La flotille de la paix II (ou 11…?) se prépare à la guerre

La flotille se réduit à 10 navires et 500 activistes, certes, mais prend l’eau demain depuis la Grêce…28 jUIN ! Une date bien connue des spécialistes du calendrier occulte. ICI selon Guysen news…

2 navires français sont partis : suivez en temps réel les impressions de ces marins d’eaux salées ICI !

DÉFECTION DU NAVIRE AMIRAL TURC ! La surprise est venue la semaine dernière de la défection du Mavi Marmara. Tout juste engagées dans des pourparlers secrets avec Israël, les autorités turques ont préféré bloquer le départ du navire, pour ne pas compromettre les négociations en vue d’une résolution de la crise diplomatique qui oppose les deux pays. Un coup dur pour la flottille, qui perd un navire d’une capacité de 500 passagers.

 

Le "Mavi-Marmara", le bateau turc de la flottille pour Gaza, quelques jours avant l'assaut, en mai 2010.L’annonce du départ de cette flotille de la guerre, intervient alors que Mahmoud ABBAS annonce son intention – non tactique – d’enregistrer un Etat palestinien comme membre à l’ONU. ICI selon News26…

Alors, TOP ou FLOP ?

 Suivez cette aventure, en lisant la suite…

 

Les préparatifs selon Le Monde : ICI

Un bateau français quittera la Grèce, “normalement en fin de semaine prochaine”, et devrait être accompagné d’une seconde embarcation au départ d’un port français, pour rejoindre la deuxième “flottille de la liberté” pour Gaza, ont annoncé samedi 18 juin les organisateurs. “Le bateau français pour Gaza va partir. On a entendu beaucoup de rumeurs, d’inquiétudes, mais il est bien là. Actuellement il est en Méditerranée, il partira du port où il se trouve actuellement en Grèce”, a déclaré Claude Léostic, un des porte-parole de la campagne “Un bateau français pour Gaza” lors d’une conférence de presse à Marseille.

Il emportera 25 passagers, parmi lesquels des élus et hommes politiques français, dont Olivier Besancenot (NPA) et le député communiste du Havre, Jean-Paul Lecoq, ainsi que des personnalités du monde du sport, dont le marin breton Jo Le Guen. “Nous espérons pouvoir vous confirmer demain (dimanche) la présence d’un deuxième bateau français qui partira de France et lui transportera une quinzaine de passagers”, a ajouté Mme Léostic. Elle n’a pas souhaité dévoiler le nom du port méditerranéen concerné, précisant simplement qu’il ne s’agissait pas de Marseille, d’où l’embarcation devait appareiller initialement.

Le départ est prévu “normalement en fin de semaine prochaine” pour une arrivée à Gaza fin juin. L’objectif principal est de lutter contre la “situation insoutenable infligée au peuple palestinien”, a rappelé le porte-parole. Selon les chiffres avancés, les 1,5 million d’habitants de Gaza dépendent à 80 % de l’aide internationale et plus de 60 % d’entre eux sont en situation d’insécurité alimentaire. En mai 2010, des Français avaient participé à la première flottille destinée à forcer le blocus imposé à la bande de Gaza depuis 2006, mais sans affréter un bateau.

Ces deux bateaux rejoindront la flottille internationale, composée d’“une douzaine” d’embarcations, avec à leur bord des militants du monde entier, selon les organisateurs français qui ont regretté le forfait, annoncé vendredi, du Mavi Marmara. “Ce sera 500 passagers en moins”, ont-ils estimé.

 Un petit bâteau français pour une grande action  ? A chacun son opinion…

 *********************************************************************************************************************************

Les arguments des détracteurs dont nous sommes :

• Ils affirment qu’il y a à Gaza une situation d’urgence humanitaire. “C’est un mensonge !  Il n’y a pas de crise humanitaire à Gaza”, clame  Mathilde Redmatn, directrice adjointe de la Croix-Rouge .

• Par contre en Syrie, en Libye, en Egypte, il y a des millions de malheureux qu’il faut aider. Les provocateurs du « bateau pour Gaza » sont indécents : ils se moquent complètement des vraies urgences humanitaires. Ils ont l’indignation sélective”

.• Ils affirment qu’il y a à Gaza un blocus illégal. C’est un mensonge ! Le Hamas, organisation classée comme terroriste dans toute l’Europe, fait la guerre à Israël. La loi internationale autorise les Etats à se défendre.

• Ils ont demandé des subventions. L’argent des contribuables doit-il être engagé dans cette course à la guerre ? Une provocation politique et un acte de piraterie internationale ! La flottille est organisée par un groupe terroriste turc, l’IHH. Son président est un jihadiste radical”.

” Je souligne mon opposition la plus totale au projet de la flottille, qui n’est pas humanitaire mais politique. ” a déclaré  Kristalina Georgieva, commissaire européenne à l’aide humanitaire”

“Des vivres et de l’aide humanitaire pénètrent quotidiennement dans la bande de Gaza. Ce blocus maritime vise à empêcher l’arrivée de terroristes et à éviter que des armes ne finissent entre les mains d’organisations terroristes à Gaza, explique Rani Ben Yehuda, de la marine israélienne.” Et d’ajouter que l’aide transitant par Israël et l’Egypte suffit à elle seule à éviter une crise humanitaire dans la bande de Gaza.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>