Géo-Ingénierie du climat mondial et le Nouvel Ordre Météorologique (NOM)

Le versan météo-climat du NOM (voir étude sur les 4 cavaliers de l’apocalypse) :

Les scientifiques ambitionnent de manipuler le climat sur Terre    

Les scientifiques ambitionnent de manipuler le climat sur Terre

Par La Voix de la Russie |  Le changement du climat de notre planète, de plus en plus perceptible, amènent de nombreuses personnes à s’interroger sur les capacités de l’homme de contrôler le climat. Les diverses méthodes de la géo-ingénierie proposent une gestion aussi facile du temps sur Terre qu’une régulation de la température dans un local par un climatiseur. Les écologistes craignent des conséquences catastrophiques d’une telle ingérence de l’homme dans cette sphère.

0Selon les principes de la physique il est en effet possible d’influer à grande échelle sur le climat global. La dangerosité d’une telle ingérence dans la nature consiste dans ses possibles conséquences catastrophiques, dit Alexeï Kokorine, en charge du programme « Climat et énergie » du Fonds mondial pour la nature (WWF) de Russie.

« Si, par exemple, nous injectons massivement des particules de soufre dans la stratosphère afin de réfléchir une partie du rayonnement solaire, alors sa redistribution entre les pôles et l’équateur pourra changer et enclencher une nouvelle période de glaciation sur la Terre. Pour cette raison, la conclusion des spécialistes est claire – des expérimentations à grande échelle dans la nature doivent être interdites. »

Des voix se font néanmoins entendre en faveur des projets climatiques de géo-ingénierie. Leur grand attrait réside dans la simplicité de la solution du problème. Il se trouve suffisamment d’économistes pour évaluer ces technologies comme les plus efficaces. Puisqu’un résultat sera déjà perceptible dans deux ou trois ans, et non dans des dizaines et des centaines d’années, comme le prévoit le protocole de Kyoto.   Le professeur à l’Université polytechnique de Saint-Pétersbourg, Sergueï Avakian, estime, lui, que si l’on doit s’ingérer dans la vie sur Terre, il faut le faire par des méthodes plus inoffensives. Par exemple, planter des forêts. « Il convient de planter des forêts. Les forêts boréales, la taïga fonctionnent le mieux pour accumuler du gaz carbonique par la photosynthèse. Elles n’existent que dans l’hémisphère boréal, en Russie et au Canada. La plantation de telles forêts est en effet capable de jouer un rôle considérable. Et des calculs appropriés existent.”

Les adversaires de la géo-ingénierie signalent encore une autre circonstance. L’humanité n’est pas encore prête pour une ingérence radicale dans les processus climatiques. A ce jour il n’existe aucun traité international de nature à gérer de tels projets. Par ailleurs, en tant que thème de recherches, la géo-ingénierie a le droit de cité. Interdire des recherches dans ce domaine serait la pire des politiques, considèrent des experts. Leur discussion ouverte permettra justement d’en évaluer les aspects positifs et négatifs.

 NDLR : Les apprentis sorciers d’Egypte immitent encore Moïse ! Les sceaux, trompettes et coupe de colères vont déferler sur la planète. L’homme en sera en grande partie responsable. Dans leur folie, les nouveaux sorciers (scientifiques inféodés) veulent empêcher les 2 témoins d’agir et se préparent à contercarrer les plaies à venir…
Pour info :
25 Janvier: Mobilisation internationale contre les chemtrails et la géoningénierie

21:18

Voilà une cause qui est méconnue du grand public alors qu’elle nous concerne tous: la géo-ingénierie et les chemtrails en particulier, cette soupe toxique que l’on a assène jour après jour dans l’indifférence complice des politiciens. Pourtant les preuves solides de leur existence sont nombreuses, les analyses des filaments provenant des épandages ont confirmé leur toxicité et leur origine anthropique à la fois en France et en Espagne. Dernièrement, certains médias commencent enfin à en parler timidement et le GIEC a confirmé leur utilisation massive. Les chemtrails sont une réalité et ils nous empoisonnent insidieusement et quotidiennement. Malgrés cela, notre gouvernement ne daigne pas donner de réponse aux citoyens. En Octobre 2012, le député Gérard Bapt a questionné la ministre de l’écologie à ce sujet dans le JO de l’assemblé nationale: aucune réponse à ce jour. En Novembre 2013, le député Joël Giraud a entrepris la même démarche: là encore, aucune réponse. Samedi 25 Janvier aura lieu une marche internationale contre les chemtrails et la géoningénierie. Il est temps que les chemtrails soient connus de tous et non plus juste des lecteurs de médias citoyens. Il est temps que nos dirigeants rendent des comptes à ce sujet. A ce jour, au moins 7 manifestations sont prévus en France:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>