Pluie quotidienne de roquettes sur Israël : le Hamas ne veut pas d’un Etat palestinien ?

C’est effectivement la seule réponse à la recrue de violence et à la fin de la trève armée décrétée par l’organisation palestinienne qui contrôle la bande de Gaza libérée par Israël en 2005. Depuis une semaine, 1 million de civils israélien vivent sous la menace journalière d’une pluie de roquettes. (Lire ICI)

Décryptage : si le Fatah de Cisjordanie (Judée_Samarie) parvient le 20 septembre 2011 à obtenir un vote de l’ONU en faveur d’un Etat palestinien, la contre-partie mécanique sera la reconnaissance officielle d’Israël (et non pas de l’Etat juif, nuance!). C’est aussi la fin de la lutte armée et donc, la mort politique du Hamas (lire ICI). Toute reprise de tirs de roquettes dans ce nouveau contexte, ne serait plus qualifiée d’actions terroristes (activistes dans le langage châtié des journalistes occidentaux), mais de DECLARATION DE GUERRE d’un Etat à un autre Etat. Le trop jeune et fragile Etat palestinien n’y survivrait pas…

Le Hamas a donc tout intérêt à l’escalade et attend impatiennement la “bavure ‘inéluctable” d’Israël.

D’autres analyses concluent exactement à l’inverse : “c’est Israël qui a organisé le triple attentat d’Eilat et ses 14 morts pour empêcher un vote à l’ONU en faveur des palestiniens”. (lire ICI sur Guysen News)

A chacun d’estimer laquelle des deux explications est la plus plausible. La 66ème session de l’ONU risque d’être chaude, la Chine a annoncé qu’elle votera en faveur de l’Etat palestinien. (relire notre post du 30 avril, ICI )

Pour approfondir le sujet, lire la suite…

NEWS 26

Derrière l’attentat d’Eilat, la guerre Hamas/Fatah?

Vendredi, 19 Août 2011 14:38
L’attentat meurtrier à la frontière israélo-égyptienne peut sonner le glas des projets palestiniens d’adhésion à l’Onu, a estimé vendredi Mikhaïl Marguelov, président de la Commission pour les Affaires internationales du Conseil de la Fédération. Cet attentat risque de marquer à la fois la fin du mouvement social israelien et la réactivation du conflit egypto-israelien.“Le dernier attentat en Israël n’est pas une simple tentative d’attirer l’attention. Ce n’est pas non plus juste un nouvel assassinat d’Israéliens. C’est le coup porté par le Hamas contre le Fatah et le plan d’adhésion à part entière de l’Etat palestinien à l’Onu”, a déclaré le sénateur à RIA Novosti.M.Marguelov a signalé qu’en agissant ainsi, le Hamas compliquait la situation dans la région et éloignait la reprise des négociations palestino-israéliennes.Et de rappeler que l’attentat meurtrier avait été perpétré pendant le mois sacré du Ramadan.

Les pourparlers de paix israélo-palestiniens étant au point mort depuis des mois, le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas espère obtenir en septembre à l’Onu la reconnaissance d’une souveraineté palestinienne dans l’ensemble de la Cisjordanie occupée, à Jérusalem-Est et dans la bande de Gaza.

Jeudi 18 août, une triple attaque dans le sud d’Israël, près de la station balnéaire d’Eilat, a fait huit morts et des dizaines de blessés. Des inconnus ont attaqué deux bus et une patrouille de l’armée israélienne. Plusieurs terroristes ont été abattus par les forces de l’ordre israéliennes. Deux assaillants ont été liquidés par les gardes-frontières égyptiens.

Selon les militaires israéliens, ces attaques “venaient de Gaza”, les assaillants étant entrés en Israël via la péninsule du Sinaï égyptienne. De toute évidence, des terroristes palestiniens se seraient infiltrés dans la péninsule, profitant des troubles en Egypte.

Egypte: appels à manifester devant l’ambassade d’Israel

Différents mouvements de la jeunesse égyptienne appellent vendredi à manifester devant l’ambassade d’Israël au Caire et ceci afin de protester contre l’homicide de trois policiers égyptiens à la frontière avec Israël.

L’appel a été lancé via les réseaux sociaux Facebook et Twitter. Le rush des manifestants est attendu après la prière de vendredi.

