Et pendant ce temps là en Samarie : “Silence ! On égorge les bébés…”

Silence ! Car en France, Nada ! Rien ! Motus ! Circulez !

ICI ! l’horreur…selon Aschkel.info

Ci-après, les photos insupportables du massacre d’une famille juive de 5 personnes, dont 1 bébé de 3 mois : que ceux qui ne veulent pas regarder, ne regardent pas.

Pour les autres, un peu de courage, participez à la lutte contre l’omerta mondiale et cliquez sur “lire la suite”.

These photos were released by the family. They have given full
permission for their use and they to ask you to report on the horrific reality of murdering children and babies in their sleep, simply because they are Jewish. 
תירגום:
תמונות אלה פורסמו על ידי המשפחה. הם נתנו הרשאה מלאה לשימוש בהם והם
מבקשים אותך לדווח על המציאות המחרידה של רצח ילדים ותינוקות בשנתם, רק 
משום שהם יהודים.

 

le bébé de 3 mois avec son papa !!! Non c pas possible Seigneur !!!!

_______

ICI, l’enquête de juif.org

ICI, les faits et détails d’israëlnationalnews , ICI, les horribles photos

Rien sur ce massacre dans les médias français, si ce n’est que c’était une famille de “colons”, sous-entendus : “qu’est-ce qu’ils foutaient là, ils l’ont cherché?”

Pire : d’un seul mot, nos médias transforment les victimes (les égorgés) en coupables (les colons).

D’un deuxième mot, nos médias transforment les coupables (islamistes du Fatah) en victimes (les “traqués”, “chasse à l’homme”…  )

Rien non plus sur les acclamations de la foule et les concerts de klaxon dans les rues de Gaza à l’annonce de la réussite de l’expédition punitive…

Par contre, les représailles israéliennes inéluctables seront en LIVE !!! Vers une nouvelle Intifada ?

Au moment où la flotille pour Gaza va jeter l’ancre, cela semble plutôt bien minuté : un sacrifice humain sur l’autel des médias ?

Au moment où la planète est complètement “allumée”, en proie à toutes sortes de plaies et fléaux, cet évènement nous rappelle que le centre de l’histoire à venir n’est pas au Japon, en Lybie ou en côte d’Ivoire…

_______

Nous sommes en deuil.

Nous aussi, faisons maintenant silence.

Laisser un commentaire