Le Pape a-t-il réellement vu en Abou Mazen, un “Ange de la Paix” ?

Le Vatican corrige la désinformation de l’AFP et de Associated Press: le Pape n’a jamais qualifié Abbas «d’ange de la paix»

En prime de la reconnaissance de l’Etat imaginaire de Palestine, le Pape a reçu le chef de l’Autorité Palestinienne en le saluant SELON l’AFP (sic !) sous le vocable d’ « ange de la paix ».  Se peut-il que le Pape ait ignoré le passé de cet « ange » ? Mahmoud Abbas, de son nom clandestin, Abou Mazen, a fait en effet partie du commando de 3 terroristes qui en 1994 a assassiné une famille et 22 enfants dans le village de Maaloth en Galilée. (1) Ses antécédents étaient déjà lourds, pour avoir soutenu en Union soviétique d’alors une thèse négationniste sur la Shoah. Aujourd’hui, il est à la tête d’une structure, l’Autorité palestienne, créée grâce à Israël, qui élève au rang de saints, les shahids, des terroristes qui pratiquent en fait le sacrifice humain en tuant des « mécréants », des civils juifs d’Israël, en se faisant exploser, en les écrasant ou en les poignardant, et qui diffuse sur sa télévision et dans ses écoles des messages antisémites violents.

Les courants catholiques et anglicans ne se contentent pas de développer une théologie. Ils participent activement à la diabolisation de l’image d’Israël et à son accusation sur les scènes laïques et politiques de l’Occident et sont très actifs dans l’exclusion mondiale d’Israël, le « « «  boycott ». D’une certaine façon, ils se comportent comme au Moyen Age en diffusant la rumeur du crime rituel … Le pseudo rapport de l’ONG Breaking the silence, rendu public récemment et accusant l’armée israélienne de crimes de guerre a été ainsi financé « grâce aux dons généreux du Christian Aid (Grande Bretagne), du fond d’aide de l’Eglise danoise, du Secrétariat pour les droits de l’Homme et les lois humanitaires internationales, de l’Open Society Foundations et de Trócaire » (4). Trois fonds chrétiens sur cinq. La liste des donateurs réguliers de l’ONG publiée dans le document montre aussi de nombreux fonds chrétiens.  (Selon SCMUEL TRIGANO,

Post scriptum: une vérification postérieure de l’information sur la parole du pape à Mahmoud Abbas a montré que les principales agences de presse ont forcé cette parole, mais à peine. S’il ne l’aurait pas salué comme « l’ange de la paix » (le rapport des faits reste malgré tout flou), c’est bien en tout cas ce qu’il lui a souhaité d’être. C’est un cran en dessous seulement de la portée de cette phrase qu’avoir pu formuler un tel souhait envers l’homme d’un tel passé et en rapport avec l’annonce de la reconnaissance de la Palestine, un acte qui ne favorise pas la paix. La réécriture de cette phrase par les agences de presse est elle aussi significative de ce qu’elles ont « entendu », à travers leur prisme idéologique, ou qu’elles ont sciemment falsifié. A tous les niveaux il y a du sens à cette affaire et celà n’efface pas la reconnaissance par le Vatican, la réception d’Abou Mazen et le souhait exprimé par le Pape à son propos.

Le Vatican a TOUJOURS  pris la précaution d’être au mieux avec les dirigeants actuels ou supposés futurs dans un seul but: la préservation avant tout de ses prérogatives en Terre Sainte; pas tellement la protection des communautés chrétiennes d’Orient qui en grande partie ne reconnaissent pas l’autorité du Catholicisme Romain . Ce sont des Maronites , Syriaques , Arméniens , Ethiopiens et surtout Orthodoxes Grecs ou Slaves.  Inutile de dire que le bien être de ces populations n’est pas que le seul souci de la Curie Romaine mais les exemptions fiscale , foncières, exterritorialités diverses sont l’essentiel de leurs préoccupations.

