Le Malawi et Jérusalem

Le Malawi, premier pays africain à ouvrir une ambassade à JérusalemLe chef de la diplomatie Gabi Ashkenazi, à droite, et son homologue malawite, Eisenhower Mkaka, au ministère des Affaires étrangères à Jérusalem, le 3 novembre 2020 (Crédit : Avi Ohayun / GPO)

Lilongwe est l’un des seuls pays d’Afrique dont les liens avec Israël sont continus depuis 1964, mais n’a pas d’ambassade en Israël

Le chef de la diplomatie Gabi Ashkenazi, à droite, et son homologue malawite, Eisenhower Mkaka, au ministère des Affaires étrangères à Jérusalem, le 3 novembre 2020 (Crédit : Avi Ohayun / GPO)

Le Malawi va ouvrir une ambassade à Jérusalem, devenant le premier pays africain à établir une mission diplomatique dans la capitale, ont annoncé mardi les ministres des Affaires étrangères israélien et malawite.

« Je tiens à féliciter le gouvernement du Malawi pour sa décision importante d’être pionnier et le premier pays africain à établir son d’ambassade à Jérusalem », a déclaré le ministre israélien des Affaires étrangères Gabi Ashkenazi lors d’une conférence de presse à Jérusalem en présence de son homologue Eisenhower Mkaka.

« Nous avons réaffirmé notre proximité et nos valeurs communes de prospérité et de paix », a affirmé M. Mkaka qui dit avoir remis aux autorités israéliennes un message officiel du président du Malawi, Lazarus Chakwera, annonçant la décision d’ouvrir l’ambassade.

« Je suis sûr que d’autres dirigeants africains vont suivre cette décision », a ajouté le chef de la diplomatie israélienne, à propos de l’ouverture de cette ambassade prévue d’ici l’été 2021.

Ashkenazi a promis d’approfondir la coopération bilatérale avec le Malawi dans de nombreux domaines et a annoncé l’intention de Jérusalem de nommer prochainement un expert en développement de l’organisme MASHAV au Malawi.

« Nous aiderons le Malawi à construire un meilleur avenir, pour la prochaine génération », a-t-il déclaré.

Le diplomate israélien a également demandé à ce pays africain d’affronter l’Iran et d’interdire l’organisation terroriste chiite libanaise soutenue par Téhéran, le Hezbollah.

Mkaka n’a pas indiqué quand l’ambassade ouvrirait.

Le Malawi – un pays majoritairement chrétien de 21 millions d’habitants – n’a pas d’ambassade en Israël. L’ambassadeur non-résident d’Israël au Malawi, Oded Joseph, est basé à Nairobi, au Kenya.

 

« Nous vous avons également félicité pour l’accord de paix historique entre Israël et les Émirats arabes unis et Bahreïn, connu sous le nom d’Abraham, qui contribue à la transformation pacifique au Moyen-Orient », a déclaré Mkaka à Ashkenazi.

« Nous avons tous deux convenu que ces développements sont opportuns pour créer un environnement propice à d’autres accords au Moyen-Orient, et qu’ils auront également un effet bénéfique sur les relations d’Israël avec les pays d’Afrique. »

Le Malawi est l’un des rares pays africains à avoir maintenu des relations diplomatiques ininterrompues depuis 1964, a déclaré le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. « Pendant de nombreuses années, l’État d’Israël a fourni au Malawi une aide considérable, en mettant l’accent sur l’agriculture. »

L’ambassadeur d’Israël auprès des Nations unies, Gilad Erdan, a salué l’intention du Malawi d’ouvrir une ambassade dans la capitale. « Merci le Malawi, d’avoir reconnu la vérité historique selon laquelle Jérusalem est la capitale éternelle du peuple juif et de l’État d’Israël », a-t-il tweeté.

En septembre, le président Chakwera avait annoncé pour la première fois son intention d’ouvrir un bureau diplomatique à Jérusalem lors d’un discours annonçant une série de réformes qui comprendraient la modernisation du ministère des Affaires étrangères du pays et de son réseau d’ambassades dans le monde.

« Les réformes comprendront également un examen de notre présence diplomatique, y compris notre détermination à avoir de nouvelles missions diplomatiques à Lagos, au Nigéria et à Jérusalem, en Israël. Je partagerai plus de détails à ce sujet dans un proche avenir », avait annoncé à l’époque Chakwera, un évangélique qui a été nommé président de la nation d’Afrique australe le 6 juillet.

Chakwera, 65 ans, est titulaire d’un doctorat en théologie et soutient depuis longtemps l’État juif, qu’il a visité pour la dernière fois l’année dernière.

En septembre, la Serbie et le Kosovo ont annoncé de manière inattendue leur intention d’établir également des ambassades dans la capitale, dans le cadre d’un accord bilatéral de normalisation économique négocié par l’administration américaine.

Les Etats-Unis avaient transféré en 2018 leur ambassade en Israël de la métropole Tel-Aviv à Jérusalem, ce qui avait ulcéré les Palestiniens, le statut de la ville étant l’une des questions les plus épineuses en vue d’un règlement du conflit israélo-palestinien.

L’ONU considère de son côté que le statut de Jérusalem doit faire l’objet d’un accord entre Israéliens et Palestiniens, et qu’en attendant les capitales ne doivent pas établir à Jérusalem leur représentation diplomatique en Israël.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>