Le franco-israélien libéré des géôles du Hamas…annoncé comme grand vainqueur politique pour 2012 de l’opération d’échange de prisonniers

ISRAËL est plus que jamais un pays “mis à part” et un peuple “témoin” que le monde entier regarde avec étonnement, admiration, envie ou incompréhension !

Gilad SHALIT est enfin libre…mais ses ravisseurs ont pris une sérieuse option sur la victoire aux élections générales de 2012 ! Le Fatah de Mahmoud ABBAS et son flop à l’ONU, est définitivement distancé…

Cette libération plébiscitée par près de 80% de l’opinion publique israélienne, est-elle donc une bonne nouvelle à terme pour Israël ? (bonne nouvelle pour le jeune soldat et sa famille, bonne nouvelle pour l’armée, pour ses sympathisants, TRES bonne nouvelle pour Netanyahou, etc…)

   Photographe :  :: Etreinte entre Gilad Shalit et son père Noam sous le regard du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, le 18 octobre 2011 en Israël

 

ICI sur Guysen News

Des Rabbis ne sont pas d’accord avec l’échange disproportionné de prisonniers, incompatible avec la Loi juive, car “le sang de Gilad, précieux pour nous tous, n’est pas plus rouge que celui des autres”…à lire. ICI sur Israël Infos…

D’autres sont d’accord, ICI ! …et vous ?

 

À Jérusalem-est ainsi que dans la ville d’Issawiya, l’heure est aux célébrations. Des dizaines de personnes agitent le drapeaux du Hamas à l’extérieur de la prison d’Ofer afin d’accueillir les prisonniers qui vont être libérés.

De nombreux Palestiniens se sont réunis mardi 18 octobre, tôt dans la matinée, afin de célébrer le retour des terroristes du Hamas dont Israël a autorisé la libération dans le cadre d’un échange contre l’otage Guilad Shalit.
Les supporters du Hamas et du Fatah qui se sont joints aux réjouissance ayant lieu devant une prison de Judée-Samarie scandaient : “le peuple réclame un nouveau Shalit”.
Une ambiance festive s’est également installée aux alentours du poste frontière de Mazudet Adunim à l’extérieur de Jérusalem-est, où une centaine de Palestiniens, des jeunes pour la plupart, se sont rassemblés pour accueillir leur proches qui étaient détenus dans des prisons israéliennes.
“Je suis tellement excitée, j’en ai les larmes aux yeux, je n’ai qu’une hâte c’est de le prendre dans mes bras”, a déclaré Halia Bazain, dont le frère, Ala Adin Bazain a été emprisonné pendant 25 ans.
“Je pense qu’il y aura encore deux ou trois Shalit de plus dans la foulée”, a déclaré Muhammed Isawiyeh, un proche d’un prisonnier qui va bientôt être relâché, avant d’ajouter : “il reste toujours 5000 prisonniers palestiniens en prison”.

 

GUILAD SHALIT – ISRAËL : Des rabbins contre l’échange
par Laurent COHEN
Le rabbin Dov Lior, une des figures majeures du courant sioniste-religieux nationaliste, ainsi que…

Shmuel Eliahu, grand-rabbin de Safed, ont exprimé leur vive réprobation, fondée sur des considérations qu’ils ont présentées comme ” religieuses “, de l’accord d’échange de prisonniers entre l’Etat hébreu et le Hamas, qu’ils ont notamment qualifié de ” dangereux “.

Rabbin de Kyriat Arba, une ville située à proximité de Hébron, Dov Lior a également estimé que ” la véritable intention des leaders du Hamas n’est autre que d’humilier l’Etat d’Israël, et on peut même se demander s’ils n’ont pas fait tout cela dans le seul et unique objectif de nous déshonorer “, avant d’ajouter : ” Voilà pourquoi il n’y a aucune raison de se plier à leurs exigences “.

Le rabbin Lior, qui a publiquement déclaré que l’accord d’échange était ” contraire à la halakha “, autrement dit aux principes de la loi juive, a affirmé n’avoir fait que répondre par là à ceux qui ont sollicité de sa part un exposé sur ” les positions de la halakha, quant au prix humain à payer pour le retour du soldat Guilad “.

Lior a cependant tenu à ” préciser ” que sa décision ” ne signifie nullement qu’il ne faille déployer tous les efforts pour assurer sa libération.

Ainsi, il faudrait commencer par cesser de loger les terroristes dans des prisons ‘cinq étoiles’, et empêcher toute aide de parvenir jusqu’au gouvernement Hamas, plutôt que de s’engager dans des actions qui mettent en péril l’Etat d’Israël et l’humilient à la face du monde entier “.

Dans la journée de dimanche, au cours d’une visite qu’il effectuait dans le quartier juif de la Vieille ville de Jérusalem, le grand rabbin de Safed, Shmuel Elyahu, avait également tenu a condamner l’accord entre Israël et le Hamas, sous prétexte que celui-ci est ” contraire aux pratiques de la Thora “, bien qu’une large frange du public religieux en soutienne le principe, et que ” la Thora interdit de libérer des
meurtriers “.

” Le sang de Guilad Shalit ” a-t-il conclu, ” est précieux à chacun de nous, mais il n’est pas plus rouge que celui d’un autre “.

 

Échange de prisonniers contre construction de logements en Cisjordanie : un groupe de rabbins approuve la libération de prisonniers palestiniens
par David Koskas
L’organisation de rabbins Tzohar a annoncé qu’elle approuvait l’échange destiné à faire libérer Guilad Shalit, et a appelé dans le même temps le Premier ministre Benyamin Netanyahou à lancer la construction de centaines de logements en Cisjordanie.

Les rabbins réunis au sein de Tzohar sont généralement considérés comme les plus modérés du mouvement sioniste-religieux. Leur position sur l’accord passé entre le gouvernement israélien et le Hamas pour échanger le soldat Gilad Shalit contre plus de mille détenus palestiniens diffère d’ailleurs de celle de plusieurs de leurs confrères.(voir notre édition d’hier).
Mais pour contrebalancer la libération des Palestiniens, dont certains sont à l’origine de terribles attentats, les rabbins de Tzohar demande à Netanyahou d’autoriser la construction de “centaines de logements pour les habitants de Judée-Samarie, qui seront peut-être les premiers à payer le prix de la libération des terroristes”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>