Des journalistes anti-israéliens et pro-palestiniens de l’AFP, de la BBC et de Associated Press présents lors de la rencontre d’Abbas avec le Pape ont répandu la fausse information que le pape aurait dit à Mahmoud Abbas « Vous êtes l’ange de la paix ».

Le Vatican s’est-il  rappelé que Mahmoud Abbas, de son nom terroriste Abbou Mazen, avait du sang Juif sur les mains ?  Le père Lombardi a ainsi tenu à rectifier :

« Le pape a voulu encourager les efforts pour la paix d’un homme qu’il a invité en 2014 avec le président Shimon Peres à une prière pour la paix au Vatican ».  « Il n’a pas dit que Abbas est un ange de la paix, mais lui a au contraire « demandé d’agir à la manière de ‘l’ange de la paix’ gravé sur le médaillon qu’il lui a offert. » « Le sens de l’encouragement me semble clair, et ce cadeau (du médaillon) est remis à beaucoup de Présidents et pas seulement à Abbas », a insisté le père Lombardi.

Sur Twitter, beaucoup d’internautes ont estimé que les propos du pape avaient été mal interprétés par les médias: « Le pape a-t-il appelé Abbas un ange de paix? Cela dépend à qui vous demandez« , affirme un tweet. Tandis qu’un autre assure: « Ce sont les médias et pas le pape qui ont appelé Abbas ange de la paix« .

Dans le quotidien Le Stampa, Riccardo Pacifici, président de la Communauté juive de Rome, a exprimé sa « déception »: « nous avons vécu l’exhortation du pape à Abou Mazen +ange de paix+ comme une ironie amère. On confie à un ange de la mort l’espérance de la paix, alors que nous, Juifs, nous voulons voir naître un Etat palestinien à côté d’Israël et non à sa place« .

Le Pape reçoit l’« ange de la paix »

18 mai 2015, 09:13 3

Se peut-il que le Pape ait ignoré le passé de cet « ange » ? Mahmoud Abbas, de son nom clandestin, Abou Mazen, a fait en effet partie du commando de 3 terroristes qui en 1994 a assassiné une famille et 22 enfants dans le village de Maaloth en Galilée. (1)

Ses antécédents étaient déjà lourds, pour avoir soutenu en Union soviétique d’alors une thèse négationniste sur la Shoah. Aujourd’hui, il est à la tête d’une structure, l’Autorité palestienne, créée grâce à Israël, qui élève au rang de saints, les shahids, des terroristes qui pratiquent en fait le sacrifice humain en tuant des « mécréants », des civils juifs d’Israël, en se faisant exploser, en les écrasant ou en les poignardant, et qui diffuse sur sa télévision et dans ses écoles des messages antisémites violents.

Le commentaire de la reconnaissance de la Palestine par le Vatican par Husam Zomlot « haut responsable palestinien pour les relations internationales » (2) est extrêmement intéressant sur « l’enveloppe » idéologique de cette opération :

« Le Vatican a reconnu à la fois notre Etat et notre histoire qui avait été volée et écrite par d’autres. Nous sommes les chrétiens originels. Or, depuis 70 ans, on a essayé de dépeindre le conflit comme étant entre juifs et musulmans. C’est totalement mensonger. Notre problème n’est pas le judaïsme mais la judéïsation de la Palestine, une idéologie politique. »

Cet aspect des choses a été excellement étudié par Bat Ye’or dans son livre Eurabia, l’axe euro-arabe (3). Elle a montré le rôle que les chrétiens palestiniens ont joué dans la propagation de l’idéologie palestinienne dans les églises autant anglicane que catholique, offrant à l’identité chrétienne une accroche d’identification chrétienne avec les Palestiniens, d’autant plus puissante qu’elle ressuscite dans l’Eglise le marcionisme, c’est à dire d’une tendance présente dès les origines qui opposa le Dieu chrétien au Dieu juif, l’Evangile à la Torah, pour éradiquer dans le christianisme tout héritage judaïque.

