La vérité sur le 11 Septembre contre 750 Milliards de dollars

750 milliards Etats Unis Arabie saoudite 11 septembre Commandité questionQuestion à 750 milliards : qui a commandité le 11 septembre, l’Arabie saoudite ou les Etats-Unis ?

Le 11 septembre commandité par Riyad ou par Washington ?

Cependant l’intuition de l’ancien sénateur Graham est peut-être la bonne, et l’argumentation d’Obama un simple prétexte. Elle a d’ailleurs soulevé l’indignation des familles, qui se plaignent que le président des Etats-Unis soit « du côté de l’Arabie saoudite » plutôt que de celui de ses concitoyens. Et les deux candidats à la candidature démocrate pour la prochaine présidentielle, Hilary Clinton et Bernie Sanders, ont pris position en faveur de la loi. Une question se pose en effet. Il y a aujourd’hui un froid entre les Etats-Unis et l’Arabie saoudite, mais, lors du 11 septembre, ils étaient unis comme les doigts de la main. Si donc l’Arabie saoudite a commandité et financé le 11 septembre, ne faut-il pas que les Etats-Unis l’aient su, ou même décidé ? Les services secrets sont derrière, et peut-être bien la Maison Blanche : voilà que les révélations de Graham et le rapport de 28 pages viennent donner une sérieuse consistance à ce qui était jusqu’alors décrit comme « des thèses complotistes ». On comprend qu’Obama, président en exercice, veuille mettre cette inquiétante chose sous le boisseau.

Règlement de compte politique aux Etats-Unis ?

Mais alors, pourquoi Sanders et Hilary Clinton se prononcent-ils pour la loi ? C’est une autre question, qui vaut peut-être encore plus que les 750 milliards d’actifs que l’Arabie saoudite menace de liquider. Par simple démagogie, parce qu’ils ont reçu des assurances qu’elle ne passerait pas ? Ou bien s’agit-il d’un règlement de comptes dans les cercles qui tiennent le pouvoir aux Etats-Unis ? La gauche socialisante profiterait-elle de l’affaire du 11 septembre, très chère au cœur de l’Américain moyen, pour faire un grand ménage ? Dénoncer les turpitudes de ses prédécesseurs, des Républicains, des services secrets, du « complexe militaro-industriel » ? Le tout pour dérouter un peu plus le citoyen américain et poursuivre tranquille la socialisation de l’Amérique ? C’est une hypothèse à suivre de près, car l’Arabie saoudite n’est certainement pas la seule cible de la manœuvre en cours.

Pauline Mille

Un commentaire

  1. La tour n°7 non percutée, s’est écroulée toute seule?Pour ma part, c’est la base du contradictoire pour démonter juridiquement ce crime dans son ensemble.
    Démolition contrôlée sur les 3._

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>