Campagne FEMA : suite et retour sur 2011

En toute transparence et en guise de service après-vente, nous avertissons nos lecteurs. 

La campagne FEMA 2012 n’est pas une « première » et n’est donc pas à situer dans le seul contexte apocalyptique de 2012.

Une campagne similaire a déjà eu lieu en 2011 sous le thème « Dont’ drop the ball… », littéralement  » ne vous plantez-pas…soyez prêts », nous avons retrouvé l’affiche de cette campagne (ci-contre).

Certes sur cette version 2011, il manque le réveil arrêté sur 10 heures et le 4ème commandement de la campagne 2012 : « soyez impliqués dans la préparation de votre communauté », ce qui équivaut à contaminer son entourage avec sa propre angoisse et à répandre ce poison de terreur.

Nous pouvons donc relativiser l’impact de la campagne 2012, l’objectif mercantile étant de plus en plus évident. L’objectif « faire peur » est également de plus en plus établi : littéralement, ces gens sont donc des « terroristes ».

Les réflexes pré-apocalyptiques sont un vrai business outre-atlantique…et bientôt chez nous ?

Un peu de stock ne nuit pas, mais la survie est dans la mobilité, la furtivité. Plus vous serez fixes et enterrés, plus vous serez localisables et vulnérables.

 

Il n’y a plus aucun lieu sur la planète pour se terrer…il faut bouger…prenons exemples sur les bédouins dans le désert…qui sait où ils sont…qui s’en soucie ?

Regardez encore et encore le film (ou relisez!) « Laurewce d’Arabie »…la quête du désert.  

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>