Avoeux du Directeur de l’UN Watch sur les Nations-Unies

Un certain nombre de diplomates européens ont une hostilité très vive envers Israël (Hillel Neuer)

 
En couverture du magazine du week-end du 
Jerusalem Post, le Directeur exécutif 
de UN Watch, Hillel Neuer

JERUSALEM POST: Il est évident qu’Israël fait l’objet d’un traitement à part en ce qui concerne les condamnations et les résolutions à l’ONU. Quelle en est la raison?
 
HILLEL NEUER, DIRECTEUR EXECUTIF DE UN WATCH: l’assaut sur Israël à l’ONU est un fait depuis 1975, date à laquelle l’ONU a adopté la résolution “le sionisme est une forme de racisme”. Même si celle-ci fut abrogée, l’infrastructure des résolutions anti-Israël demeure intacte. Par exemple, il y a eu 20 résolutions contre Israël cette année à l’Assemblée Générale à New York, contre seulement 3 résolutions contre le reste du monde.

La campagne contre Israël a été lancée par les Etats arabes et islamiques fin 1960. Ensemble, ils représentent 56 votes, lesquels servent à briguer du soutien pour leurs causes: si vous votez pour eux, ils votent pour vous. La terreur a également fait avancer leur cause. Dans les années 70, alors que les Palestiniens procédaient à des détournements, des gouvernements comme celui de la Suisse se sont présentés à l’OLP et ont conclu un accord: la Suisse soutiendrait les Palestiniens à l’ONU à Genève à condition que l’OLP arrête le terrorisme. Et il en fut ainsi. [...]

Je suis devenue la personne la plus haïe aux Nations Unies. Lorsque j’arrive au Conseil des Droits de l’Homme, je sens des regards haineux et hostiles se poser sur moi. Je le vois dans leurs yeux, et cela vient des dictatures, des Etats arabes, et de d’autres encore, parfois même des démocraties. Donc lorsque j’arrive au Conseil des Droits de l’Homme, je sens la haine autour de moi. Et ce n’est pas facile, vraiment pas facile.

Finalement c’est un organe politique, ce n’est pas un organe tel que la plupart des Européens se l’imaginent. Lorsqu’ils entendent l’expression «Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies», et lorsqu’ils lisent le titre « Le Conseil des Droits de l’Homme a déclaré », la plupart des Européens entendent «Et le Seigneur dit à Moïse sur le Mont Sinaï». Ils entendent un évangile.

Ceux qui sont assis autour de la table au Conseil des Droits de l’Homme ne sont pas Socrate, Platon, ou Aristote. Plutôt il s’agit de Kadhafi, Castro, et du régime saoudien. Les Européens ne réalisent pas ceci, ils ne veulent pas le savoir. Ils rêvent de très jolies choses mais cela n’est plus depuis peut-être 5 décennies.

Au fil de mes rencontres avec des diplomates européens, pas tous, mais un certain nombre, j’ai eu le sentiment d’une hostilité très vive envers Israël. Israël est devenu le Juif parmi les nations et je le ressens au travers de mes rencontres avec certains délégués occidentaux, les Européens en particulier, pas tous, mais certains. [...]

 

 

2 commentaires

  1. Vous avez du vous tromper de blog…. il y en a plein d’autres pour les antisémites / antijudaïques et conspirationnistes comme vous….
    MERCI DE PASSER VOTRE CHEMIN ET DE NE PAS SOUILLER CES PAGES VIRTUELLES….
    shalom sur vous toutefois et néanmoins, il semblerait que vous en ayez bien besoin !

  2. A vouloir tellement faire croire que le mythe du peuple élu est une vérité, il ne faut pas s’étonner des conséquences. Cette utopie historique, anthropologique, archéologique et civilisationnelle est le fruit de leur choix. Ce sera donc leur perpétuelle Shoa comme ils adorent gémir éternellement. Pleurnicher est dans la nature de pôvs choux choux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>