C’est ce même courant qui avait reparu à l’époque du nazisme en Allemagne. Le Centre Sabeel (« centre œcuménique de théologie de la libération ») a joué un rôle important sur ce plan-là.

L’Observatoire du monde juif avait publié sur ces questions en juin 2003 un « bulletin » (n° 6-7, juin 2003, « Les chrétiens et le conflit proche-oriental. Le dialogue judéo-chrétien à l’épreuve ») qui approfondit cette recherche et qui n’a pas pris une ride. Tout le monde peut y accéder gratuitement. Voir notamment l’article de Bat Ye’Or, « La compassion assassine, naissance d’une théologie chrétienne de libération de la Palestine. »

Ces courants catholiques et anglicans ne se contentent pas de développer une théologie. Ils participent activement à la diabolisation de l’image d’Israël et à son accusation sur les scènes laïques et politiques de l’Occident et sont très actifs dans l’exclusion mondiale d’Israël, le « « «  boycott ». D’une certaine façon, ils se comportent comme au Moyen Age en diffusant la rumeur du crime rituel …

Le pseudo rapport de l’ONG Breaking the silence, rendu public récemment et accusant l’armée israélienne de crimes de guerre a été ainsi financé « grâce aux dons généreux du Christian Aid (Grande Bretagne), du fond d’aide de l’Eglise danoise, du Secrétariat pour les droits de l’Homme et les lois humanitaires internationales, de l’Open Society Foundations et de Trócaire » (4). Trois fonds chrétiens sur cinq.

La liste des donateurs réguliers de l’ONG publiée dans le document montre aussi de nombreux fonds chrétiens.

Que disent aujourd’hui les activistes juifs qui pensaient trouver dans les chrétiens des alliés naturels face à l’adversité que le judaïsme rencontre en Europe? Que disent les chrétiens du rang?

Post scriptum: une vérification postérieure de l’information sur la parole du pape à Mahmoud Abbas a montré que les principales agences de presse ont forcé cette parole, mais à peine. S’il ne l’aurait pas salué comme « l’ange de la paix » (le rapport des faits reste malgré tout flou), c’est bien en tout cas ce qu’il lui a souhaité d’être. C’est un cran en dessous seulement de la portée de cette phrase qu’avoir pu formuler un tel souhait envers l’homme d’un tel passé et en rapport avec l’annonce de la reconnaissance de la Palestine, un acte qui ne favorise pas la paix. La réécriture de cette phrase par les agences de presse est elle aussi significative de ce qu’elles ont « entendu », à travers leur prisme idéologique, ou qu’elles ont sciemment falsifié. A tous les niveaux il y a du sens à cette affaire et celà n’efface pas la reconnaissance par le Vatican, la réception d’Abou Mazen et le souhait exprimé par le Pape à son propos.

———————————————————————————————-

(1) En mai 1994, un groupe terroriste palestinien, appartenant à l’organisation de Naif Hawatmeh,et venant du Liban, arrive à Maalot et tue d’abord les membres de la famille Cohen, le père Yosseph, la mère Fortunée qui était au septième mois de sa grossesse, et leur fils aîné Moshé, âgé de 3 ans. Ils ne virent pas le bébé Itsik, âgé d’un an et demi, et sourd-muet de naissance. Sa mère avait eu le temps de le jeter sous le lit dans la chambre à coucher.Après cette tuerie, le groupe terroriste se dirigea vers l’école « Netiv Méir » où se trouvaient des lycéens originaires de Tsfat, et qui étaient venus à Maalot dans le cadre de l’excursion annuelle de leur école.Pendant 14 heures, 115 élèves et professeurs furent gardés en otage, jusquà ce que le ministre de la Défense d’alors, Moshé Dayan, ordonne une action militaire pour les délivrer.Pendant cette action, 22 élèves furent tués ainsi que des adultes.

(2) Le Monde, vendredi 15 aout 2015

(3) Ed. Jean Cyrille Godefroy, 2006.

