noir qui, ainsi qu’il le dit, a besoin du plus grand nombre. Limiter le soulèvement aux officiers catholiques, c’est s’assurer que les autres ne suivront pas. Lys Noir ne comprend pas une chose: un groupement et un appel d’officiers, aujourd’hui, n’est pas une assurance que « les popotes militaires », comme le dit Merchet, suivent.

« Au ministère de la Défense, on prend très au sérieux cette publication bien informée »

Cette publication n’est pas spécialement bien informée. Tout ce qu’elle aborde est dans le net, mais rien n’assure que ce qui est dit est vrai:

- Les guèguerres du ministère

- Les Francs-Maçons

- Les enquêtes du Ministère de l’Intérieur menées sur les enfants et la famille des militaires manifestant contre le mariage pour tous.

- Les « perquisitions »chez des militaires catholiques….

L’allusion contenue dans l’expression employée par Monsieur Merchet « bien informée » est excessive, laissant supposer que ce groupe a un informateur à l’intérieur du Ministère. Voilà une supposition qui pose question.

Questions

- Si ce groupe est ce qu’il dit, ce n’est jamais plus qu’un de ces groupuscules extrémistes utilisant le web et des techniques de buzz, ce contre quoi d’ailleurs, rappelons-le, il milite et qu’il supprimera de sa société idéale. Mais ce groupe préconise la violence et par l’utilisation du pseudo « Netchaïev » il montre que le terrorisme pourrait être une des techniques qu’il utiliserait. Par sa doctrine qui consiste à prendre ce qui lui parait bien dans les autres doctrines, on peut supposer qu’il ne reculera pas non plus à des alliances qui à première vue peuvent paraitre idéologiquement improbables.

- Si ce groupe n’est pas ce qu’il dit, qui l’a créé et pourquoi ?

- Depuis quelques temps gravitent autour de l’armée des groupes curieux, des Gauloises au Lys Noir en passant par le mouvement Marc Bloch, sans que j’affirme un lien entre les 3. D’ou sortent-ils? Pourquoi?

- Le Ministère prend au sérieux les déclarations de ce groupe et il a raison. Mais n’est-il pas atteint aussi par le « syndrome Allende »?

- Pourquoi cette insistance sur les officiers catholiques? pourquoi cette mise à l’index? pour une manifestation? C’est exagéré. Quel est l’intérêt à l’exagération, si il y a exagération ?

Il me parait que la prise de position de famille d’officiers ou d’officiers contre le mariage pour tous n’est pas de nature à mettre l’Etat en péril.

Louvois m’apparait plus inquiétant….

Je dirais donc au Lys Noir que l’on n’est jamais mieux servi que par soi-même, et que si coup d’état il veut, qu’il le fasse lui-même.(1)

Point n’est besoin qu’il envoie ses militantes ou militants « parrainer » un militaire ou sa famille (ainsi que demandé dans son édito) pour l’enrôler dans son idéologie simpliste, nous ne sommes pas manipulables, militaires, épouses (dont je suis) et enfants compris.

(1) précision rajoutée le 6 juin: A la re-lecture de cette phrase, je réalise que des esprits mal intentionnés pourraient prendre cela au premier degré. Bien entendu, en aucun cas je sous-entend ni incite à un soulèvement de quelque nature que ce soit et par qui que ce soit.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>