Un officier et deux soldats égyptiens ont été abattus jeudi soir sur la presqu’île du Sinaï, à la frontière avec Israël. Selon les autorités égyptiennes, les militaires ont été abattus par un hélicoptère israélien pourchassant des terroristes impliqués dans les attentats meurtriers perpétrés le jour même à Eilat, dans le sud d’Israël.

Pour Tel Aviv, les terroristes se seraient infiltrés sur le territoire d’Israël via la frontière avec l’Egypte.

****************************************************************************************************************

Vidéo et résumé : Une vingtaine de roquettes ont été tirées contre Israël

vehiculeEnviron 20 roquettes ont été tirées contre Israël dans la soirée et dans la nuit de mercredi à jeudi (du 24 au 25 août). Elles ont frappé les communautés israéliennes qui vivent à proximité de la bande de Gaza à Beer Sheva, Ashkelon, et dans leurs périphéries. Un bébé a été légèrement blessé.

En réponse, Tsahal a attaqué deux cellules terroristes impliquées dans les tirs de roquettes (cliquez ici pour accéder au communiqué officiel). De plus, le système de protection anti-missile »Dôme de fer » a permis d’intercepter 5 missiles qui allaient frapper la population des villes d’Ashkelon et de Beer Sheva.

Plus tard, l’Aviation Israélienne a déjoué un tir de roquette en prenant pour cible une cellule terroriste qui s’apprêtait à tirer une roquette. (Cliquez ici pour accéder au communiqué officiel).

Depuis le début de la nuit, une vingtaine de roquettes ont été tirées sur Israël. Un bébé a été legèrement blessé par des éclats d’obus par une roquette qui a frappé directement la zone peuplée de la ville d’Ashkelon.

Les soldats en charge de l’activation du système de protection « Dôme de fer » ont réussi a intercepter cinq roquettes Grad qui allaient s’abattre sur Beer Sheva et Ashkelon. Les combattants qui mettent en service ce système de protection anti-missile sont restés en niveau d’état d’alerte élevé depuis jeudi dernier (18 août). Au total, ils ont réussi à intercepter 20 roquettes qui menaçaient directement les centres de population depuis jeudi dernier. Au cours de la semaine, plus de 150 roquettes ont été tirées sur les communautés israéliennes du sud du pays. Un million de civils israéliens vivent sous la menace des roquettes.

Vidéo : Des terroristes tirent une roquette Grad sur le territoire israélien (cliquez ICI)

******************************************************************************************************************

Enquête : le mouvement jihadiste mondial s’implante dans le Sinaï

Le désert du SinaïLe contrôle de L’Armée Egyptienne sur le Sinaï s’est affaibli : selon un rapport du Centre d’Information sur les Renseignements et sur le Terrorisme, des terroristes ont tenté de consolider une branche d’Al-Qaida dans la région ces derniers mois.  Le désert du Sinaï

 Jeudi dernier, après les attentats qui ont frappé le sud d’Israël, les forces égyptiennes ont arrêté et interrogé des individus suspectés de participer à des activités terroristes. Ces interrogatoires ont révélé que la branche palestinienne de l’organisation du Jihad islamique s’est efforcée ces derniers temps d’établir une branche d’Al-Qaida dans le Sinaï.

 Dans le cadre de ces efforts, une base d’entraînement a été mise en place par les terroristes à El-Arish en février dernier. Environ 2000 agents se sont déjà rendus là-bas pour recevoir une formation militaire.

Le but de ces entraînements est d’établir une branche du mouvement jihadiste mondial dans le Sinaï dont l’objectif serait de chasser les forces égyptiennes et internationales déployées dans la région.

 Ces derniers mois, des terroristes ont attaqué des sites du gouvernement égyptien dans le nord du Sinaï (notamment cinq attaques contre des gazoducs utilisés par l’Égypte pour fournir Israël et la Jordanie en gaz).

 Les forces égyptiennes ont ensuite lancé une opération visant à renforcer le contrôle de l’Égypte sur le Sinaï et à accroître sa surveillance afin de prévenir l’infiltration d’individus et d’éléments clandestins. Ainsi, 1000 soldats et policiers supplémentaires ont été mobilisés ainsi que des blindés.

 La plupart des forces égyptiennes sont déployées dans la région d’El-Arish et de Sheikh Zuid dans le Sinaï. Un grand nombre de terroristes ont été arrêtés par les autorités égyptiennes et dans certains cas, des échanges de tirs ont eu lieu.

*****************************************************************************************************************

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>