(4) Agence officielle de développement de l’Eglise catholique irlandaise. Citation publiée et traduite par Hamodia.

 

——————————————————————————————————————————————————————————————

Le Pape François ou l’art de s’asseoir sur les droits des Juifs et des Chrétiens de la région…

“La guérilla incessante entre TOUS les courants chrétiens à Jérusalem et environs est devenue un remake de Clochemerle avec bastons à coup de chandeliers pendant les Processions de Pâques (minutée au dixième de seconde par la police israélienne).”

Mahmoud est-il déjà un “ange de la paix” ou un “ange de la paix” en devenir?  Personne n’est évidemment dupe de ces manoeuvres et personne ne s’étonnera que les églises se vident en Europe et disparaissent au Moyen-Orient!  L’amour y règne.

SIL @ Extrême Centre: Le Pape François ou comment vendre son âme au Diable pour un plat de lentilles… :

En lisant le titre du papier, j’ai commencé par me dire, ce François, il est juste con ou bien complètement con… et puis en lisant le papier où il est question de négociation de «droits de l’église» avec des crevures, je me suis dit… non pas con… juste un théopoliticard de merde, n’ayant de mots jamais assez durs envers les démocraties libérales et si peu pour les satrapes du coin, qui s’en va pourlécher le ciboire des nationaux-arabo-islamistes-cisjordaniens afin d’arracher deux-trois prébendes pour son institution, en s’asseyant sur les droits des Juifs et des Chrétiens de la région… 

 Réaction de Michael:

Le Vatican a TOUJOURS (et surtout) pris la précaution d’être au mieux avec les dirigeants actuels ou supposés futurs dans un seul but: la préservation avant tout de ses prérogatives en Terre Sainte; pas tellement la protection des communautés chrétiennes d’Orient qui en grande partie ne reconnaissent pas l’autorité du Catholicisme Romain (“Qu’ils tendent l’autre joue et nous prierons pour le salut de leur âme- on n’est pas rancuniers …”) . Ce sont des Maronites , Syriaques , Arméniens , Ethiopiens et surtout Orthodoxes Grecs ou Slaves.

Inutile de dire que le bien être de ces populations est le dernier souci de la Curie Romaine mais les exemptions fiscale , foncières, exterritorialités diverses sont l’essentiel de leurs préoccupations. Je suis prêt à parier que cet  “accord” – présenté comme un acte “politique de grande portée” -comprend un codicille qui donnera aux Franciscains, Vatican’s Boys, l’exclusivité des droits sur l’Église de la Mangeoire a Bethlehem au détriment de ces salauds d’Orthodoxes et d’Arméniens qui s’en sont “emparés” grâce au Tsar ou au Grand Pacha turc …

Il y avait déjà eu une véritable collusion dans ce sens avec les Tanzim lors de la dernière Intifada.  Les Franciscains qui depuis des années n’ont obtenu qu’un monastère jouxtant le site et rien d’autre, faisant piller les maigres réserves des  “concurrents” par les Rambo de Yasser et leur ouvrant leurs propres stocks . Sauf que les  “proprios” se sont serré la ceinture jusqu’à la fin du siège. (Pour mémoire après le siège et l’occupation si généreuse des pourchassés palestiniens , il a fallu une cérémonie liturgique pour reconsacrer l’Eglise : bénitiers transformés en pissotières et autel servant de coin à tambouille . Les journalistes qui ont été les premiers a y pénétrer en sont restes stupéfaits mais ont été pries de la fermer hermétique – Faut pas désesperer Palestina!

Ca a laissé des traces et JPII a dû envoyer en urgence son nonce apostolique d’alors le Cal Ratzinger , futur Benoît XVI pour mettre de l’ordre dans ce nid de vipères, menaçant même Mgr Sabah d’excommunication pour intrusion dans un territoire qui n’est pas le sien:  il est (était) Patriarche de Jérusalem, pas de Bethlehem.

