Etat islamique en Europe : menaces sur le Pape

L’Etat islamique menace le pape François de mort

C’est du moins ce que prétend le journal russe Nezavissimaïa gazeta, et la revue italienne Il Tempo. Selon ces deux médias, l’Etat islamique aurait menacé de mort le pape François, et préparerait un attentat contre lui. Des informations qui auraient été transmises par des représentants des renseignements israéliens. D’après ces données, l’Etat islamique aurait l’intention de lancer un défi à Al-Qaïda. L’objectif : assassiner le pape François, en plus d’autres objectifs en Europe. Il faut dire que la charge médiatique contre l’EI est telle que ces derniers ont pu être piqués au vif. Depuis quelques semaines, les déclarations les plus dures à son encontre sont publiées dans la presse, provenant même du Vatican. VATICANCe dernier s’est récemment déclaré favorable à une intervention armée. Une prise de position semblable à celle de nombreuses personnalités religieuses dans le monde, et notamment en France à l’instar de Mgr Pascal Gollnisch, directeur de l’Oeuvre d’Orient. A noter que le Vatican s’investit énormément dans les évènements d’Irak, et les persécution des chrétiens forcés de fuir l’Etat islamique. Lors du décès du journaliste James Foley, qui n’était pas catholique, le pape François aurait même contacté ses proches pour leur présenter ses condoléances. Le Saint Père fait donc figure de cible potentielle pour les fanatiques religieux. D’autant plus qu’il représente pour eux « le porteur du mensonge. » Le Vatican semble pour l’instant relativiser ces menaces. Le père Federico Lombardi, porte-parole du Saint Siège, a déclaré à ce sujet ne pas dramatiser la situation. Pour les autorités italiennes, en revanche, la menace semble sérieuse. Le niveau de menace terroriste a été revu à la hausse alors que les survols de l’Etat pontifical ont été limités. 4244721La presse italienne, se référant aux services de renseignements locaux, évoque l’activité des extrémistes musulmans venus de Bosnie. Elle craint que les représentants de cette diaspora et les habitants qu’ils auraient « convertis » soient capables de participer aux attentats. En août, le fondamentaliste islamique Bilal Bosnic, qui a longtemps vécu en Italie avant de rejoindre l’EI, a confirmé le fondement de ces suspicions. « Nous, les musulmans, croyons qu’un jour le monde entier deviendra un Etat islamique. Notre objectif est de faire en sorte que même le Vatican devienne musulman. Je ne le verrai peut-être pas de mes propres yeux, mais ce jour viendra », a-t-il déclaré. « Quant à Foley, c’était un espion. Dans certains cas un meurtre est justifié. Selon les normes islamiques, il est admissible de tuer un prisonnier si cela peut effrayer l’ennemi », a ajouté l’extrémiste. Les forces de l’ordre italiennes passent en état d’alerte. Rappelons également que Rome a commencé à fournir des armes aux Peshmergas kurdes qui combattent l’EI. « L’EI représente un danger pour la sécurité européenne, et en Italie on se sent particulièrement vulnérable », a déclaré le vice-ministre italien de l’Intérieur Filippo Bubbico. En même temps, l’Arabie saoudite appelle les pays de l’UE à renforcer leurs mesures de sécurité. « Le terrorisme représente une force qu’il faut combattre rapidement et intelligemment. Sinon, je suis persuadé que dans un mois le terrorisme atteindra l’Europe, puis dans un mois encore l’Amérique », a mis en garde le roi Abdallah ben Abdelaziz al-Saoud. Dans un entretien recueilli à Rome le 16 septembre par Quotidiano.Net auprès de Habeeb M. H. Al-Sadr, ambassadeur d’Irak près le Saint-Siège, le diplomate, tout en déclarant ne pas avoir « connaissance de faits précis et de projets opérationnels », se montre pourtant préoccupé par les informations publiées le mois précédent : « Les menaces contre le Pape sont crédibles (…) Ce qu’ont déclaré les terroristes de l’EIIL [État Islamique en Irak et au Levant] est clair. Ils veulent tuer le Pape (…) Nous devons veiller à la sécurité du Pape partout, parce que je pense qu’ils essaieront de l’atteindre lors de ses voyages et même à Rome (…) car l’EIIL [utilise des militants] qui ont des passeports occidentaux (…) Il pourrait inciter ces combattants à commettre un acte de terrorisme dans les pays européens ». – See more at: http://www.christianophobie.fr/breves/attentat-de-lei-contre-le-pape-lambassadeur-dirak-pres-le-saint-siege-lestime-credible#sthash.JqfHqHdB.dpuf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>