Israël, un Etat-nation Juif ? les Catholiques & les Maronites sont contre !

Les Catholiques appellent les chrétiens à lutter contre la loi sur l’Etat-nation : Le patriarcat latin a expliqué que la loi contrevient à la résolution de l’ONU qui a mené à la fondation d’Israël ainsi qu’à la déclaration d’Indépendance

Le chef de l'église catholique romaine en terre sainte, administrateur apostolique du patriarcat romain Pierbattista Pizaballa, dirige la procession du dimanche de Pâques, le 1er avril 2018 à l'église du Saint-sépulcre (Crédit :  AFP PHOTO / GALI TIBBON)

Le chef de l’église catholique romaine en terre sainte, administrateur apostolique du patriarcat romain Pierbattista Pizaballa, dirige la procession du dimanche de Pâques, le 1er avril 2018 à l’église du Saint-sépulcre (Crédit : AFP PHOTO / GALI TIBBON)

Le patriarcat latin de Jérusalem a émis lundi un communiqué critiquant la loi sur l’Etat-nation, la qualifiant de discriminatoire et affirmant qu’elle violait le droit israélien et international.

Le patriarcat, qui représente l’église catholique romaine en Israël, a appelé tous les chrétiens à manifester pour protester contre ce texte qui réserve, selon lui, le droit à l’autodétermination nationale dans le pays aux citoyens juifs exclusivement.

Ses partisans affirment que la loi est nécessaire pour équilibrer les caractères juif et démocratique d’Israël ainsi que pour ancrer dans la loi le statut du pays en tant qu’Etat juif.

« Il est impossible de concevoir qu’une loi, qui a une valeur [quasi] constitutionnelle, puisse ignorer un segment entier d’une population comme si ses membres n’avaient jamais existé », a estimé l’église.

« Cela envoie le signal sans équivoque aux citoyens palestiniens d’Israël que dans les faits, ils ne sont pas chez eux dans le pays ».

L’église a estimé que le texte contrevenait à la résolution 181 des Nations unies qui a établi l’Etat d’Israël ainsi que la propre déclaration d’indépendance du pays.

Elle a également appelé les chrétiens à manifester leur désaccord avec la loi.

« Les citoyens chrétiens d’Israël partagent les mêmes inquiétudes que les autres communautés non-juives en ce qui concerne cette loi. Ils appellent tous les citoyens de l’Etat d’Israël qui croient encore dans le concept de base d’égalité entre les citoyens d’une même nation à manifester leur opposition à cette législation et aux dangers qu’elle pose en conséquence pour l’avenir de ce pays », a-t-elle dit.

La loi stipule également que Jérusalem est la capitale d’Israël, fixe le calendrier hébraïque comme le calendrier officiel de l’état, reconnaît Yom HaAtzmaut, Yom HaZikaron et les vacances juives.

Le gouvernement a dû faire face à une forte opposition internationale et locale au texte. Toutefois, au sein de l’Etat juif, les dissensions se sont concentrées sur l’exclusion des druzes.

Contrairement aux Israéliens arabes, les membres des communautés druze et circassienne sont soumis au service militaire obligatoire en Israël et servent en grand nombre aux côtés des soldats juifs dans certaines des unités d’élite les plus prestigieuses de l’armée.

Plusieurs députés de la coalition du Premier ministre Benjamin Netanyahu ont réclamé des changements dans la loi qui offriraient aux druzes un statut particulier mais Netanyahu a insisté sur le fait qu’il ne modifierait pas la législation.

Vue de la Russie : Le ministère russe des Affaires étrangères affirme que la nouvelle loi “complique le processus de paix” et est susceptible d’“accroître les tensions régionales”

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergei Lavrov assiste à une conférence de presse le 29 mars 2018. (AFP PHOTO / Yuri KADOBNOV)

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergei Lavrov assiste à une conférence de presse le 29 mars 2018. (AFP PHOTO / Yuri KADOBNOV)

Le ministère russe des Affaires étrangères a condamné mardi la nouvelle loi israélienne sur l’Etat juif, affirmant qu’elle « complique le processus de paix » et est susceptible d’“accroître les tensions régionales”. La déclaration a été rapportée par l’agence de presse russe Interfax.

« Toutes les guerres au Moyen-Orient sont nées de la cause palestinienne »

Le patriarche maronite libanais Béchara Raï a critiqué l’adoption de la loi sur l’Etat-nation par la Knesset le 19 juillet dernier

Le patriarche maronite libanais Mar Bechara Boutros al-Rahi (2R) accueille les membres de la communauté libanaise vivant en Arabie saoudite à l'ambassade du Liban à Ryad le 13 novembre 2017. (Crédit : AFP / FAYEZ NURELDINE)

Le patriarche maronite libanais Mar Bechara Boutros al-Rahi (2R) accueille les membres de la communauté libanaise vivant en Arabie saoudite à l’ambassade du Liban à Ryad le 13 novembre 2017. (Crédit : AFP / FAYEZ NURELDINE)

Le 77e patriarche maronite d’Antioche et de tout l’Orient, Bechara Boutros Rahi, auteur en 2016 du livre d’entretiens, Au cœur du chaos : la résistance d’un chrétien en Orient, était en tournée dans les communautés maronites libanaises.

« Toutes les guerres au Moyen-Orient sont nées de la cause palestinienne, et ils ne veulent pas trouver une solution à cette cause », a accusé Mgr Raï, cité par le journal libanais L’Orient-Le Jour, sans préciser à qui le « ils » faisait allusion.

Revenant sur l’adoption récente par la Knesset de la loi sur l’Etat-nation juif, Bechara Boutros Rahi a déclaré, « Nous veillons à ce que la terre de Jérusalem reste une terre sainte pour toutes les religions. Depuis 1948, des résolutions prévoient que Jérusalem est une ville ouverte à toutes les religions et aujourd’hui le Parlement israélien vient de contredire cela ».

Les députés ont approuvé le texte de loi en seconde et troisième lectures à 62 voix pour et 55 contres, et deux abstentions, après des heures de débat houleux dans le plénum de la Knesset.

Les maronites sont des chrétiens catholiques orientaux, affiliés au Vatican, qui représentent l’Eglise au Liban, pays dans lequel ils ont occupé et occupent encore une influence importante.

2 commentaires

  1. OUI, Ce n’est hélas pas la seule dans la chrétienté ! Les fédérations protestantes évangéliques sont majoritairement pro-palestiniennes, boycottent Israël et les quelques unes qui arborent fièrement leur friend Israël attendent l’enlèvement de l’Eglise…. car l’angoisse de Jacob c’est pour…. Jacob ! “trouvera-t-il la foi sur terre ?”

  2. Bonjour. Le problème avec les catholiques est toujours le même: c’est que la bible n’est pas l’unique point d’appui pour comprendre la volonté de Dieu envers son peuple. Les catholiques sont en dehors du plan de Dieu, car ils préfèrent se référer aux programmes d’hommes revêtus d’ignorance… Tout un contraire cette religion!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>