La guérilla incessante entre TOUS les courants chrétiens à Jérusalem et environs est devenue un remake de Clochemerle avec bastons à coup de chandeliers pendant les Processions de Pâques (minutée au dixième de seconde par la police israélienne ) la fameuse histoire de la “petite échelle” sur le toit du St Sépulcre dont l’existence (à l’origine savoureuse) est garantie par un accord entre les parties et garantie par le St Empire et Guillaume II.

Parlons pas du  “village nègre” sur le toit de l’Église ( j’ai vu de mes yeux le rideau de bambous qui l’extraterritorialise totalement) qui abrite un vivier de prêtres éthiopiens et leurs familles pour pouvoir remplacer au pied levé le vieux moine de 90 ans qui gardait l’accès à une chapelle convoitée par les maronites qui ont essayé de le tuer à coup de gourdin.  Depuis il somnolait sur une chaise longue protégé par un flic israélien! Des histoires pareilles il y en a des… centaines toutes liées au séculier le plus pratique.

Le Temporel? le Spirituel? Pour les hypocrisies en public! Les Chrétiens de Palestine sont lentement éradiqués des villages de la Dorsale au nord de Jérusalem qui abritait nombre d’hostels de pèlerins et de monastères pour les pèlerinages venant du Nord vers Jérusalem. Beaucoup de monastères survivent isolés et avec un staff minime dans des villages  “Christian Rein”.  A mon époque tous les murs des villages arboraient le slogan: “L’étoile ( de David) aujourd’hui , la Croix demain”, sauf que l’Étoile étant difficile à digérer ils ont préféré changer de priorités. Le village de de Beyt Jalah a été lentement vidé de ses habitants Chrétiens partis pour …Santiago du Chili et remplacés dans leurs belles demeures par les apparatchiks du Fatah . 

————————————————————————————————————————————————————————————

Le Vatican corrige la désinformation de l’AFP et de Associated Press: le Pape n’a jamais qualifié Abbas «d’ange de la paix»


Le Vatican corrige la désinformation de l’AFP et de Associated Press: le Pape n’a jamais qualifié Abbas «d’ange de la paix»

Des journalistes anti-israéliens et pro-palestiniens de l’AFP, de la BBC et de Associated Press présents lors de la rencontre d’Abbas avec le Pape ont répandu la fausse information que le pape aurait dit à Mahmoud Abbas « Vous êtes l’ange de la paix ».

Le Vatican s’est rappelé que Mahmoud Abbas, de son nom terroriste Abbou Mazen, avait du sang Juif sur les mains…

Le père Lombardi a tenu à rectifier :

« Le pape a voulu encourager les efforts pour la paix d’un homme qu’il a invité en 2014 avec le président Shimon Peres à une prière pour la paix au Vatican ».

« Il n’a pas dit que Abbas est un ange de la paix, mais lui a au contraire « demandé d’agir à la manière de ‘l’ange de la paix’ gravé sur le médaillon qu’il lui a offert. »

« Le sens de l’encouragement me semble clair, et ce cadeau (du médaillon) est remis à beaucoup de Présidents et pas seulement à Abbas », a insisté le père Lombardi.

Sur Twitter, beaucoup d’internautes ont estimé que les propos du pape avaient été mal interprétés par les médias: « Le pape a-t-il appelé Abbas un ange de paix? Cela dépend à qui vous demandez« , affirme un tweet. Tandis qu’un autre assure: « Ce sont les médias et pas le pape qui ont appelé Abbas ange de la paix« .

Dans le quotidien Le Stampa, Riccardo Pacifici, président de la Communauté juive de Rome, a exprimé sa « déception »: « nous avons vécu l’exhortation du pape à Abou Mazen +ange de paix+ comme une ironie amère. On confie à un ange de la mort l’espérance de la paix, alors que nous, Juifs, nous voulons voir naître un Etat palestinien à côté d’Israël et non à sa place« .

© Christian De Lablatinière pour Europe Israël News

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>