Venezuela et BANK RUN mondial : “qui a volé l’OR d’Hugo Chavez ?”

Lire ICI sur News 26…comment CHAVEZ a affolé la planète en exigeant que soit rapatrié l’OR des vénézuéliens stocké dans les banques anglo-saxonnes depuis 1956. “Le rappel de l’or est destiné à protéger le pays contre les problèmes économiques des Etats-Unis et d’Europe, a déclaré M. Chavez. “Nous allons commencer à rapatrier notre or vers notre banque centrale,” a-t-il annoncé.

Les banques et les dépôts internationaux ont été sommés de renvoyer l’or appartenant au Vénézuéla. Petit problème: les institutions financières n’ont probablement plus cet or en stock et seront obligées d’acheter le métal précieux sur le marché libre. Hélas, l’Angleterre a vendu son OR il y a 10 ans au plus bas…et les cours de l’OR sont aujourd’hui au plus haut historique !

Si l’OR d’Hugo Chavez a été volé (re-vendu plusieurs fois en Or-papier), c’est l’explosion nucléaire dans la galaxie des banksters ! Acheter de l’OR papier consiste à acheter un lingot sans jamais le toucher( question de sécurité plaident-ils)…dès lors, les banques ont pu vendre 10 fois le stock mondial en 30 ans. Et si tous les faux propriétaires de lingot en papier réclamaient ce qu’ils pensent avoir acheté : un vrai lingot en barre ?

 

Un BANK RUN d’une nature beaucoup plus explosive que le manque de liquidités papier se profile : si toutes les banques centrales et particuliers réclament en même temps leurs lingots qui n’existent plus, le système s’écroule. C’est un CASUS BELLI…une guerre financière susceptible de se transformer en guerre conventionnelle.  

Cette fois, leur OR n’est pas simplement pourri, il s’est désintégré…!  Plus d’infos ? Lire la suite…

 

Le président vénézuélien Hugo Chavez a annoncé, mercredi, son intention de rapatrier 11 milliards $US de réserves d’or qui se trouvent dans des banques américaines et européennes, en plus de nationaliser l’industrie aurifère du Venezuela.

Il a affirmé que le rapatriement des réserves d’or avait pour but de protéger le Venezuela des difficultés économiques que vivent les États-Unis et l’Europe.
 

«Nous allons commencer à rapatrier notre or à la Banque centrale», a dit M. Chavez lors d’un appel téléphonique diffusé en direct à la télévision publique.

Le Venezuela possède environ 4,6 milliards $US d’or à la Banque d’Angleterre, selon un rapport du ministre des Finances, Jorge Giordani, transmis aux médias mardi par un député de l’opposition.

Le rapport affirme que d’autres réserves d’or vénézuéliennes sont placées dans la banque américaine J.P. Morgan Chase, dans les banques britanniques Barclays, HSBC et Standard Chartered, dans la banque française BNP Paribas et dans la banque canadienne Scotia, très présente en Amérique latine.

99 tonnes d’or sont en dépôt à la Banque d’Angleterre et de 211 tonnes dans divers dépôts. Aucune date de livraison n’est fixée, mais nous supposons que le gouvernemnt du Vénézuéla essayera de régler cette livraison au plus vite.

Enfin, le président Chavez parle de nationaliser les explotations aurifères.

*******************************************************************************************************

Le président vénézuélien Hugo Chavez a réclamé la récupération de son or. Les banques et les dépôts internationaux ont été sommés de renvoyer l’or appartenant au Vénézuéla. Petit problème: les institutions financières n’ont probablement plus cet or en stock et seront obligées d’acheter le métal précieux sur le marché libre.

Joanna Redstone pour news 26

Le président Hugo Chavez compte aller jusqu’au bout afin de rapatrier les réserves d’or de son pays. Le chef de l’Etat vénézuélien a annoncé le rapatriement des réserves d’or stockées actuellement dans des banques européennes et américaines d’une valeur de onze milliards de dollars (7,6 milliards d’euros).

Détail délicat: On suppose que les institutions bancaires n’ont plus cet or physiquement en stock et devront l’acheter sur le marché libre au prix fort. Cela est un signe pour les acteurs du marché de l’or et c’est une indication de l’envolée encore plus forte du prix de l’or.

Mais il se pourrait également que les banques renoncent à livrer. Dans ce cas, Chavez ne mâchera pas ses mots et dira en public ce que de nombreux acteurs suspectent déjà: L’or n’est plus disponible.

Il est particulièrement douteux que la banque centrale britannique ait encore suffisamment de réserves d’or, car celles-ci ont déjà été vendues pour la plupart il y a 10 ans au prix de 280 $ / oz

“Le rappel de l’or est destiné à protéger le pays contre les problèmes économiques des Etats-Unis et d’Europe”, a déclaré M. Chavez. «Nous allons commencer à rapatrier notre or vers la banque centrale,” a-t-il annoncé. Quand cela devrait se dérouler n’a pas été précisé. Le président de la banque centrale Nelson Merentes a parlé d’une mesure de précaution. “En ces temps troublés, il est préférable que nos actifs et notamment nos réserves d’or se trouvent dans nos coffre-forts”, at-il dit.

Selon la banque centrale, le Vénèzuela possède environ 28,6 milliards de dollars (19,8 milliards d’euros) de réserves internationales, y compris 17,9 milliards de dollars (12,4 milliards d’euros) en or. De ce trésor en or, environ onze milliards de dollars est déposé à l’étranger.

Selon un rapport du ministre des Finances Giordani Jorge, l’or d’une valeur de presque 4,6 milliards de dollars (3,2 milliards d’euros) a été déposé à la banque centrale britannique. D’autres quantités se trouvent à la banque américaine JP Morgan Chase, dans les institutions bancaires britanniques, Barclays, chez HSBC et Standard Chartered, à la BNP Paribas en France et à la Bank of Nova Scotia au Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>